CinémaDrumline.

Drumline.

affiche poster beat battle drumline disney fox

Réalisateur : Charles Stone III.
Scénariste : Shawn Schepps et Tina Gordon Chism.
Producteur : Dallas Austin, Timothy M. Bourne, Wendy Finerman, Jody Gerson et Greg Mooradian.
Compositeur : John Powell.
Société de production : Fox 2000 Pictures et Wendy Finerman Productions.
Distributeur : 20th Century Fox.
Sortie USA : 13 décembre 2002.
Sortie française : 11 août 2004 (directement en DVD).
Titre original : Drumline.
Durée : 2h02.
Budget : 20 millions de dollars.
Recette mondiale : 57,6 millions de dollars.
Recette USA : 56,4 millions de dollars.
Entrées françaises : Inconnue.

Résumé.

Devon est admis dans la fanfare d’une université où le chef d’orchestre est strict et la compétition est rude, mais son talent ne va pas tarder à éclater au grand jour.

Achats.

Casting.

Devon Miles : Nick Cannon (VF : Christophe Peyroux).
Laila : Zoe Saldana (VF : Géraldine Asselin).
Dr Lee : Orlando Jones (VF : Greg Germain).
Sean Taylor : Leonard Roberts (VF : Daniel Lobé).
Jayson : GQ (VF : Adrien Antoine).
Ernest : Jason Weaver (VF : Christophe Aquilon).
Charles : Earl Poitier (VF : Thierry Desroses).
Diedre : Candace Carey (VF : M’Bembo).
M. Wade : J. Anthony Brown (VF : Pascal N’Zonzi).
Président Wagner : Afemo Omilami (F : Saïd Amadis).

En savoir plus.

Drumline a eu lors de sa sortie en France en DVD le titre de Beat Battle.

Nick Cannon a réellement joué du tambour dans le film, à l’exception des gros plans plus techniques qui ont été faites par sa doublure Jason Price.

image beat battle drumline disney fox

Le tournage s’est déroulé en Californie.

Notre critique de Drumline.

On sent venir le film plein de déjà-vu mais peut-être aura-t-on une bonne surprise.

image beat battle drumline disney fox
image beat battle drumline disney fox

Commençons par le côté classique. La structure n’ose pas grande nouveauté effectivement avec le jeune de Harlem, une école prestigieuse, le conflit avec son chef de section, l’autorité du chef d’orchestre, la réconciliation, la réintégration, le succès, l’acceptation, la popularité, la romance… Bref, on est en pays de connaissance mais la formule est efficace et se veut gagnante. Du côté de la surprise, c’est la fanfare. Tout le film est centré dessus, aussi bien les apprentissages, les répétitions, la forme physique… On découvre ainsi les coulisses des musiciens et la dure vie qu’il mène pour épater la foule. On y retrouve ainsi beaucoup d’émotions et de dépassement de soi. Le scénario est vraiment prenant et c’est ce qui compte malgré beaucoup d’éléments prévisibles.

Le casting est aussi à la hauteur et ça fait plaisir à voir. Les personnages sont assez bien travaillés dans l’ensemble sans non plus dégager un grand attachement. Devon est ainsi le musicien rebelle, qui veut proposer autre chose et qui va devoir s’intégrer dans le moule jusqu’à tenter de changer le moule pour se surpasser. Les révélations de son talent mais aussi de son secret sont très bien trouvées et le rendent plus touchants. Le chef de section est montré comme quelqu’un de sévère mais c’est sa façon de pousser les gens à plus loin. Détestable, on finit par l’apprécier. Le chef d’orchestre est très autoritaire et ne veut pas sortir de son sentier mais face à un grand talent, il va se remettre en question. Enfin, Laila est juste pour la romance et c’est dommage de ne pas avoir un personnage plus creusé.

image beat battle drumline disney fox
image beat battle drumline disney fox

Deux heures de film qu’on ne voit pas passer car la mise en scène tient bien la route. C’est dynamique et les phases de musique sont entrainantes. Pourtant, malgré la faible quantité de lieux, on n’a pas un sentiment d’enfermement. La réalisation est donc classique mais gage de qualité ici. On apprécie aussi l’aspect musical, une des bases du long-métrage, alternant entre musiques classiques et plus populaires, confrontant deux mondes avant de les unifier. Sans oublier les ajouts de chansons de rock et de hip hop qui donnent un reflet des fanfares.

Drumline est un très bon film qui donne le sourire !

La note de Fabien