amazon disney

Sommaire.

I – Tout a commencé avec une souris.

Qui ne connait pas Mickey Mouse ? Figure emblématique des studios Disney, Michael Theodore Mouse, de son nom de baptême, a su conquérir le cœur du public depuis des décennies et s’imposer comme un symbole du divertissement.

Les prémices du personnage.

Les années 1920 marquent le début de ce que deviendra l’empire Disney. En 1927, Walt Disney avait dans ses dessins le personnage d’Oswald le lapin chanceux (créé par Ub Iwerks) sous contrat avec le producteur Charles Mintz et distribué par le studio Universal Pictures. Le personnage rencontre le succès et évidemment de bonnes recettes.

oswald lucky rabbit lapin chanceux disney

Walt voulait un plus gros budget et une plus grosse part du gâteau ce à quoi Mintz s’y opposa car il voulait au contraire réduire les coûts. De plus, ce dernier voulait créer son propre studio en embauchant en plus des animateurs de Walt. Disney ne possédait alors plus les droits sur Oswald suite au contrat qui le liait, il quitte New York pour Los Angeles le 13 mars 1928.

La naissance d’une icône.

Sur le trajet du retour en train, Walt se met à imaginer un nouveau personnage dont cette fois-ci il fera en sorte de garder les droits, tellement déçu également de la trahison de son équipe, à l’exception de Ub Iwerks et Les Clark qui sont restés à ses côtés.

A son arrivée à Los Angeles, Disney décide avec sa femme Lillian, son frère Roy et son animateur Ub Iwerks de créer un tout nouveau personnage. Lors de son travail au sein des studios Laugh-O-Gram, les bureaux étaient souvent le lieu de passage de souris qui venaient chercher de la nourriture. Walt en avait même apprivoisé une qu’il avait appelé Mortimer.

“Les souris avaient l’habitude de se battre pour des miettes dans ma poubelle lorsque je travaillais seul tard dans la nuit. Je les prenais, les plaçais et les gardais dans des cages sur mon bureau. Je fus particulièrement attendri par une souris domestique brune. C’était un petit gars assez timide. En le tapotant sur le nez avec mon crayon, j’ai réussi à lui apprendre à aller dans un cercle noir que je traçais sur ma planche à dessin. Quand j’ai quitté le Kansas pour tenter ma chance à Hollywood, j’ai souffert de le laisser derrière moi. Alors je l’ai précautionneusement emmené dans un jardin, m’assurant que les alentours étaient agréables et laissé mon petit ami apprivoisé gambader vers la liberté”. (Walt Disney)

La souris devint alors l’animal choisi pour devenir le remplaçant d’Oswald. Différents designs furent envisagés comme en témoigne cette photo mettant en évidence les concepts. On y voit même la première ébauche de Minnie.

mickey ub iwerks first premier dessin draw disney

Lillian Disney convainc son époux de changer le nom de Mortimer en quelque chose de plus agréable : Mickey Mouse.

Un design devenu mémorable.

Dès Plane Crazy, Mickey dispose d’une silhouette facilement reconnaissable : un rond pour le corps, un pour la tête, deux ronds pour les oreilles (qui resteront des ronds peu importe l’angle de vue), des tubes pour les bras et les jambes, d’un trait pour la queue et des yeux ronds. Les formes rondes permettent ainsi aux animateurs d’avoir plus de facilité pour travailler. De plus, Mickey ne dispose que de quatre doigts, usage courant à cette époque également pour la facilité de l’animation qu’on retrouvera également dans de nombreux autres personnages de dessins animés. Côté vestimentaire, il possède un short avec deux boutons.

design mickey plane crazy disney
Plane Crazy (1928)

Le 28 août 1928, avec Mickey gaucho, soit le second court-métrage, Mickey se voit doté de chaussures.

design mickey gallopin gaucho disney
Mickey gaucho (1928)

Quelques mois plus, le 28 mars 1929, avec L’opéra, un accessoire vestimentaire de Mickey ne va plus le quitter. A cette époque, les courts-métrages étant en noir et blanc, il était difficile de distinguer les mains du personnage lorsqu’elle passait devant son corps. La solution fut trouvée en lui faisant porter des gants blancs.

design opry house mickey disney
L’opéra (1929)

En 1935 avec La fanfare et l’arrivée de la couleur, Mickey se voit doté d’un vêtement rouge avec des boutons jaunes. Ces couleurs restent très liées au personnage que tout le monde a en tête.

design fanfare mickey band concert disney
La fanfare (1935)

Pendant la production de Fantasia (diffusé en 1940), l’animateur Fred Moore propose un nouveau design pour Mickey afin de lui donner plus d’émotions.

design mickey fred moore disney design mickey fred moore disney

Conquis par cette nouvelle version, Walt Disney décide de l’incorporer dès 1939 avec le court-métrage Chien d’arrêt. La tête de Mickey a grossi, ses proportions sont modifiées, sa peau est devenue couleur chaire et ses yeux sont maintenant blancs avec des pupilles noires. Sa tenue vestimentaire change également : le short disparaît au profit de tenues plus traditionnelles, correspondant aux différentes histoires.

design mickey chien arrêt pointer disney
Chien d’arrêt (1939)

Ce n’est qu’en 2013 que Mickey connaîtra sa dernière grosse modification par l’intermédiaire de Paul Rudish. Pour lancer sa nouvelle série, la souris retrouve un design plus proche des années 1920.

design mickey 2013 disney

Les premiers mots et ses voix.

L’arrivée du cinéma sonorisé a forcément ouvert la porte à de nouvelles possibilités techniques mais aussi scénaristiques. Afin de limiter les budgets, Walt Disney se chargea lui-même de prêter sa voix au personnage. C’est grâce à lui qu’on doit cette voix de fausset à Mickey.

Le 23 mai 1929, Mickey parle réellement avec le court-métrage The Karnival Kid. Ses premiers mots seront “Hot dogs !”. Exceptionnellement, ce n’est pas Walt qui prononça ses mots mais Carl W. Stalling, le compositeur du court.

design karnival kid mickey hot dog disney
The Karnival Kid (1929)

Malgré quelques autres exceptions, Walt Disney doubla ainsi le personnage jusqu’en 1946, année où il reconnut ne plus pouvoir prêter sa voix à cause d’être un grand fumeur. Sa voix est entendue une dernière fois dans Coquin de printemps.

Jim MacDonald, employé du département sonore des studios, prend la relève en incarnant Mickey jusqu’en 1983.

La troisième voix officielle de Mickey est incarnée par Wayne Allwine. Il officiera de 1983 à 2009. Pour l’anecdote, il est marié à Russi Taylor qui n’est autre que la voix officielle de Minnie depuis 1986.

Bret Iwan devient alors la nouvelle voix de la souris. Il partagera le rôle avec Chris Diamantopoulos qui lui officiera sur la nouvelle série de Mickey pour Disney Channel.

En France, différents comédiens de doublage se sont succédés. A commencer par Jacques Bodouin (Coquin de printemps) avant d’être remplacé par Roger Carel. Viendront ensuite Marc François, Vincent Violette, Jean-Paul Audrain, Jean-François Kopf et Laurent Pasquier.