CinémaTombstone.

Tombstone.

affiche poster tombstone disney

Réalisateur : George Pan Cosmatos.
Scénariste : Kevin Jarre.
Producteur : Sean Daniel, James Jacks et Bob Misiorowski.
Compositeur : Bruce Broughton.
Société de production : Hollywood Pictures, Cinergi Pictures Entertainment et Alphaville Films.
Distributeur : Buena Vista Pictures.
Sortie USA : 25 décembre 1993.
Sortie française : 16 février 1994.
Titre original : Tombstone.
Durée : 2h10.
Budget : 25 millions de dollars.
Recette mondiale : Inconnue.
Recette USA : 56,5 millions de dollars.
Entrées françaises : 94 104 entrées.

Résumé.

Wyatt Earp et ses frères s’installent à Tombstone mais des conflits éclatent avec des cow-boys menant à la fusillade d’O.K. Corral.

Achats.

Casting.

Wyatt Earp : Kurt Russell (VF : Richard Darbois).
Doc Holliday : Val Kilmer (VF : Philippe Vincent).
Johnny Ringo : Michael Biehn (VF : Emmanuel Karsen).
Virgil Earp : Sam Elliott (VF : Jacques Richard).
Morgan Earp : Bill Paxton (VF : Hervé Bellon).
Curly Bill Brocius : Powers Boothe (VF : Bernard Tiphaine).
Josephine Marcus : Dana Delany (VF : Inconnue).
Ike Clanton : Stephen Lang (VF : Jean-Claude Sachot).
John Behan : Jon Tenney (VF : Georges Claisse).

En savoir plus.

Tombstone s’inspire des faits historiques des frères Earp et de la fusillade d’O.K. Corral le 26 octobre 1981.

Willem Dafoe a été envisagé pour le rôle de Doc Holliday ; Mickey Rourke pour celui de Johnny Ringo ; Glenn Ford pour celui du Marshall White.

image tombstone disney

Le tournage s’est déroulé de mai à août 1993 en Arizona.

Notre critique de Tombstone.

Un western au cinéma, c’est souvent la même chose. Mais quand ça reprend un événement historique connu, on s’attend à quelque chose de grand.

image tombstone disney

Malheureusement, le scénario déçoit quand même. C’est vraiment plat alors qu’on est dans un western mouvementé normalement. On a du mal à entrer dedans et le scénario n’offre aucune émotion. De plus, on a l’impression que ça n’avance pas beaucoup et le côté vengeance est plutôt mal amené. Même la célèbre fusillade manque de panache et nous laisse sur notre faim. Là où on pensait en apprendre davantage sur cette période, sur les frères Earp, sur les faits historiques, on finit presque par s’ennuyer sur plusieurs séquences. la fin est également trop rose bonbon comme s’il fallait contraster fortement avec le reste.

image tombstone disney

Du côté du casting, ce n’est pas ce qu’il y a de plus convaincant avec Kurt Russell. Il est inexpressif et surjoue par moment tandis que Val Kilmer est plus crédible surtout qu’il joue un personnage malade et mourant. Concernant les personnages, là aussi, on fait le même reproche que pour le scénario. On n’arrive pas à s’attacher à eux, leur personnalité étant peu travaillée et c’est un comble que les frères Earp n’aient pas été plus étoffés que des as de la gâchette. Les antagonistes sont encore plus superficiels qu’on ne comprend pas trop leur motivation ni ce qu’ils font là.

image tombstone disney

Le point positif de la réalisation repose sur ses décors, ses costumes… qui rendent le film plus immersif. Cependant, la mise en scène se veut trop classique et n’offre aucun plan mémorable. Certaines séquences auraient pu être plus élaborées afin d’offrir quelque chose de bien plus grand et intense. Il y a beaucoup de lenteurs et les rares séquences d’action ne nous font pas rêver. Enfin, la bande originale conclut les déceptions avec des mélodies qui ne resteront pas dans les annales tant on peine à les remarquer.

image tombstone disney

Tombstone n’est pas le meilleur western qui soit.

La note de Fabien

Si cet article vous a plu, n'hésitez pas à le partager !

Vous pourriez être intéressés par ces articles