amazon disney

Affiche Poster troisième homme montagne third man mountain disney

Fiche technique.

Réalisateurs : Ken Annakin, Gerry O’Hara et Gaston Rébuffat.
Scénaristes : Eleanore Griffin d’après un roman de James Ramsey Ullman.
Producteurs : Bill Anderson et Alan Jaggs.
Compositeur : William Alwyn.
Société de production : Walt Disney Productions.
Distributeur : Buena Vista Film Distribution Company.
Sortie USA : 10 novembre 1959.
Sortie française : 30 novembre 1959.
Titre original : Third Man on the Mountain.
Durée : 1h44.
Budget : Inconnu.
Recette mondiale : Inconnue.
Recette USA : 1,7 millions de dollars.
Entrées françaises : Inconnue.

Résumé.

Rudy Matt a pour unique rêve l’ascension du sommet de la Citadelle, là où son père est mort des années plus tôt. Alors que ses proches s’y opposent, il décide de grimper en compagnie de l’alpiniste chevronné John Winter.

Univers.

>> Personnages
>> Clins d’oeil
>> Faux raccords
>> Répliques
>> Bande originale
>> DVD / Blu-Ray
>> Livres
>> Jouets
>> Jeux vidéo
>> Funko Pop

Achats.

Casting.

Rudi Matt : James MacArthur (VF : Inconnue).
John Winter : Michael Rennie (VF : Inconnue).
Emil Saxo : Herbert Lom (VF : Inconnue).
Franz Lerner : James Donald (VF : Inconnue).
Lizbeth Hempel : Janet Munro (VF : Inconnue).
Teo Zurbriggen : Laurence Naismith (VF : Inconnue).

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en cliquant ici.

En savoir plus.

Le troisième homme sur la montagne s’inspire d’une histoire vraie (mais la Citadelle est à l’origine appelée “Le Cervin”) et du livre de James Ramsey Ullman Banner in the Sky publié en 1954.

Plusieurs scènes ont nécessité des ajustements particuliers. Marcher dans un pré de fleurs jaunes fut difficile car elles n’éclosent qu’une semaine et dans un faible périmètre. Les acteurs prirent soin de ne pas les écraser et les caméras changèrent d’angles afin d’assurer une plus longue continuité. De la même manière, les acteurs ne sont pas des alpinistes et ce sont donc des doublures qui furent engagées pour les scènes d’escalades. En revanche c’est bien eux lors des plans rapprochés. Cependant, Herbert Lom (le guide Saxo) refusait cet engagement et l’équipe dut construire des structures afin de faire croire qu’il escalade, ce que l’équipe n’apprécia absolument pas.

Image troisième homme montagne third man mountain disney

L’alpiniste français Gaston Rébuffat a servi de consultant lors du tournage ainsi que de tourner certaines prises de vues en hauteur.

Le tournage s’est déroulé en Suisse, à Zermatt en 1958, terre de prédilection des vacances de Walt Disney, ainsi qu’à Londres.

Image troisième homme montagne third man mountain disney

L’attraction du parc Disneyland californien a une attraction tirée de ce film : The Matterhorn Bobsleds.

Notre critique de Le troisième homme sur la montagne.

Disney nous entraîne dans les hauteurs en grimpant la montagne pour atteindre des sommets ?

Image troisième homme montagne third man mountain disney

Ce long-métrage est surtout une histoire humaine et cela est assez bien mis en avant tout du long. Entre Rudi qui veut rendre honneur à son défunt père et son entourage qui tente de le raisonner sur les risques, chacun y va dans ses convictions personnelles face au combat entre l’homme et la montagne. Malgré que Le troisième homme sur la montagne souffre de quelques lenteurs sur les phases d’escalade, on ressent surtout le danger de la nature et surtout les conditions difficiles de l’époque pour ce genre de pratique (sécurité réduite au stricte minimum). On ne s’ennuie pas vraiment et c’est ce qui compte. Comme bien souvent, les scénaristes glissent une histoire de romance qui n’apporte rien à l’histoire. Il aurait peut-être été mieux de mettre plus en évidence la peur des proches, en particulier de la mère, qui voit son fils braver les dangers de l’altitude.

Image troisième homme montagne third man mountain disney

Rudi est vraiment quelqu’un de passionné qui veut rendre hommage à son père qui n’a pas survécu à l’ascension. On le voit douter par moment, affronter ses peurs et tenter l’impossible. Les autres rôles apportent chacun un petit quelque chose dans l’évolution de John. Au moins, chaque personnage est correctement interprété même si Janet Munro (Lizbeth) a tendance à sourire quasi tout le temps avec un regard un peu trop rêveur même quand le scène ne s’y prête pas.

Le réalisateur a profité du cadre pour offrir de superbes plans sur les montagnes, sa beauté et ses dangerosités. On est au plus près des grimpeurs et on se sent tout petit face à l’immensité de la nature. La bande son est également correctement travaillé avec peu de musiques même si par moment cela manque un peu. Alors certes on est dans le réel avec le silence en altitude mais il manque parfois d’un renforcement d’émotions supplémentaires.

Image troisième homme montagne third man mountain disney

Le troisième homme sur la montagne n’est pas un film parfait mais il a le mérité de changer des comédies Disney et de s’intéresser à l’homme face à la montagne.