Dossiers Analyses Touchstone Pictures : l'histoire des studios.

Touchstone Pictures : l’histoire des studios.

-

Alors que les films Disney sont très orientés vers un un public familial et composé d’enfants, le registre d’histoires peut vite se retrouver limité, même si Walt Disney Pictures a tenté de faire des films différents en commençant en 1979 avec Le trou noir qui a choqué par son style loin des productions habituelles.

Les années suivantes feront de même en variant complètement les genres avec Les yeux de la forêt (1980), Condorman (1981), Tron (1982), La nuit de l’évasion (1982)…, le box-office n’a pas toujours été au rendez-vous et a fait perdre de l’argent à la société avec également La foire des ténèbres et Meurtres à Malte en 1983. C’est ce dernier “échec” qui pousse la maison-mère à trouver une solution pour proposer des films adultes en se détachant de la marque “Disney”.

En effet, le public commençait à se lasser des productions de Disney, très comédie ou avec des animaux. Il voulait du nouveau mais était également décontenancé quand Disney a tenté d’autres registres.

Création du label.

C’est pourquoi The Walt Disney Company créé un nouveau label afin de produire des films à destination des adultes. Le 15 février 1984, Touchstone Films est fondé par Ron Miller avec Ricardo Mestres comme vice-président. Splash devient le premier film sous le nouveau label de la maison de Mickey. L’objectif est de faire au moins trois films par an.

logo touchstone films pictures disney

En 1986 avec Le clochard de Beverly Hills, Touchstone Films obtient son premier film classé R (accompagnateur adulte obligatoire pour les moins de 17 ans) et un succès auprès du public. Avec la sortie de Y a-t-il quelqu’un pour tuer ma femme ?, il y a également un changement de nom pour prendre son titre définitif en devenant Touchstone Pictures.

logo touchstone films pictures disney

Quatre ans plus tard, en 1988, David Hoberman prend la tête de du label jusqu’à son départ en 1995.

Touchstone Pictures va permettre de sortir de grands films aussi bien critiques que publiques comme Le cercle des poètes disparus (1989), Good morning Vietnam (1987), Sister Act (1992), Pretty woman (1990), Ed Wood (1994), L’homme qui murmurait à l’oreille des chevaux (1998)… mais aussi des films d’animation comme L’étrange Noël de Monsieur Jack (1993, avant qu’il ne soit vraiment estampillé Disney) et le mélange des technologies avec Qui veut la peau de Roger Rabbit ? (1988).

Divers partenariats.

De 1993 à 2014, Touchstone Pictures passe un accord avec le producteur Jerry Bruckeimer pour produire plusieurs films tel que Armageddon (1998), Ennemi d’état (1998), 60 secondes chrono (2000), Pearl Harbor (2001)…

En 2006, la maison-mère Disney décide de produire deux à trois films du label par an et de privilégier les films de Walt Disney Pictures.

logo touchstone films pictures disney

Afin d’équilibrer la comptabilité, Touchstone Pictures signe un contrat avec DreamWorks Pictures le 9 décembre 2009 afin de financer et distribuer une trentaine de longs-métrages. En 2012, devant les succès modestes des projets, il est question de revendre le label Touchstone.

Disparition lente du label.

L’accord prend fin en août 2016 quand DreamWorks s’associe avec Universal avant la fin du contrat (permettant à Disney de conserver le catalogue des longs-métrages produits). Une vie entre deux océans reste à ce jour le dernier film de Touchstone Pictures.

Depuis 2016, le label semble être dormant. Avec le rachat de la 20th Century Fox par The Walt Disney Company en 2019 qui va permettre d’avoir un autre label pour diffuser à un public plus adulte, Touchstone Pictures est probablement destiné à fermer.

PUB

ACTUALITÉS

PUB

PUB