amazon disney

antartica prisonniers du froid walt disney affiche poster

Fiche technique.

Réalisateur : Frank Marshall.
Scénariste : David DiGillio.
Producteurs : Patrick Crowley et David Hoberman.
Compositeur : Mark Isham.
Société de production : Walt Disney Pictures, Spyglass Entertainment, Mandeville Films, Winking Productions, Kennedy/Marshall Company et Vertigo Entertainment.
Distributeur : Buena Vista Pictures.
Sortie USA : 17 Février 2006.
Sortie française : 26 Avril 2006.
Titre original : Eight Below.
Durée : 2h.
Budget : 40 millions de dollars.
Recette mondiale : 120,4 millions de dollars.
Recette USA : 81,6 millions de dollars.
Entrées françaises : 515 278 entrées.

Résumé.

En pleine expédition scientifique en Antarctique, une équipe est obligée de fuir en urgence leur base suite à des conditions climatiques extrêmement défavorables. Ils vont laisser derrière eux huit chiens de traîneaux livrés à eux-même pour survivre. Jerry Shepard décide de repartir sur place pour les sauver.

Achat.

Casting.

Jerry Shepard : Paul Walker (VF : Guillaume Lebon).
Charlie Cooper : Jason Biggs (VF : Cédric Dumond).
Davis McClaren : Bruce Greenwood (VF : Bernard Lanneau).
Katie : Moon Bloodgood (VF : Julie Dumas).
Docteur Andy Harrison : Gerard Plunkett (VF : Jean-François Aupied).
Mindo : August Schellenberg (VF : Paul Borne).
Eric McClaren : Connor Christopher Levins (VF : Bradley Foubert).
Docteur Rosemary Paris : Belinda Metz (VF : Sophie Gormezzano).
Capitaine Lovett : Duncan Fraser (VF : Jacques Feyel).
Eve McClaren : Wendy Crewson.

Vidéos.

Casting.

Jerry Shepard : Paul Walker (VF : Guillaume Lebon).
Charlie Cooper : Jason Biggs (VF : Cédric Dumond).
Davis McClaren : Bruce Greenwood (VF : Bernard Lanneau).
Katie : Moon Bloodgood (VF : Julie Dumas).
Docteur Andy Harrison : Gerard Plunkett (VF : Jean-François Aupied).
Mindo : August Schellenberg (VF : Paul Borne).
Eric McClaren : Connor Christopher Levins (VF : Bradley Foubert).
Docteur Rosemary Paris : Belinda Metz (VF : Sophie Gormezzano).
Capitaine Lovett : Duncan Fraser (VF : Jacques Feyel).
Eve McClaren : Wendy Crewson.

Vidéos.

En savoir plus.

Antartica, Prisonniers du Froid est un remake du film de 1983 de Koreyoshi Kurahara. Il est ici destiné à des enfants donc l’histoire fut modifiée.

L’histoire s’inspire de faits réels de 1958 où des japonais ont connu le même souci. Cet événement tragique n’a laissé que deux chiens survivants sur les quinze de l’expédition.

Le film utilise une vingtaine de dresseurs pour une trentaine de chiens. Ils ont travaillé ensemble trois mois avant le tournage afin de les habituer au froid. Chaque chien possède une doublure et cinq d’entre eux ont déjà tourné dans Chiens des neiges.

Le tournage ne s’est pas effectué en Antarctique mais au Canada, Norvège, Groenland, Alaska et Colombie Britannique.

Notre critique de Antartica, prisonniers du froid.

Pour ceux qui aiment la beauté des décors neigeux et qui sont passionnés par les chiens, ce film est clairement destiné pour vous. L’histoire se veut tragique au début lorsqu’on voit le musher abandonné ses chiens de traîneaux de manière précipitée et ensuite attendrissante car on se lie très vite d’affections pour ces grosses boules de poils. En parallèle nous suivons deux histoires : Jerry Shepard qui est sain et sauf mais qui veut retourner sur place sauver ses chiens mais que les conditions climatiques l’en empêche, de l’autre les chiens qui vont devoir survivre à ce temps glacial et sans personne pour les aider. Cette partie du film est bien sûr majoritaire et nous aimerions être sur place pour les ramener avec nous. Ils vont affronter diverses péripéties les mettant à mal mais ils vont se serrer les “pattes” pour s’en sortir.

Si Paul Walker incarne très bien son rôle, le casting des chiens est vraiment sensationnel. Ils arrivent à retransmettre des émotions et les dresseurs ont fait un remarquable travail. Il faut pour cela saluer le travail du réalisateur Frank Marshall qui nous émerveille par sa réalisation offrant un plaisir visuel mais aussi en nous mettant au coeur de cette meute en tant que spectateur impuissant.

Bien entendu, ce film est un Disney donc la fin diffère de la version réelle des faits. Nous vous laissons découvrir cela par vous-même.