amazon disney

Affiche Poster yeux forêt watcher woods disney

Fiche technique.

Réalisateur : John Hough.
Scénariste : Brian Clemens, Rosemary Anne Sisson, Harry Spalding et Gerry Day.
Producteur : Ron Miller, Tom Leetch et Hugh Attwooll.
Compositeur : Stanley Myers.
Société de production : Walt Disney Productions.
Distributeur : Buena Vista Distribution Company.
Sortie USA : 17 avril 1980.
Sortie française : 15 septembre 1982.
Titre original : The watcher in the woods.
Durée : 1h23.
Recette mondiale : Inconnue.
Recette USA : 5 millions de dollars.
Entrées françaises : Inconnue.

Résumé.

Isolée dans les bois, Madame Aylwood loue son imposant manoir à la famille Curtis. Elle remarque que la fille de la famille, Jan, ressemble à sa fille Karen disparue depuis des années. Jan devient le témoin de phénomènes étranges qui la mèneront peut-être à comprendre la disparition de Karen.

Univers.

>> Personnages
>> Clins d’oeil
>> Faux raccords
>> Répliques
>> Bande originale
>> DVD / Blu-Ray
>> Livres
>> Jouets
>> Jeux vidéo
>> Funko Pop

Achats.

Casting.

Jan Curtis : Lynn-Holly Johnson (VF : Nathalie Juvet).
Madame Aylwood : Bette Davis (VF : Marie Francey).
Ellie Curtis : Kyle Richards (VF : Jackie Berger).
Mike Fleming : Benedict Taylor (VF : William Coryn).
Helen Curtis : Carroll Baker (VF : Martine Sarcey).
Paul Curtis : David McCallum (VF : Philippe Ogouz).
John Keller : Ian Bannen (VF : Jean Berger).
Mary Fleming : Frances Cuka (VF : Paule Emanuele).
Tom Colley : Richard Pasco (VF : Michel Bedetti).

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en cliquant ici.

En savoir plus.

Les Yeux de la Forêt, est inspiré du roman A Watcher in the Woods de Florence Engel Randall. La première version du scénario avait une fin différente du roman et beaucoup trop sombre pour Disney. L’histoire fut plusieurs fois réécrite pour atténuer tout ce qui était trop intense.

Lors de sa diffusion à la presse, alors que la séquence finale était inachevée, les critiques furent très négatives. Disney décida de retourner la fin mais avec un autre réalisateur, raccourcissant alors la fin originale.

Image yeux forêt watcher woods disney

Dans le film, Madame Aylwood apparaît à deux époques différentes. Bette Davis tenait à jouer son personnage jeune de 30 ans. Malgré des essais de maquillage, le résultat n’était pas concluant et une autre actrice fut engagée pour cette scène.

Diane Lane était envisagée pour le rôle de Jan.

Le tournage s’est déroulé en Angleterre.

Notre critique de Les yeux de la forêt.

Disney qui s’aventure sur un long-métrage d’épouvante, c’est quelque chose de surprenant et d’intrigant.

Bien loin de la magie disneyenne, Les yeux de la forêt plonge très vite dans une ambiance sombre, typique des films du genre. Et c’est bien là l’un des nombreux défauts. En le regardant, on retrouve tous les clichés : la maison isolée, une personne excentrique, une famille bien sous tous rapports, des enfants victimes, des bois menaçants… Pas une seule fois on est captivé par l’histoire malgré l’effort de vouloir y glisser du mystère partout. C’est très soporifique car les tentatives de surprendre sont tellement prévisibles.

Image yeux forêt watcher woods disney

Les personnages n’ont rien de bien extraordinaire et on ne s’attache même pas à eux, encore moins à l’héroïne principale. Pire, le casting a du raté les cours de comédie tellement ils ne sont pas crédibles, à l’exception de Bette Davis (Madame Aylwood) qui parvient quand même à se sortir de ce naufrage.

John Hough livre une réalisation typique des films d’épouvante des années 1980 avec du pur classicisme. Pas une seule fois il n’arrive à distiller de la peur aux spectateurs alors que le sujet s’y prêtait. Associée à une bande originale usant à fond des instruments à cordes (là aussi typique des années 1980 pour le cinéma d’horreur), le film ne fait que sombrer.

Image yeux forêt watcher woods disney

Les yeux de la forêt est un désastre du début à la fin et Disney n’aurait pas dû s’aventurer dans un domaine qu’il ne maîtrise pas. Même s’il n’est pas à montrer à de jeunes enfants, les plus grands peuvent s’en passer.