amazon disney

walt disney company walt disney pictures affiche nuit evasion poster night crossing

Fiche technique.

Réalisateur : Delbert Mann.
Scénariste : John Mc Greevey.
Producteurs : Tom Leetch et Ron Meller.
Compositeur : Jerry Goldsmith.
Société de production : Walt Disney Productions et Bavaria Film.
Distributeur : Buena Vista Distribution Company.
Sortie USA : 5 février 1982.
Sortie française : 17 mars 1982.
Titre original : Night crossing.
Durée : 1h46.
Budget : Inconnu.
Recette mondiale : Inconnue.
Recette USA : 8 millions de dollars.
Entrées françaises : Inconnue.

Résumé.

En 1978, la famille Strelzyk et la famille Wetzel veulent rejoindre Berlin Ouest. Pour franchir la frontière, ils ont pour projet de construire une montgolfière.

Univers.

>> Personnages
>> Clins d’oeil
>> Faux raccords
>> Répliques
>> Bande originale
>> DVD / Blu-Ray
>> Livres
>> Jouets
>> Jeux vidéo
>> Funko Pop

Achats.

Casting.

Peter Strelzyk : John Hurt (VF : Inconnue).
Günter Wetzel : Beau Bridges (VF : Patrick Poivey).
Frank Strelzyk : Doug McKeon (VF : Inconnue).
Fitscher Strelzyk : Keith McKeon (VF : Jackie Berger).
Doris Strelzyk : Jane Alexander (VF : Inconnue).
Petra Wetzel : Glynnis O’Connor (VF : Inconnue).
Peter Wetzel : Geoffrey Liesik (VF : Inconnue).
Andreas Wetzel : Michael Liesik (VF : Inconnue).
Major Koerner : Günter Meisner (VF : Inconnue).
Lieutenant Fehler : Jan Niklas (VF : Inconnue).

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en cliquant ici.

En savoir plus.

La nuit de l’évasion s’inspire d’une histoire vraie située lors de la Guerre Froide durant la nuit du 15 au 16 septembre 1979. Le vol en montgolfière a duré 28 minutes.

Lors du tournage, John Hurt a été approché afin de prêter sa voix dans le film d’animation à venir Taram et le chaudron magique.

Sept montgolfières ont été utilisées dans le film.

Image nuit évasion night crossing disney

Le tournage s’est déroulé en Bavière (Allemagne). Il a duré quatorze semaines.

Le titre original devait être The Last Flight to Freedom mais devint finalement Night crossing à cause d’un autre titre déjà identique des studios Disney : The Last Flight of Noah’s Ark (Le dernier vol de l’Arche de Noé).

Notre critique de La nuit de l’évasion.

Disney se lance dans un film sur le mur de Berlin. Un pari risqué pour le studio aux grandes oreilles qui aime réunir la famille.

Image nuit évasion night crossing disney

La nuit de l’évasion s’adresse plutôt au grand, il faut le reconnaître. Les enfants ne comprendront pas grand chose si on ne leur explique pas ce qui se passait à cette époque étant donné que le film est avare en informations. Vu le registre, aucun humour au rendez-vous. Au contraire, tout du long c’est très sérieux, ne laissant pas la place au sourire. Disney a probablement choisi cette histoire pour mettre en avant le désespoir de deux familles prêtes à tout pour une vie meilleure. Malheureusement, ça ne prend pas…

Image nuit évasion night crossing disney

En effet, alors que cette période de l’Histoire était fortement à risques, ce côté n’est pas beaucoup montré dans le film et on ne ressent aucune tension. Pire encore, on ne ressent en fait rien du tout. On n’arrive pas à vivre cette dangerosité, ni cet espoir fou de franchir la “frontière”, ni inquiétude ni côté rassurant. Le film souffre d’une forte lenteur dans son rythme. Même la séquence finale, qui aurait dû justement être le point culminant du film, est toute aussi plate que le reste du métrage.

Image nuit évasion night crossing disney

Il faut dire aussi que le casting ne contribue pas beaucoup à nous faire ressentir quelque chose. John Hurt comme Beau Bridges ne brillent pas dans leur interprétation. De plus, on ne s’attache à aucun personnage du fait qu’ils ne sont pas approfondis. On ne sait rien d’eux.

La nuit de l’évasion n’est pas un film raté mais il aurait pu être sublime en améliorant de nombreux points.