L’homme qui murmurait à l’oreille des chevaux.

, par
Affiche Poster homme murmurait oreilles chevaux horse whisperer disney touchstone

Fiche technique.

Réalisateur : Robert Redford.
Scénaristes : Eric Roth et Richard LaGravenese.
Producteurs : Patrick Markey et Robert Redford.
Compositeur : Thomas Newman.
Société de production : Touchstone Pictures et Wildwood Enterprises.
Distributeur : Buena Vista Pictures.
Sortie USA : 15 mai 1998.
Sortie française : 2 septembre 1998.
Titre original : The Horse Whisperer.
Durée : 2h50.
Budget : 60 millions de dollars.
Recette mondiale : 186 millions de dollars.
Recette USA : 75,3 millions de dollars.
Entrées françaises : 524 374 entrées.

Résumé

Grace MacLean est une jeune écuyère qui a connu un grave accident et qui a traumatisé son cheval. Sa mère demande à Tom Book, un “chuchoteur”, de soigner son cheval afin d’aider sa fille à surmonter cette épreuve.

Univers.

>> Personnages
>> Clins d’oeil
>> Faux raccords
>> Répliques
>> Bande originale

>> DVD / Blu-Ray
>> Livres
>> Jouets
>> Jeux vidéo
>> Funko Pop

Achats.

Casting

Tom Booker : Robert Redford (VF : Claude Giraud).
Annie MacLean : Kristin Scott-Thomas (VF : Micky Sébastian).
Grace MacLean : Scarlett Johansson (VF : Ludivine Sagnier).
Robert MacLean : Sam Neill (VF : Michel Papineschi).
Frank Booker : Chris Cooper (VF : Marc Alfos).
Diane Booker : Dianne Wiest (VF : Denise Metmer).
Joe Booker : Ty Hillman (VF : Thierry Redler).
Liz Hammond : Cherry Jones (VF : Inconnue).
Judith : Kate Bosworth (VF : Inconnue).
Ellen Booker : Jeanette Nolan (VF : Inconnue).

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en cliquant ici.

En savoir plus.

L’Homme qui murmurait à l’oreille des chevaux est adapté du roman du même nom de Nicholas Evans. Ce roman s’inspire de Buck Brannaman qui fut également consultant sur le film.

Au niveau du casting, Emma Thompson refusa le rôle d’Annie MacLean tandis que Sharon Stone le convoitait (mais ce fut finalement Kristin Scott-Thomas). Natalie Portman déclina le rôle de Grace. De même pour Kate Bosworth qui eut le rôle de Judith.

Image homme murmurait oreilles chevaux horse whisperer disney touchstone

Robert Redford acheta les droits du livre avant même que celui-ci ne soit publié.

John Barry avait fait une bande originale pour le film mais elle ne fut pas retenue par la production.

Image homme murmurait oreilles chevaux horse whisperer disney touchstone

Le réalisateur Robert Redfort a utilisé deux formats pour L’homme qui murmurait à l’oreille des chevaux. La partie se déroulant à New York est au format 1.85:1 avant de s’élargir au 2.35:1 dans le Montana.

Le terme de chuchoteur remonte au temps des amérindiens qui grimpaient sur les animaux sauvages et leur mordaient l’oreille pour les calmer. D’un point de vue extérieur, cela donnait l’impression qu’ils leur chuchotaient.

Image homme murmurait oreilles chevaux horse whisperer disney touchstone

Le tournage s’est déroulé dans le Montana et à New York.

Notre critique de L’homme qui murmurait à l’oreille des chevaux.

Les films qui durent trois heures sont à double tranchant : ou on s’endort ou on reste captivé.

Image homme murmurait oreilles chevaux horse whisperer disney touchstone

L’homme qui murmurait à l’oreille des chevaux entre dans cette seconde catégorie. Même si le film est loin d’être mouvementé, l’histoire prend le temps d’installer les intrigues et de montrer les évolutions progressivement. Après une séquence d’ouverture assez intense et choquante, les différentes intrigues sont lancées : la jeune fille brisée moralement qui a perdu sa jambe, une mère obsédée par le travail, un père mis en retrait assez vite dans l’histoire… Puis vient enfin le fameux “chuchoteur” qui va devoir soigner le traumatisme d’un animal mais aussi redonner de la vie à sa jeune écuyère.

Image homme murmurait oreilles chevaux horse whisperer disney touchstone

Le fait de ne pas aller trop brusquement dans les résolutions permet de mieux apprécier chaque passage. On assiste à plusieurs scènes émotionnelles, intimistes ou féeriques. Un nouveau cadre qui fait du bien à tout le monde. Puis on découvre également le métier de cow-boy ainsi que la vie quotidienne qui va avec. Cependant, nous relevons qu’une seule ombre au tableau.

En effet, la romance dans le film nuit à l’idée générale. Alors qu’une bonne partie du film montre une fille se reconstruire et espérer de nouveau, ainsi qu’un cheval qui reprend confiance, et que le lien entre les deux est primordiale, l’amour entre le cow-boy et la mère prend le dessus sur la dernière partie du film. Un élément totalement inutile surtout que le film se conclut là-dessus, bien loin de l’ouverture entre la fille et le cheval.

Image homme murmurait oreilles chevaux horse whisperer disney touchstone

Trois personnages sont au centre de L’homme qui murmurait à l’oreille des chevaux. Grace tout d’abord, devant à la fois faire son deuil, accepter sa nouvelle condition et la peur de ne plus retrouver le lien avec son cheval. La jeune Scarlett Johansson est le gros atout du long-métrage. Convaincante et touchante, démoralisée et devant faire face à une mère trop égoïste et exigeante. Puis nous avons la mère justement, incarné parfaitement par Kristin Scott-Thomas. Alors qu’on la déteste au début du film puis une bonne partie après, on finit par mieux l’accepter quand elle prend le temps de se poser. Enfin, le fameux chuchoteur, interprété par l’excellent Robert Redford, est un homme sage et plein de gentillesse. Les scènes où justement il ne parle pas sont de toute beauté, permettant de mieux mettre en avant son jeu d’acteur pour véhiculer des émotions.

Image homme murmurait oreilles chevaux horse whisperer disney touchstone

En plus d’être l’acteur, Robert Redfort est aussi le réalisateur. Que dire si ce n’est qu’il est brillant aussi dans cette tâche ! Le film est bien rythmé, se construisant correctement mais surtout, il a su mettre en avant le Montana. Cette région aux grands espaces est magnifiée par la caméra qui la survole. De quoi en prendre plein les yeux. De plus, les jeux de lumière apportent une touche supplémentaire pour offrir un cadre envoûtant. La bande originale, discrète mais prenante, conclut l’aspect technique très réussi du film.

Image homme murmurait oreilles chevaux horse whisperer disney touchstone

L’homme qui murmurait à l’oreille des chevaux est donc un film magnifique même si la romance aurait dû être délaissée pour plus s’attarder sur Grace et son cheval.

Pixar Planet DisneyPixar Planet Disney