DERNIÈRES ACTUALITÉS

Nightmare Alley : une nouvelle bande-annonce du film.

Réputé pour son style visuel, Guillermo del Toro revient bientôt sur nos écrans.

Oussekine : la bande-annonce de la série française.

Disney+ complète à nouveau son catalogue mais avec une production française cette fois-ci.

Week-end Family : la série française de Disney+.

On sait que Disney+ est le nouveau fer de lance de la firme aux grandes oreilles et le catalogue continue de s'agrandir.

Shang-Chi : la suite et une série en développement.

Alors que Shang-Chi et la légende des dix anneaux ouvrait pour de bon la phase 4 du MCU au cinéma, le nouveau super-héros ne va pas s'arrêter en si bon chemin.

Morbius : un premier extrait.

Dès début 2022, l'univers de Spider-Man s'assombrit !

Napoléon Dynamite.

ACTUALITÉS



La note de Fabien
affiche poster napoleon dynamite

Réalisateur : Jared Hess.
Scénariste : Jared Hess et Jerusha Hess.
Producteur : Jeremy Coon, Chris Wyatt et Sean Covel.
Compositeur : John Swihart.
Société de production : Fox Searchlight Pictures, Paramount Pictures, MTV Films, Access Films et Napolean Pictures.
Distributeur : Fox Searchlight Pictures.
Première mondiale : 17 janvier 2004 (Sundance).
Sortie USA : 11 juin 2004.
Sortie française : 21 décembre 2004 (directement en DVD).
Titre original : Napoleon Dynamite.
Durée : 1h35.
Budget : 400 000 dollars.
Recette mondiale : 46,1 millions de dollars.
Recette USA : 44,5 millions de dollars.
Entrées françaises : Inconnue.

Résumé.

Napoléon aide son ami Pedro à devenir délégué de classe tout en essayant de conquérir le cœur de Deb.

Achats.

Casting.

Napoleon Dynamite : Jon Heder (VF : Sébastien Desjours).
Oncle Rico : Jon Gries (VF : Inconnue).
Kip : Aaron Ruell (VF : Yann Pichon).
Pedro Sanchez : Efren Ramirez (VF : Charles Pestel).
Deb : Tina Majorino (VF : Inconnue).
LaFawnduh Lucas : Shondrella Avery (VF : Inconnue).
Summer Wheatley : Haylie Duff (VF : Inconnue).
Rex : Diedrich Bader (VF : Inconnue).

En savoir plus.

Napoléon Dynamite s’inspire du court-métrage Peluca de Jon Heder et Jared Hess qui étaient un projet scolaire. Ils l’ont ensuite adapté en long-métrage.

La scène finale de la danse de Napoléon a été faite sous pression. Le budget du film était limité et il ne leur restait plus qu’une pellicule de dix minutes pour la tourner.

image napoleon dynamite

Jon Heder n’a été payé que 1000 dollars pour le film qui en a rapporté plus de 40 millions.

Une série d’animation est née suite au succès commercial du film.

Le tournage s’est déroulé en 22 jours de juillet à août 2003 dans l’Idaho.

Notre critique de Napoléon Dynamite.

Un résumé qui n’a rien d’attirant sauf qu’on peut être surpris.

Après un générique très original, on est effectivement très surpris par la suite du scénario. En effet, c’est d’une nullité exécrable, d’un ennui mortel et d’une qualité au rabais. En fait, on ne comprend vraiment rien sur l’objectif des scénaristes. Les séquences s’enchaînent mais n’apportent strictement rien à l’histoire. C’est vide, fade et dénué de toute émotion. On ne sait pas si on doit rire car les atouts comiques sont catastrophiques. Il n’y a rien qui est véhiculé dans le film où on suit les péripéties peu captivante d’un lycéen. Mais que ce soit l’aide à son ami ou la romance, tout est tellement superficiel. Sans compter le nombre incalculable de scènes qui ne servent à rien.

image napoleon dynamite
image napoleon dynamite

On ne peut pas vraiment dire que le casting soit mauvais car l’énorme autre problème vient des personnages. Chacun est à deux de tension, à moitié endormi (si ce n’est endormi debout), ne devant donner aucune expression faciale… Il y a aussi le fait qu’aucun protagoniste n’est vraiment développé. On ne sait rien sur eux et on ne peut donc pas s’attacher à chacun. Même Napoleon, le héros principal du film, n’a aucun charisme. C’est même un archétype de lycéen malmené dont il faut se moquer et qui reste gamin dans sa tête. Son ami Pedro veut devenir délégué mais on ne sait même pas vraiment pourquoi. Quant à Deb, elle manque d’envergure pour servir l’intrigue.

L’autre élément qui finit par achever la bête à l’agonie réside en une réalisation qui souffre d’un cruel manque de rythme. En plus d’avoir un scénario qui fait du surplace, il y a aussi beaucoup trop de lenteur dans les plans, créant un effet soporifique supplémentaire alors que ça n’a même pas une justification artistique. On évite au moins la mise en scène brouillonne mais quand même, il n’y a pas grand chose à relever. Même la bande originale est un peu en décalage avec ce qu’on voit. Quant à la scène post-générique, elle est à l’image du reste : inutile. Tellement inutile que le doublage français l’aura zappé.

image napoleon dynamite
image napoleon dynamite

Napoléon Dynamite est loin d’être explosif, juste une petite mèche qui n’aura même pas pu s’allumer.

La note de Fabien
banniere-dp-vers-dlp
Fabien Le Lagadec
Rédacteur en chef de Disney-Planet.Fr et rédacteur sur Disneyland-Planet, ma vie tourne entre autre autour du cinéma. Vivant à la montagne (vive les Vosges !), promenade en nature et sessions photos font parties de mes passions.