amazon disney

Affiche Poster Iron Man 2 Disney Marvel

Fiche technique.

Réalisateur : Jon Favreau.
Scénariste : Justin Theroux.
Producteur : Kevin Feige.
Société de production : Marvel Studios et Paramount Pictures.
Distributeur : Paramount Pictures.
Compositeur : John Debney.
Sortie USA : 7 mai 2010.
Sortie française : 28 avril 2010.
Titre original : Iron Man 2.
Durée : 2h05.
Budget : 200 millions de dollars.
Recette mondiale : 623,9 millions de dollars.
Recette USA : 312,4 millions de dollars.
Entrées françaises : 2 575 265 entrées.

Résumé.

Tony Stark est Iron Man. Le monde est désormais au courant de l’identité de l’homme de fer. Ce qu’il ne sait pas c’est que celui-ci est mourant, empoisonné par l’invention qui lui a sauvé la vie en Afghanistan. C’est un Tony Stark sur le fil du rasoir qui va devoir faire face au gouvernement voulant acquérir sa création, à des compétiteurs peu scrupuleux et un fantôme du passé de Stark Industries.

Univers.

>> Personnages
>> Clins d’oeil
>> Faux raccords
>> Répliques
>> Bande originale
>> DVD / Blu-Ray
>> Livres
>> Jouets
>> Jeux vidéo
>> Funko Pop

Achats.

Casting.

Tony Stark / Iron Man : Robert Downey, Jr. (VF : Bernard Gabay).
Pepper Potts : Gwyneth Paltrow (VF : Barbara Kelsch).
James Rhodes : Don Cheadle (VF : Sidney Kotto).
Justin Hammer : Sam Rockwell (VF : Guillaume Lebon).
Ivan Vanko / Whiplash : Mickey Rourke (VF : Michel Vigné).

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en cliquant ici.

En savoir plus.

Iron Man 2 est le premier film de Marvel Studios depuis le rachat par Disney en fin 2009. Le film est toujours distribué par la Paramount Pictures suite à un accord avec Disney. Le scénario du film s’inspire librement du comics Demon in a bottle qui met en avant les excès de Stark, sa chute dans l’enfer de l’alcoolisme et comment ses compétiteurs se servent de cela pour acquérir son entreprise. La première armure est un évolution de celle du premier film et la seconde est inspirée par les travaux d’Adi Granov dans le comics Extremis.

Jon Favreau a dû supporter toutes les obligations imposées par Marvel dans le scénario, l’obligeant à le réécrire en plein tournage, afin de préparer le futur Avengers, au détriment de l’intrigue du film en lui-même.

Afin d’avoir le rôle tellement elle le voulait, Scarlett Johansson s’est teint les cheveux en rouge avant même l’audition. Avant elle, d’autres actrices ont été envisagées : Natalie Portman, Jessica Biel, Angelina Jolie, Eliza Dushku, Gemma Arterton, Emily Blunt et  Jessica Alba. Concernant Justin Hammer, Al Pacino a été envisagé.

Le film avait pour titre de travail “Raspoutine”.

Le petit garçon portant un masque d’Iron Man que Stark rencontre lors d’une exposition est Peter Parker, alias le futur Spider-Man.

Image Iron Man 2 Disney Marvel

Le père de Tony Stark, Howard Stark, est dans le film très inspiré de Walt Disney. Sa vidéo mettant en avant la Stark Expo trouve son inspiration dans la vidéo de Walt Disney de présentation de son parc d’attraction dans les années 60. De plus la musique de la Stark Expo de 1974, Make Way For Tomorrow Today, a été composée par Richard Sherman, le compositeur de Mary Poppins et du thème It’s a small world.

 

L’armure « mallette » de Monaco est une référence au dessin animé des années 90 qui avait le même principe d’armure mallette.

Lors du débriefing de Stark par Nick Fury à la fin du film, on peut voir sur les différents écrans présents dans la pièce un reportage sur la dévastation du campus ayant lieu dans L’incroyable Hulk. Une carte du monde indiquant des lieux en alerte – dont la côte ouest suite aux événements d’Iron Man 2, le Nouveau Mexique où est tombé le marteau de Thor, la côte Est en lien au film L’incroyable Hulk et le Groenland où ont lieu les recherches de la dépouille de Captain America. Dans cette même scène l’initiative Avengers est brièvement présentée à Tony Stark.

Image Iron Man 2 Disney Marvel Image Iron Man 2 Disney Marvel

Enfin le prototype de bouclier de Captain America refait une apparition entre les mains de l’agent Coulson au milieu du film.

Notre critique de Iron Man 2.

La surprise du premier film étant passée, on en attend toujours plus de sa suite et Iron Man 2 ne déçoit pas.

Les scènes d’actions sont bien rythmées tout au long du film, grandioses et teintées de cet humour qui définit le personnage de Tony Stark. On peut regretter que le scénario ne soit pas aussi recherché que le premier avec deux vilains assez apparents et bien que les acteurs regorgent de charisme, leur personnage restent assez conventionnels : un concurrent industriel, pâle copie de Tony Stark, que néanmoins Sam Rockwell joue avec beaucoup d’humour et d’auto-dérision, et un fils cherchant à venger son père mais pour les mauvaises raisons. En effet la quête d’Ivan Vanko aurait pu avoir plus de poids si sa vengeance avait été justifiée, faisant du père de Tony un homme d’affaire sans remord, mais le scénario discrédite cette hypothèse plus tard dans le film en transformant le père de Stark en bon samaritain et celui de Vanko en mauvais perdant.Cependant l’histoire regorge de bonnes idées en mettant en avant l’autodestruction de Stark, qui aurait pu cependant aller plus avant. Et en intégrant un peu plus l’existence du SHIELD dans l’univers Marvel.

Image Iron Man 2 Disney Marvel

Cette fois encore la musique accompagne très bien le film. La bande son se veut plus lourde et dure que le premier, notamment grâce à la participation du guitariste Tom Morello, mais il n’y a toujours aucun thème marquant permettant d’identifier le héros à l’exception de la bande son d’ACDC accompagnant le film. “Shoot to thrill” sert donc d’hymne à la grandeur de Stark et à sa mégalomanie, c’est le titre que le spectateur retiendra d’Iron Man 2 (tellement qu’il réapparaîtra dans Avengers mais ceci est une autre histoire).

En conclusion, Iron Man 2 réussit à faire plus sans pour autant réussir à faire mieux. Il ne possède pas cet effet époustouflant et cette sensation d’air frais qu’avait apporté le premier film en 2008. Il reste toutefois un très bon film d’action avec un scénario qui tient la route et des effets spéciaux dignes d’un blockbuster, en cela il tient ses promesses.

disney store