Hello, Dolly !

banniere-dp-vers-dlp

affiche poster hello dolly disney fox

Fiche technique.

Réalisateur : Gene Kelly.
Scénariste : Ernest Lehman.
Producteur : Ernest Lehman et Roger Edens.
Compositeur : Jerry Herman.
Société de production : 20th Century Fox et Chenault Productions.
Distributeur : 20th Century Fox.
Sortie USA : 16 décembre 1969.
Sortie française : 17 décembre 1969.
Titre original : Hello, Dolly !.
Durée : 2h25.
Budget : 25 millions de dollars.
Recette mondiale : Inconnue.
Recette USA : 33,2 millions de dollars.
Entrées françaises : 520 049 entrées.

Résumé.

Dolly est une “marieuse”. Elle élabore de nombreux plans pour créer des couples afin de réussir à créer le sien avec un homme riche.

Univers.

>> Répliques

Achats.

Casting.

Dolly Levi : Barbra Streisand (VF : Michèle Bardollet).
Horace Vandergelder : Walter Matthau (VF : Georges Aminel).
Cornelius Hackl : Michael Crawford (VF : Pierre Trabaud).
Barnaby Tucker : Danny Lockin (vf : Pierre Guillermo).
Minnie Fay : E.J. Peaker (VF : Inconnue).
Irene Molloy : Marianne McAndrew (VF : Maria Tamar).
Ermengarde Vandergelder : Joyce Ames (VF : Janine Forney).
Ambrose Kemper : Tommy Tune (VF : Inconnue).
Gussie Granger / Ernestina Simple : Judy Knaiz (VF : Perrette Pradier).
Rudolph Reisenweber : David Hurst (VF : Roger Carel).

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en streaming en cliquant ici.

En savoir plus.

Hello, Dolly ! est l’adaptation de la comédie musicale éponyme de Michael Stewart de 1964, elle-même tiré de la pièce The Matchmaker de Thornton Wilder de 1954.

Elizabeth Taylor et Julie Andrews ont été envisagées dans le rôle de Dolly.

Suite au box-office décevant de ce film associé à deux autres longs-métrages qui ont été des échecs financier, la Fox a été au bord de la faillite. Suite à ça, les comédies musicales à grand budget ont été mises en retrait.

image hello dolly disney fox

Les chansons “Just leave everything to me” et “Love is only love” ont été conçues pour le film et ne font pas parties de la comédie musicale.

La robe en perles d’or que porte Barbra Streisand dans la scène des jardins coûtait 8 000 $.

Barbra Streisand et Walter Matthau ne s’entendaient absolument pas pendant le tournage. Pour la scène de leur baiser, ce sont les angles de caméras qui font croire qu’ils s’embrassent afin d’éviter tout contact physique entre eux.

La séquence dans Harmonia Gardens a demandé un mois de tournage. La scène de la parade a demandé des centaines de costumes ainsi que 146 chevaux.

image hello dolly disney fox

Les décors de Grand Central Station et Harmonia Gardens ont été réutilisés dans le film Le secret de la planète des singes. Quant à la fontaine, elle est réutilisée dans La tour infernale.

Ce film est le premier à bénéficier d’un VHS aux États-Unis.

Des scènes du film ont été utilisées dans WALL-E, le film préféré du robot.

Le tournage s’est déroulé à New York et en Californie.

Notre critique de Hello, Dolly !.

Une comédie musicale de grande envergure, voyons ce que ça donne. L’histoire se divise en deux parties très distinctes, tellement qu’il y a un entracte pour les séparer.

image hello dolly disney fox

Commençons par le début évidemment. Les différentes intrigues se lancent avec les personnages. On a d’abord Dolly qui cherche à se mettre en couple avec un riche homme d’affaires qui se promet à une new-yorkaise. Comme Dolly est créative, elle va créer un stratagème assez complexe de prendre les deux employés de son coup de coeur pour courtiser deux autres new-yorkaises (seconde intrigue). Ce premier acte n’est qu’un jeu de manipulation sur fond de romantisme et de séduction. Tout est vraiment bien amenée et on se délecte de voir le plan fonctionner à merveille et même s’améliorer au fil des péripéties. Le divertissement est ainsi assuré.

image hello dolly disney fox

Vient alors le second acte se déroulant dans un très luxueux restaurant. L’énergie tend à se raréfier car l’espace confiné ne permet plus autant de folies. On voit ainsi le plan approcher de son terme mais perd de son côté amusant pour du plus classique. Il est beaucoup plus centré sur Dolly au point de négliger les autres protagonistes. Cependant, le charme n’est pas tout à fait rompu, on se demande vraiment comment tout va se conclure. On regrettera quand même le côté trop rapide de l’Amour qui se fait en un claquement de doigts.

image hello dolly disney fox

Barbara Streisand crève l’écran et est parfaite. Aussi bien en interprétation qu’en chanteuse, elle excelle dans les deux arts. Quant à son personnage qui donne le titre au film, Dolly est quelqu’un d’ingénieuse, manipulatrice et menteuse et cela la rend presque dangereuse. De l’autre, elle est aussi quelqu’un de très exubérant et de terriblement bavarde, permettant ainsi de toujours contrôler la situation et de se faire connaître dans tout New York. On apprécie également son passif avec son défunt mari dont elle tient encore le respect pour se relancer dans une relation amoureuse. Pour les autres personnages, Horace est quelqu’un d’exécrable et très bougon mais est pourtant l’amour espéré de Dolly. Cornelius et Barnaby sont tous deux très attachants par leur naïveté et l’envie de rencontrer des femmes en espérant trouver l’amour. Minnie et Irene sont les deux new-yorkaises aussi amusantes qu’adorables et qui donnent une bouffée d’air supplémentaire au long-métrage.

image hello dolly disney fox

À la réalisation d’Hello, Dolly !, on retrouve Gene Kelly. Il livre un film de grande ampleur et maîtrisé. La qualité est indéniable pendant deux heures et demi. Il y a un beau travail de fourni dans la mise en scène. On notera quand même quelques faiblesses dans le rythme en mettant des scènes dansées qui tirent trop en longueur. Ce qu’on retient le plus est le travail sur les costumes, magnifiques, mais c’est surtout celui sur les décors. Quelle claque ! Le New York d’époque est reconstitué et on voit très peu que c’est du tournage en studio. Tout est gigantesque et visuellement époustouflant (comme la scène de la parade ou même le deuxième acte dans le restaurant). Surtout, tout est très agité ! Il y a de nombreux figurants qui font ainsi vivre la ville qu’on se sent en pleine immersion.

image hello dolly disney fox

Comme c’est une comédie musicale, les chansons ont la part belle et sont agréables à l’oreille sans être mémorables au long terme. On passe de bons moments mais pas de là à vouloir les fredonner à la fin du film. Mention spéciale à la présence de Louis Armstrong qui s’offre un superbe duo avec Barbara Streisand. Gene Kelly étant un danseur, les chorégraphies sont assez artistiques et dignes de l’âge d’or des comédies musicales. C’est un plaisir visuel sans trop en faire. Un mélange de sobriété et d’éloquence avec une belle justesse des gestes.

image hello dolly disney fox

Hello, Dolly ! est un très bon film amusant et une comédie musicale satisfaisante.

La note de Fabien

En bref

De quoi passer un moment bien sympa !
Fabien Le Lagadec
Rédacteur en chef de Disney-Planet.Fr et rédacteur sur Disneyland-Planet, ma vie tourne entre autre autour du cinéma. Vivant à la montagne (vive les Vosges !), promenade en nature et sessions photos font parties de mes passions.