Love, Simon.

, par
amazon disney
Affiche Poster Love simon disney 20th century fox

Fiche technique.

Réalisateur : Greg Berlanti.
Scénariste : Isaac Aptaker et Elizabeth Berger.
Producteur : Marty Bowen, Wyck Godfrey, Isaac Klausner et Pouya Shahbazian.
Compositeur : Rob Simonsen.
Société de production : Fox 2000 Pictures, New Leaf Literary & Media, Temple Hill Entertainment et Twisted Media.
Distributeur : Twentieth Century Fox.
Sortie USA : 16 mars 2018.
Sortie française : 27 juin 2018.
Titre original : Love, Simon.
Durée : 1h50.
Budget : 17 millions de dollars.
Recette mondiale : 66,3 millions de dollars.
Recette USA : 40,8 millions de dollars.
Entrées françaises : 135 517 entrées.

Résumé

Simon est un lycéen qui cache son homosexualité. Il découvre sur un blog qu’un autre étudiant de son lycée est aussi gay sous le pseudonyme de Blue. Il décide alors de le contacter.

Univers.

>> Personnages
>> Clins d’oeil
>> Faux raccords
>> Répliques
>> Bande originale

>> DVD / Blu-Ray
>> Livres
>> Jouets
>> Jeux vidéo
>> Funko Pop

Achats.

Casting

Simon Spier : Nick Robinson (VF : Gauthier Battoue).
Leah Burke : Katherine Langford (VF : Camille Donda).
Abigail “Abby” Suso : Alexandra Shipp (VF : Aurélie Konaté).
Nick Eisner : Jorge Lendeborg Jr. (VF : Benjamin Bollen).
Jack Spier : Josh Duhamel (VF : Alexis Victor).
Emily Spier : Jennifer Garner (VF : Laura Blanc).
Abraham “Bram” Greenfeld : Keiynan Lonsdale (VF : Namakan Koné).
Martin Addison : Logan Miller (VF : Gabriel Bismuth-Bienaimé).
Cal Price : Miles Heizer (VF : Pierre-Emmanuel Brault).
Nora Spier : Talitha Bateman (VF : Alice Orsat).

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en cliquant ici.

En savoir plus.

Love, Simon est l’adaptation du roman Moi, Simon, 16 ans, Homo sapiens (en VO : Simon vs. the Homo sapiens Agenda) de Becky Albertalli publié en 2015.

Les droits d’adaptation sont achetés en octobre 2015 par la Fox.

Image Love simon disney 20th century fox

Le tournage s’est déroulé à Atlanta (Géorgie, Etats-Unis) du 6 mars au 23 avril 2017.

Notre critique de Love, Simon.

Un sujet sensible pour certains, nécessaire pour la plupart, peu importe, ce film apporte sa pierre à l’édifice.

Image Love simon disney 20th century fox

L’homosexualité est un sujet tabou dans certaines familles, ou bien de crispation et de moqueries dans d’autres, Love, Simon aborde ce thème de l’amour à travers différentes perspectives. Que ce soit aussi bien du point de vue familial et de la peur de la réaction de ses proches, ou bien des amis très proches où on a peur qu’ils changent de comportement, ou des camarades de classes qui peuvent accepter ou se moquer, ou même tout simplement de s’accepter tel qu’on est, le film retrace l’évolution des mentalités. De plus, le long-métrage va même au-delà en mettant justement en avant que l’amour est universel et que chacun peut avoir du mal à avouer ses sentiments, qu’ils soient du côté homosexuel ou hétérosexuel, la finalité est la même : aimer quelqu’un.

Image Love simon disney 20th century fox

Il est amusant de voir justement la scène où les jeunes révèlent leur hétérosexualité et la réaction des parents, montrant justement que le « coming out » ne devrait pas être un événement mais tout simplement un acte anodin. Un autre point de vue abordé qui justement ne tombe pas dans la caricature et le cliché est justement le coming-out dévoilé par d’autres, privant ainsi le fait de choisir le moment qu’il faut pour le héros de l’histoire. Mais dans un sens, cela donne à Love, Simon un nouveau souffle et cela montre les conséquences qui peuvent aussi être destructrices si on est mal entouré. La réaction des parents de Simon est justement magnifique et offre de belles scènes poignantes.

Image Love simon disney 20th century fox

A noter également une autre intrigue avec l’identité mystérieuse de Blue, le fameux correspondant par mail dont on ignore tout. Le fait de chercher à savoir qui c’est permet de montrer que justement, tout le monde est comme tout le monde.

Nick Robinson qui incarne Simon est parfait dans son interprétation d’adolescent tourmenté de partager son secret. Son personnage est attachant et on s’identifie facilement à lui sur le fait de vivre avec un « poids » sur les épaules de peur des réactions.  Les autres personnages, également parfaitement joués, sont tout aussi touchants et spécialement celui de Leah (incarnée par Katherine Langford, héroïne de Thirteen reasons why), qui a également un secret qui lui pesait à son tour. Mention spéciale à Jennifer Garner, toujours très à l’aise dans le rôle d’une mère à l’écoute de ses enfants.

Image Love simon disney 20th century fox

Le film possède une bande originale entraînante et qui donne une bouffée d’air frais peu importe les messages véhiculés par les scènes. Cela donne le sourire à chaque instant.

Love, Simon est vraiment le film parfait auquel beaucoup d’adolescents vont pouvoir se reconnaître, car au-delà de montrer que l’homosexualité ne devrait pas être un sujet de crispation mais juste de l’amour, le long-métrage encourage à être ce qu’on est et d’en être fier. Pour ça, il mérite d’être vu.