Glass.

, par et
amazon disney
Affiche Poster Glass Disney Touchstone Pictures

Fiche technique.

Réalisateur : M. Night Shyamalan.
Scénariste : M. Night Shyamalan.
Producteur : Marc Bienstock, Jason Blum, Ashwin Rajan et M. Night Shyamalan.
Compositeur : West Dylan Thordson.
Société de production : Touchstone Pictures, Blinding Edge Pictures, Blumhouse Productions et Universal Pictures.
Distributeur : Universal Pictures (USA), Walt Disney Studios Motion Pictures (France).
Sortie USA : 18 janvier 2019.
Sortie française : 16 janvier 2019.
Titre original : Glass.
Durée : 2h15.
Budget : Inconnu.
Recette mondiale : Inconnue.
Recette USA : Inconnue.
Entrées françaises : Inconnue.

Résumé

Depuis que La Bête s’est échappé, l’homme aux multiples personnalités, David Bunn, l’homme incassable, la traque. La police s’intéresse de près à Elijah Price, l’homme aux os de verre, qui a des informations sur les deux hommes.

Univers.

>> Personnages
>> Clins d’oeil
>> Faux raccords
>> Répliques
>> Bande originale

>> DVD / Blu-Ray
>> Livres
>> Jouets
>> Jeux vidéo
>> Funko Pop

Achats.

A venir.

Casting

Kevin Wendell Crumb / la Bête : James McAvoy (VF : Alexis Victor).
David Dunn : Bruce Willis (VF : Patrick Poivey).
Elijah Price : Samuel L. Jackson (VF : Thierry Desroses).
Casey Cooke : Anya Taylor-Joy (VF : Inconnue).
Ellie Staple : Sarah Paulson (VF : Inconnue).
Joseph Dunn : Spencer Treat Clark (VF : Inconnue).
La mère d’Elijah : Charlayne Woodard (VF : Inconnue).

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en cliquant ici.

En savoir plus.

Glass est le troisième film d’une saga commencé avec Incassable (2000) et Split (2017).

Dès 2000, une idée de trilogie débutée avec Incassable se fait entendre mais l’information est contredite par le réalisateur Night Shyamalan, surtout au box-office décevant au cinéma. Lors de la sortie de Split en 2017, la scène finale fait apparaître le personnage de David Dunn. Le réalisateur confirme alors qu’il travaille sur un troisième film réunissant les deux premiers.

Image Glass Disney Touchstone Pictures

Split étant produit par Universal Pictures et Incassable par Touchstone Pictures, Night Shyamalan a du demander l’autorisation à Disney d’utiliser à nouveau le personnage incarné par Bruce Willis. Ce fut accepté et le film est donc distribué par Universal Pictures aux Etats-Unis et par Walt Disney Studios Motion Pictures dans le reste du monde.

Le tournage débute le 2 octobre 2017 à Philadelphie.

Notre critique de Glass.

Glass vient clôturer la trilogie de M. Night Shyamalan débutée il y a 19 ans.

capture glass disney

C’est tout d’abord une joie de retrouver les acteurs originaux qui reprennent leur rôle des deux films Incassable et Split.

Mais qui aurait cru que l’univers et les personnages de ces deux films auraient pu se rencontrer ? Et bien M. Night Shyamalan l’a fait. Alors que le début paraît légèrement brouillon, limite comme si on avait posé les personnages là pour dire “on fait une suite avec tout le monde, ça va être fun”, le déroulé du film voit apparaître petit à petit les morceaux du puzzle. Cependant, ce troisième film ressemble beaucoup plus à une suite de Split que de Incassable.

Image Glass Disney Touchstone Pictures

Bien qu’on ne comprenne pas non plus totalement le titre du film, surtout qu’il est conservé dans sa version originale pour le public français (ce qui n’a aucun sens), il a une certaine logique pour la trilogie qui a pris pour titre le surnom de chacun des trois personnages pour chaque volet, mais pas forcément pour l’intérêt de ce film où on n’en apprend pas plus sur Monsieur Glass.

Petit aparté pour ceux qui ne seraient pas bilingues : “Glass” veut dire “verre”, qui est le surnom du personnage de Samuel L. Jackson alias Elijah Price du fait de sa maladie des os de verre. Sauf qu’en français, et on l’entend bien à la fin de Split, il est appelé Monsieur Verre et non Monsieur Glass.

capture glass disney

Penchons nous sur le film en lui-même maintenant. Tout d’abord, la chronologie de sortie en salle des films est plus ou moins respectée. David Dunn interprété par Bruce Willis a découvert son don 19 ans plus tôt (comme la sortie en salle du film Incassable) et les 24 personnalités de Kevin Wendell Crumb ont sacrifié les deux jeunes filles au zoo deux mois plus tôt (alors que le film Split est sorti environ deux ans auparavant). Ce qui donne une certaine cohérence sur le vieillissement physique des personnages (Spencer Treat Clark reprend alors son rôle du fils de David Dunn mais adulte cette fois, et Bruce Willis a des cheveux blancs qui ne le rendent pas moins charismatique).

À noter qu’il faut accorder un grand bravo à James McAvoy qui réalise la prouesse de jouer 20 personnalités différentes, tout ça en passant par la voix, la posture du corps ou le gestuelle très typique de chaque personnalité interprétée. Même jouée quelques secondes, il est très facile de deviner quelle personnalité est jouée tellement le jeu est bon. Cette trilogie voit aussi apparaître le docteur Ellie Staple interprétée par Sarah Paulson que vous avez sûrement vu dans la série American Horror Story. Élément féminin et mystérieux, elle mène les trois hommes à la baguette. Tous les personnages joués dans la série d’horreur qui l’a rendue célèbre et l’ambiance qui y règne l’ont sûrement aidé à jouer ce rôle confortablement, aussi à l’aise que dans des baskets (ou des talons aiguilles en l’occurrence).

capture glass disney

De grands et bons acteurs font donc de ce film un très bon moment à passer et une très bonne rencontre entre des personnages qui semblait à la base improbable. Ce film apporte également enfin des compléments de réponses à des questions laissées en suspens depuis des années : pourquoi avoir développé autant de personnalités ? Qu’est devenu Elijah Price après que David Dunn l’ait laissé ? Que ce soit parce qu’on est fan ou juste par curiosité, il vous est conseillé d’aller en salle pour suivre la suite et fin de cette trilogie, mais pas sans avoir vu les deux premiers volets avant ça (quoique voir Incassable est discutable pour comprendre Glass).

capture glass disney

Alors que les super héros Marvel attirent toute l’attention grâce à leurs super pouvoirs, M. Night Shyamalan nous présente sa vision des supers-héros bâtit sur des êtres humains sans super pouvoirs mais avec seulement des capacités spéciales, tout cela expliqué à travers les yeux d’Elijah Price alias Monsieur Glass. Et contrairement aux films de super-héros, la fin de Glass risque de vous surprendre bien qu’elle laisse certaines interrogations.