fbpx


Camp Rock.

affiche poster camp rock disney channel

Fiche technique.

Réalisateur : Matthew Diamond.
Scénariste : Julie Brown, Paul Brown, Karin Gist et Regina Hicks.
Producteur : Kevin Lafferty et Alan Sacks.
Compositeur : David Kitay.
Société de production : Sudden Motion Productions et Alan Sacks Productions.
Distributeur : Disney Channel.
Sortie USA : 20 juin 2008.
Sortie française : 23 septembre 2008.
Titre original : Camp Rock.
Durée : 1h34.
Budget : Inconnu.

Résumé.

Grâce à sa mère engagée comme cantinière, la jeune Mitchie Torres va pouvoir passer ses vacances à Camp Rock, un camp pour future star de la chanson où elle va rencontrer le beau Shane Gray, une pop-star qui va, sans le savoir, tombée sous le charme de sa voix.

Univers.

>> Répliques

Achats.

Casting.

Mitchie Torres: Demi Lovato (VF : Paola Marques Dos Santos).
Shane Gray : Joe Jonas (VF : Hervé Grull).
Nate Gray : Nick Jonas (VF : Alexandre N’Guyen).
Jason Gray : Kevin Jonas (VF : Inconnue).
Tess Tyler : Meaghan Jette Martin (VF : Karine Foviau).
Caitlyn Geller : Alysin Stoner (VF : Inconnue).
Peggy : Jasmine Richards (VF : Céline Ronté).
Ella : Anna Maria Perez de Tagle (VF : Inconnue).
Connie Torres : Maria Canals Barrera (VF : Déborah Perret).

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en streaming en cliquant ici.

En savoir plus.

Camp Rock est un téléfilm Disney Channel Original Movie spécialement produit pour la chaîne Disney Channel. Face au succès du premier opus, un second film intitulé Camp Rock 2 : le face-à-face est sorti en 2010.

Pour le rôle de Shane Gray, les directeurs de casting ont mis un certain temps avant d’arrêter leur choix sur Joe Jonas et non sur l’un de ses deux frères.

image camp rock disney channel

Le film a nécessité 25 jours de tournage et 7 mois de montage.

Le titre du film est passé de Rock Camp Rules à Camp Rock On avant de devenir tout simplement Camp Rock.

Pendant le solo de Mitchies à la fin du film, les parents de Demi Lovato étaient dans la salle de concert.

Le film fût tourné à Haliburton dans l’Ontario au Canada dans un véritable camp de vacances appelé Camp White Pine.

Notre critique de Camp Rock.

En 2008, les nouvelles coqueluches de Disney Channel ne sont plus Troy Bolton et les Wildcats mais Les Jonas Brothers, un groupe de frères chanteurs qui vont faire les beaux jours de la chaîne aux grandes oreilles à travers diverses séries, documentaires, concerts et téléfilms, dont le fameux Camp Rock.

image camp rock disney channel

Après les succès non négligeables d’High School Musical : premiers pas sur scène en 2006 et High School Musical 2 en 2007, les films musicaux ont le vent en poupe sur l’antenne de Disney Channel, mais si musique peut aisément rimer avec réussite, peut-elle s’accorder tout aussi facilement avec la qualité ? Sur ce point, rien n’est moins sûr …

Le Teen-Movie est un genre plutôt délicat dans lequel Disney Channel sait s’illustrer aussi bien avec brio qu’avec maladresse. Dans le cas de Camp Rock, censé surfer sur la vague High School Musical, c’est donc plutôt avec maladresse que le leader des programmes jeunesse tente de réitérer le succès  des basketteurs.

image camp rock disney channel

Niveau casting, tout semble pourtant bien parti. On retrouve Demi Lovato, chanteuse et figure connue de l’univers Disney à travers la version américaine de Trop La Classe, et les Jonas Brothers, groupe montant du paysage musical adolescent de l’époque, mais aussi bogoss en puissance ce qui, pour un film destiné à un public de 14-16 ans, n’est absolument pas négligeable. Bien que le jeu d’acteur laisse parfois un peu à désirer, à moins que ce soit le doublage français qui est à remettre en cause, le gros point faible du film ne vient donc pas du casting mais plutôt du scénario.

S’il reste basique, déjà vu et cousu de fil blanc, il aurait néanmoins pu s’en sortir s’il n’avait pas eu tout un tas de longueurs inutiles. L’intrigue de l’histoire repose donc sur cette voix que Shane Gray entend sortir de nulle part, une voix qui, soi-disant, le hantera au point de vouloir à tout prix retrouver sa propriétaire. Jusque là, pourquoi pas ! Mais entre le moment où Shane entend la voix et le moment où il se décide enfin à la retrouver, il s’écoule une bonne demi-heure de scènes secondaires et à l’intérêt limité pour la suite du film. Cours de danse peu constructif ou concert sans répercussion sur l’histoire … Bref, on s’ennuie !

image camp rock disney channel

Pire, entre ces deux événements, rien ne montre que la pop-star s’intéresse plus que ça à la personne qu’il a entendu ce qui donne au reste du film, un aspect légèrement superficiel. En parlant de superficielle, l’univers de la musique est également dépeint de manière assez caricaturale. Si cela peut clairement fonctionner avec un peu d’humour, autant dire que le film en est totalement dénué. Ainsi, la directrice musicale excentrique de Camp Rock énerve plus qu’elle ne fait rire avec sa voix insupportable et la “méchante” égocentrique ne fédère pas, contrairement au personnage similaire de Sharpay Evans dans High School Musical.

Quant aux personnages principaux, il aurait mérité un développement plus profond pour que l’on puisse s’attacher à eux. Shane Gray et son comportement de starlette est ainsi dépeint de façon rapide et trop gentille ce qui rend le contraste avant/après moins intense et du coup, moins attachant. Vous l’aurez compris, niveau scénario et personnages, Camp Rock accumule les défauts. Ajoutons à cela une lumière trop blanche rendant ainsi l’image brumeuse et vous obtenez un bon résumé du film : plat, ennuyeux et sans rythme.

image camp rock disney channel

Point fort néanmoins, la musique ! Certes, la bande-son n’est pas de qualité égale, mais elle s’en sort de manière correcte grâce a des titres tels que “We Rock“, “This is Me“, “Play My Music” ou encore “Gotta Find You“. Manque de bol, leurs intégrations dans le film sont complètement ratées, si bien qu’à chaque fois que la musique démarre, on a cette désagréable impression de playback ou de bande-son rajoutée au montage. Trop d’arrangements font que l’on ne croit pas une seule seconde que les personnages chantent durant le film et cette sensation fait perdre toute crédibilité à l’ensemble allant même jusqu’a faire perdre rythme et charme à des chansons pourtant dynamique et fédératrice. Dommage !

image camp rock disney channel

Au final, Camp Rock est une déception. Fade, à l’image triste et manquant de rythme, le succès du film doit certainement plus aux Jonas Brothers et à Demi Lovato qu’a ses qualités propres que nous avons eu du mal à trouver. Mieux vaut donc se concentrer sur l’album que sur le film, les musiques ayant beaucoup plus de potentiel hors contexte que prises dans le scénario.

La note de Maxime

En bref

Déception alors que de très bonnes chansons.