amazon disney

walt disney pictures le livre de la jungle book film affiche poster

Fiche technique.

Réalisateur : Jon Favreau.
Scénariste : Justin Marks d'après l’œuvre de Rudyard Kipling.
Producteur : Brigham Taylor.
Compositeur : John Debney.
Société de production : Walt Disney Pictures, Fairview Entertainment et Moving Picture Company.
Distributeur : Walt Disney Studios Motion Pictures.
Sortie USA : 15 Avril 2016.
Sortie française : 13 Avril 2016.
Titre original : The Jungle Book.
Durée : Inconnue.
Budget : Inconnu.
Recette mondiale : Inconnue.
Recette USA : Inconnue.
Entrées françaises : Inconnue.

Résumé.

Recueilli par des loups, le jeune Mowgli est contraint de quitter sa nouvelle famille afin de fuir le redoutable tigre Shere Khan qui jure de l'éliminer.

Guidé par la panthère Bagheera, il entreprend alors un voyage initiatique dans la jungle et part à la rencontre des animaux qui la peuplent.

Univers.

>> Personnages
>> Répliques
>> Bande originale

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en cliquant ici.

Casting.

Mowgli : Neel Sethi (VF : Inconnue).
Bagheera : Ben Kingsley (VF : Bernard Gabay).
Baloo : Bill Murray (VF : Lambert Wilson).
Shere Khan : Idris Elba (VF : Inconnue).
Kaa : Scarlett Johansson (VF : Leïla Bekhti).
Raksha : Lupita Nyong'o (VF : Cécile de France).
Roi Louie : Christopher Walken (VF : Eddy Mitchell).
Akela : Giancarlo Esposito (VF : Inconnue).
Grey : Emjay Anthony (VF : Inconnue).

En savoir plus.

Le Livre de la Jungle est un remake du dessin animé sorti en 1967 par les studios Disney. Il fait partie d'une ligne de productions visant à adapter les classiques d'animations du studio en films live pour le cinéma.

Illustration Disney Le Livre de la Jungle Le Film 2016
Artwork du film

Le 9 Juillet 2013, Disney annonce cette adaptation comme étant prometteuse et fidèle au classique animé. Le 5 Novembre de la même année, le poste de réalisateur est donné  Jon Favreau. De Mars à Août 2014, le casting s'étoffe avec des acteurs et actrices de renom.

Le film est entièrement réalisé par ordinateur grâce notamment au meilleur de la technologie CGI. Le rendu visuel est annoncé comme exceptionnel et réaliste.

disney le livre de la jungle book

Le Livre de la Jungle a déjà eu de nombreuses adaptations live depuis la sortie du long-métrage d'animation. Ainsi, Disney sort en 1994 un premier film éponyme tandis qu'un prequel sortira directement en vidéo en 1998 sous le nom de Le Livre de la Jungle : L'histoire de Mowgli.

Neel Sethi interprète le rôle de Mowgli. Aperçu dans le court-métrage Diwali en 2013, ce New-Yorkais de 10 ans fera donc ses débuts d'acteur dans un long-métrage estampillé Disney. Il était en compétition parmi une centaine de candidats venant de Nouvelle-Zélande, Etats-Unis, Royaume-Uni et Canada,

Illustration Disney Le Livre de la Jungle Le Film 2016
Neel Sethi.

Bill Murray est la voix de Baloo dans la version originale. L'acteur et réalisateur américain n'est pas nouveau dans le domaine du doublage puisqu'il apparaît également au générique des films de la franchise Garfield pour qui il prête sa voix au chat fainéant. Concernant Baloo, ce gros ours en images de synthèse aura nécessité pour chaque image cinq heures de rendu.

disney le livre de la jungle book

Kaa est ici une femelle. Favreau s'explique sur la trop grande présence de mâles à l'écran.

Chaque louveteau porte le nom d'un des membres de l'équipe.

En plus de reprendre deux chansons phares du film d'animation, Richard et Robert Sherman ont écrit de nouvelles chansons pour cette adaptation.

Notre avis.

Presque 40 ans après l’adaptation du livre de Rudyard Kupling par Disney, la maison aux grandes oreilles surfe sur la vague des réadaptations live et s’attaque au périlleux Le Livre de la Jungle.

