amazon disney

walt disney company walt disney pictures affiche naufrages ile pirates poster shipwrecked

Fiche technique.

Réalisateur : Nils Gaup.
Scénaristes : Nils Gaup, Bob Foss, Greg Dinner, Nick Thiel.
Producteurs: John M. Jacobsen et Nigel Wooll.
Compositeur : Patrick Doyle.
Société de production : Walt Disney Pictures et AB Svensk Filmindustri, Filmkameratene A/S, Svensk Filmindustri (SF).
Distributeur : Walt Disney Home Video.
Sortie USA : 1er Mars 1991.
Sortie française : 28 Avril 2004 (en dvd).
Titre original : Haakon Haakonsen (aussi connu sous le nom de Shipwrecked).
Durée : 1h32.
Budget : 60 millions NOK.
Recette USA : Environ 15 millions de dollars.

Résumé.

Au milieu du XIXème siècle, la famille Haakonsen se retrouve mise au pied du mur lorsque le père de famille revient de voyage blessé, incapable de travailler. Pour subvenir aux besoins de sa famille, Haakon, le fils, n’a pas d’autre choix que d’embarquer à bord d’un vaisseau anglais en tant que garçon de cabine. Si le début de voyage n’est pas une partie de plaisir, Haakon se fait rapidement une place dans l’équipage et commence à apprécier son expédition. Malheureusement, le navire se retrouve pris en pleine tempête et échoue sur une petite île, infestée de pirates, à la recherche d’un trésor caché. Haakon va devoir rassembler tout son courage pour lutter contre l’injustice et trouver ce fameux butin avant eux.

Achat.

Casting.

Haakon Haakonsen : Stian Smestad.
Lt John Merrick : Gabriel Byrne.
Jens : Trond Peter Stamsø Munch.
Mary: Louisa Milwood-Haigh.

En savoir plus.

Les Naufragés de l’Île aux Pirates est basé sur le roman de l’auteur O.V. Falck-Ytter, “Haakon Haakonsen ” .

Le film est un film américain mais aussi suédo-norvégien.

Les Naufragés de l’Île aux Pirates fait partie des nombreux films racontant une histoire de naufragés.

Notre critique de Les naufragés de l’île aux pirates.

Les Naufragés de l’Île aux Pirates fait parti des nombreux films parlant de naufragés que les studios Disney ont souvent fait à une époque. Ce film a la particularité d’avoir une partie de son action en Norvège. Haakon Haakonsen est un jeune garçon qui vit avec ses parents et son grand frère. Suite à des soucis d’argent, il va s’engager dans l’équipage de John Merrick, lieutenant sur un navire. Haakon part alors sur le navire, avec son frère, mais ils vont se retrouver piégés sur une île déserte et découvrir que cette île renferme un immense trésor.

Le scénario pourrait être intéressant, même si cela reprend un thème assez connu et déjà vu. L’adaptation de Les Naufragés de l’Île aux Pirates est simple et le manque d’action fait paraître le film long. Les personnages n’ont pas de personnalité bien à eux, même si on peut dire que Haakon est un jeune homme rusé et malin et que Merrick est prêt à tout pour masquer sa vraie personnalité et conserver son trésor. Le scénario manque de contenance et laisse parfois le spectateur sur sa faim.

Les personnages sont fades et manquent de consistance. Néanmoins, le jeu d’acteur se laisse apprécier et fait parti du peu d’élément qui nous permet de rentrer dans le film. Gabriel Byrne campe un pirate assez convaincant, même s’il ne correspond pas à l’idée que l’on peut se faire d’un pirate. Sa performance reste néanmoins très bonne, même si on aurait préféré voir un personnage un peu plus menaçant et qui ne capitule pas aussi facilement. Stian Smestad, qui joue le rôle de Haakon, tient bien son rôle mais il un peu trop dans la retenue et ne parvient pas à exploiter toutes les possibilités qu’offrent son rôle.

Niveau musique, cela reste un musique assez simple, sans grande surprise. C’est principalement de la musique d’ambiance qui permet de combler et donner l’atmosphère au film. Techniquement, Les Naufragés de l’Île aux Pirates ne montre pas une grande évolution et reste dans une optique simple et basique, qui se laisse regarder.

En conclusion, Les Naufragés de l’Île aux Pirates est un film racontant une histoire mélangeant naufrage, piraterie et trésors mais qui n’est pas assez mené à terme. Trois thèmes intéressants, connus, qui auraient pu permettre un bon film captivant mais malheureusement, par manque de dynamisme, on reste en manque d’action. Il reste cependant un film sympathique, à voir.