Ed Wood.

, par
Affiche Poster ed wood disney touchstone

Fiche technique.

Réalisateur : Tim Burton.
Scénariste : Scott Alexander et Larry Karaszewski.
Producteur : Tim Burton et Denise Di Novi .
Compositeur : Howard Shore.
Société de production : Touchstone Pictures.
Distributeur : Buena Vista Pictures.
Première USA : 26 août 1994 (New York).
Sortie USA : 7 octobre 1994.
Sortie française : 21 juin 1995.
Titre original : Ed Wood.
Durée : 2h07.
Budget : 18 millions de dollars.
Recette mondiale : Inconnue.
Recette USA : 5,9 millions de dollars.
Entrées françaises : 267 630 entrées.

Résumé

En 1952 à Hollywood, Ed Wood veut percer dans le cinéma et devenir réalisateur. Malgré son absence de talents et d’expériences, il va s’entourer d’une équipe pour concrétiser ses projets, dont l’acteur Béla Lugosi.

Univers.

>> Personnages
>> Clins d’oeil
>> Faux raccords
>> Répliques
>> Bande originale

>> DVD / Blu-Ray
>> Livres
>> Jouets
>> Jeux vidéo
>> Funko Pop

Achats.

Casting

Ed Wood : Johnny Depp (VF : Damien Boisseau).
Béla Lugosi : Martin Landau (VF : Bernard Haller).
Dolores Fuller : Sarah Jessica Parker (VF : Anneliese Fromont).
Loretta King : Juliet Landau (VF : Chiara Mastroianni).
Kathy O’Hara : Patricia Arquette (VF : Sabrina Perret).
Bunny Breckinridge : Bill Murray (VF : Bernard Alane).
Vampira : Lisa Marie (VF : Inconnue).
Tor Johnson : George Steele (VF : Christian Pelissier).
Criswell : Jeffrey Jones (VF : Michel Prudhomme).
Georgie Weiss : Mike Starr (VF : Jacques Frantz).

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en cliquant ici.

En savoir plus.

Ed Wood s’inspire du livre Nightmare of Ecstasy de Rudolph Grey.

Alors qu’ils ne sont qu’étudiants, les scénaristes Scott Alexander et Larry Karaszewski écrivent l’histoire de ce film.

image ed wood disney touchstone

Michael Lehmann était le réalisateur à l’origine et Tim Burton ne devait être que producteur. Au désistement du premier pour un autre projet, Burton pris la relève.

A l’origine, le film était chez Columbia Pictures. Burton voulant tourner en noir et blanc, Columbia était réticent et voulait un droit de regard. Devant le refus de Burton, Columbia donna les droits à Disney qui laissa carte blanche au réalisateur.

image ed wood disney touchstone

Martin Landau avait deux heures et demi de maquillage pour incarner Béla Lugosi.

Le tournage de la scène avec la pieuvre a été faite au même endroit que le film d’origine et l’appartement d’Ed Wood est vraiment celui où il a habité.

Il existe quelques différences par rapport à la réalité : Wood n’a pas rencontré Orson Wells, la femme et le fils de Lugosi ne sont pas montrés, Lugosi avait réussi sa performance sur scène, n’étais pas grossier et n’avait pas de chiens, l’avant-première de Plan 9 from outer space n’a pas eu de succès, Fuller n’avait pas cette personnalité….

image ed wood disney touchstone

Le tournage s’est déroulé à Los Angeles.

Notre critique de Ed Wood.

Quand un très bon réalisateur de cinéma s’occupe de la biographie du plus mauvais réalisateur du cinéma, cela inaugure quelque chose de particulier.

image ed wood disney touchstone

Deux heures sur la vie d’Ed Wood, ou plutôt de sa carrière cinématographique, de quoi mieux comprendre le personnage. L’histoire d’Ed Wood tient en haleine tout du long tout en ayant une petite touche humoristique d’un point de vue extérieure. On s’amuse en effet de voir la passion d’un homme pour produire quelque chose de mauvais dont il est convaincu que c’est parfait. Pour autant, le film reste très sérieux et met en place d’autres intrigues comme la vie personnelle de Wood avec ses compagnes ainsi que ses amis. Derrière l’homme à l’imagination débordante et parfois folle dans sa mise en scène, on découvre qui il est vraiment jusqu’à ce qu’il pense être sa consécration avec son film Plan 9 from outer space.

image ed wood disney touchstone

L’autre intérêt d’Ed Wood consiste à montrer les coulisses du cinéma des années 1950 avec le besoin de budget permanent auprès des producteurs qui ne croient pas aux projets, de trouver des acteurs qui acceptent de tourner dans des films étranges,  de faire des effets spéciaux avec les moyens du bord (comme la scène de la pieuvre)… On voit aussi ce qui arrive à une star déchue, grande heure de gloire d’Hollywood rejetée par les producteurs, qui devient l’ombre d’elle-même et se réfugiant dans la drogue. 

image ed wood disney touchstone

Pour camper Ed Wood, le réalisateur fait appel à son acteur fétiche, à savoir Johnny Depp. Ce dernier montre une nouvelle fois l’étendue de son talent. Il arrive à montrer la très forte passion du personnage mais aussi sa fragilité lorsqu’il se trouve incompris des autres, que ce soit aussi bien sur le plan professionnel (où personne n’aime ses films) mais aussi sur le plan personnel (avec son secret de se travestir). Wood en devient attachant et on entre dans ses pensées et sa vision des choses. Mais
Ed Wood repose aussi majoritairement sur la performance de Martin Landau qui incarne Béla Lugosi, une ancienne star qui a interprétée Dracula et qui va se lier d’amitié avec Ed Wood. Une relation très forte entre les deux hommes qui en fait un atout fort pour le long-métrage. L’ensemble du casting est d’ailleurs tout aussi convaincant avec de nombreux personnages. Des personnages qui sont très bien construits, peu importe leur temps de présence à l’écran. On sent une équipe se créée autour de Wood dont la plupart sont là pour avoir un travail, sachant que la qualité du metteur en scène laisse à désirer.

image ed wood disney touchstone

Tim Burton est à la barre de ce film et ça se ressent. La réalisation est magnifique, avec une très belle photographie et des cadrages qui subliment l’histoire. Ce qui surprend très vite mais qui fait aussi la force du film est de l’avoir tourné en noir et blanc. Cela permet de mieux retrouver le cinéma d’époque correspondant à Ed Wood. Surtout, ça apporte un gros travail d’éclairage, jouant avec les ombres et les lumières pour offrir un visuel parfait. Howard Shore livre d’ailleurs une partition très belle tout en ajoutant par moment quelques passages de musiques classiques en arrière-plan, le tout en accord avec l’esprit du film.

Ed Wood est donc un très grand film, un métrage très personnel de Burton qui dispose d’une belle esthétique et d’une histoire poignante.

Pixar Planet DisneyPixar Planet Disney