Autant le dire tout de suite, les amoureux du dessin animé de 1967 seront comblés ! Chérissant l’œuvre d’origine, Jon Favreau (Iron Man 1 et 2) nous offre son Jungle Book fait par un fan pour les fans. Si les puristes avaient peur de voir dénaturer le long-métrage de leur enfance chérie, qu’ils soient rassurés, dès l’arrivée du logo Walt Disney Pictures, le réalisateur nous l’annonce direct : « vous vouliez voir sur grand écran et en adaptation live le Le Livre de la Jungle ? Ok et vous ne serez pas déçu ! » Car notre bon Jon Favreau ayant bien cerné ce qui faisait le charme du film d’origine (personnages attachants et émouvant, quête d’apprentissage pour devenir un homme), se targue aussi d’y faire les quelques petites modifications bien venues qui rendent cette adaptation plus que correcte.

Le film restant très majoritairement fidèle à la version 1967, cette version reprend les péripéties et la plupart des personnages.

Neel Sethi qui fait ses débuts sur grand écran campe ce Mowgli cru 2016. Toujours sincère dans son jeu et souvent dépassé par les évènements qui lui arrivent, le « petit d’homme » est clairement le personnage qui porte ce film de bout en bout. Reprenant parfois la démarche, les attitudes et l’ingéniosité du Mowgli de 1967, Neel Sethi y apporte sa joie de vivre, son enthousiasme et sa malice durant son parcours initiatique.

disney le livre de la jungle book personnage character mowgli

Mais là où le film offre une véritable bonne surprise, vient du bestiaire d’animaux qui accompagnent notre héros dans sa quête ! Le choix d’y créer une jungle réaliste (avec donc des animaux qui semblent être plus vrai que nature) aurait pu être un choix hasardeux car, comme on l’a déjà vu dans le passé, animer des animaux ultra réalistes, peut s’avérer compliqué et au final, peu flatteur. Mais que nenni pour Le Livre de la Jungle, le film. D’un point de vue général, le plus gros du travail revient à la création des animaux qui semblent tellement vrai, qu’on pourrait les croiser dans la nature…

L’univers est quant à lui complet (tant du point de vue de la faune et la flore) et l’on se laisse facilement prendre au jeu. Là ou Jon Favreau prend le parti de garder l’identité de certains personnages (Bagheera ou Baloo par exemple), il prend le contre-pied pour certains d’entre eux, comme Kaa par exemple qui même si elle (oui « Elle » et non plus « lui ») désire toujours se faire un petit casse-croûte à base d’Homme, nous permet d’en savoir plus sur le passé douloureux du petit enfant. Il serait ici très futile de parler du Roi Louie tant son personnage est ainsi devenu secondaire et n’apporte que très peu à l’intrigue générale du long métrage.

disney le livre de la jungle book personnage character shere khan

Voilà la force et le talon d’Achille du scénario : le film veut être fidèle (voir trop ?) au matériau d’origine. Il conserve ainsi les longueurs que l’on pouvait déjà voir dans la la version de 1967, ne faisant pas ou peu avancer l’intrigue et ne servant qu’à brosser dans le sens du poil le fan soupe au lait. Dans le même temps, certaines interventions sont quand elles supprimées ou radicalement modifiées et ça, ça se doit d’être souligné. Dommage que cette volonté ne se soit pas concrétisé tout au long du film.

John Debney signe ici une composition musicale riche et variée. Si les thèmes sont reconnaissables grâce à la réutilisation de la musique des frères Sherman, le compositeur ne se repose pas sur ses lauriers et construit un univers exotique et à la fois grandiloquent.

Même si la réalisation offre des panoramas dignes des meilleurs films documentaires, l’utilisation de la 3D reste accessoire. Quelques scènes permettent d’y découvrir la nature luxuriante et de sentir à quel point les animaux sont importants mais en dehors de ça, l’expérience n’en sera pas plus marquante.

répliques le livre de la jungle film

Ainsi au final que peut-on retenir de cette adaptation live ? Jon Favreau nous montre son attachement au film d’origine, nous gratifiant d’une vraie bonne surprise cinématographique. Malgré quelques longueurs et des scènes tout à fait inutiles, Le Livre de la Jungle, le film est un très bon moment à partager en famille qui ravira les plus jeunes qui découvriront l’histoire pour la première fois ; et les plus âgés qui retomberont en enfance en entendant certaines musiques ou dialogues.



disney store