Cinéma La femme du pasteur.

Avec le code MAGIQUE20, bénéficiez d'une réduction de 20% sur votre commande shopDisney sur une sélection de produits en cliquant sur le lien ci-dessous !

La femme du pasteur.

-

Affiche Poster femme pasteur preacher wife disney touchstone

Fiche technique.

Réalisateur : Penny Marshall.
Scénariste : Nat Mauldin et Allan Scott.
Producteur : Samuel Goldwyn Jr..
Compositeur : Hans Zimmer.
Société de production : Touchstone Pictures, Mundy Lane Entertainment, Parkway Productions et The Samuel Goldwyn Company.
Distributeur : Buena Vista Pictures.
Sortie USA : 13 décembre 1996.
Sortie française : 24 décembre 1997.
Titre original : The Preacher’s Wife.
Durée : 2h04.
Budget : 40 millions de dollars.
Recette mondiale : Inconnue.
Recette USA : 48,1 millions de dollars.
Entrées françaises : Inconnue.

Résumé

Le révérend Henry Biggs doit faire face à la fois à la construction d’une cathédrale mais aussi gérer sa vie privée. Suite à une de ses prières, l’ange Dudley répond à son appel et lui propose son aide, jusqu’à ce qu’il tombe amoureux de Julia, la femme du pasteur.

Univers.

>> Personnages
>> Clins d’oeil
>> Faux raccords
>> Répliques
>> Bande originale

>> Livres
>> Jouets
>> Jeux vidéo
>> Funko Pop

Achats.

Casting

Dudley : Denzel Washington (VF : Emmanuel Jacomy).
Julia Biggs : Whitney Houston (VF : Inconnue).
Henry Biggs : Courtney B. Vance (VF : Thierry Desroses).
Margueritte Coleman : Jenifer Lewis (VF : Inconnue).
Joe Hamilton : Gregory Hines (VF : Inconnue).
Britsloe : Lionel Richie (VF : Inconnue).
Beverly : Loretta Devine (VF : Inconnue).
Jeremiah Biggs : Justin Pierre Edmund (VF : Inconnue).
Osbert : Lex Monson (VF : Robert Liensol).
Saul Jeffreys : Paul Bates (VF : Pierre Saintons).

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en streaming en cliquant ici.

En savoir plus.

La femme du pasteur s’inspire du roman The Bishop’s Wife de Robert Nathan. C’est également le remake d’un film de 1947 de Henry Koster avec Cary Grant : Honni soit qui mal y pense.

Denzel Washington envisageait Julia Roberts dans le rôle de Julia Biggs mais ce fut finalement Whitney Houston. L’actrice n’était pas à l’aise pour jouer ce rôle (elle avait des problèmes avec la drogue) mais en lisant le scénario elle accepta de participer au film après une longue insistance de Denzel Washington.

Image femme pasteur preacher wife disney touchstone

Le tournage ne fut pas de tout repos : des tempêtes ont retardé des jours de tournage, la scène d’hiver fut faite avec de la neige artificielle (la chaleur avait fondu la glace), un incendie se déclencha dans un immeuble voisin (où un technicien réussit à sauver la vie d’un enfant de quatre ans), une séquence fut tournée dans un quartier où se trouvait un taux de criminalité élevé, des techniciens furent tués lors d’accidents, Whitney Houston qui avait des exigences de tournage… Le tournage devait se terminer fin février mais ce fut finalement début mai qu’il fut achevé.

Notre critique de La femme du pasteur.

Un film romantique avec en toile de fond du divin, cela rappelle beaucoup La cité des anges avec Nicolas Cage avec un an d’avance.

Image femme pasteur preacher wife disney touchstone

Deux heures de film qui passent assez vite mais qui a du mal à nous émouvoir malgré son thème. En fait, le scénario de La femme du pasteur semble survoler tous les points qui auraient mérité d’être approfondi : le couple dont la flamme s’éteint, la pasteur débordé par son travail, la découverte du monde par l’ange, les sentiments amoureux de l’ange… Le film s’en sort avec ses intrigues mais il manque d’un petit quelque chose. On aurait vraiment aimé voir cet amour impossible, et encore, on reste dans le flou sur cette attirance que pourrait avoir Dudley envers la femme du pasteur. Simple naïveté de l’ange ou réel sentiment ? De même, le pasteur qui a trop de choses à faire qu’il en néglige son couple, on ne sent pas assez l’homme perdu où tout son monde est sur le point de s’écrouler.

Image femme pasteur preacher wife disney touchstone

Denzel Washington est vraiment convaincant en ange arrivant sur Terre avec cette innocence qui lui est propre. En revanche, on voit à peine ses capacités “fantastiques”. Limite ça aurait pu être un simple personnage “humain” que ça aurait été pareil. Cette touche de divin manque à ce personnage. Le deuxième rôle important de La femme du pasteur repose sur les épaules de Whitney Houston qui, comme on s’en serait douté, pousse la chansonnette de nombreuses fois dans le film, étant membre d’une troupe de Gospel. Son personnage est vraiment intéressant entre la femme dévouée à son époux mais qui se sent également délaissée, cherchant à reprendre un second souffle. Enfin, le pasteur complète le trio et ce n’est qu’à la fin qu’il prend toute sa saveur en s’ouvrant vraiment envers les autres.

Image femme pasteur preacher wife disney touchstone

Il n’y a rien de plus à dire sur ce film. C’est bien dommage. Dans l’ensemble c’est bon mais il y a un potentiel sous-exploité alors que les idées et les bases sont là. La femme du pasteur est sympa à voir, on a le sourire par moment, mais la magie n’opère pas assez.

La note de Fabien

En bref

Un petit quelque chose en plus manque.

PUB

ACTUALITÉS

PUB

PUB