fbpx


Films Live 20th Century Fox Dodgeball ! Même pas mal !

Dodgeball ! Même pas mal !

affiche poster dodgeball même pas mal disney fox

Fiche technique.

Réalisateur : Rawson Marshall Thurber.
Scénariste : Rawson Marshall Thurber.
Producteur : Ben Stiller et Stuart Cornfeld.
Compositeur : Theodore Shapiro.
Société de production : 20th Century Fox, Mediastream Vierte Film GmbH & Co. Vermarktungs KG et Red Hour Films.
Distributeur : 20th Century Fox.
Sortie USA : 18 juin 2004.
Sortie française : 22 septembre 2004.
Titre original : Dodgeball: A True Underdog Story.
Durée : 1h32.
Budget : 20 millions de dollars.
Recette mondiale : 168,4 millions de dollars.
Recette USA : 114,3 millions de dollars.
Entrées françaises : 293 124 entrées.

Résumé.

Afin de sauver sa salle de sport vouée à la destruction, Peter créé une équipe afin de gagner un tournoi de balle au prisonnier et battre son concurrent.

Univers.

>> Bande originale

Achats.

Casting.

Peter LaFleur : Vince Vaughn (VF : Bruno Dubernat).
White Goodman : Ben Stiller (VF : Patrick Mancini).
Kate Veatch : Christine Taylor (VF : Estelle Simon).
Cotton McKnight : Gary Cole (VF : Jean-Luc Kayser).
Patches O’Houlihan : Rip Torn (VF : Pierre Hatet).
Steve : Alan Tudyk (VF : Boris Rehlinger).
Justin : Justin Long (VF : Taric Mehani).
Gordon : Stephen Root (VF : Daniel Kenigsberg).
Dwight : Chris Williams (VF : Cédric Boyer).
Owen : Joel David Moore (VF : Vincent de Bouard).
Fran Stalinovskovichdavidovitchsky : Missi Pyle (VF : Inconnue).

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en streaming en cliquant ici.

En savoir plus.

La Fox a accepté de produire le film si Ben Stiller baissait son salaire à moins d’un million de dollars.

À l’origine, le film s’appelait simplement Underdog.

image dodgeball même pas mal disney fox

Les acteurs se sont entraînés à la balle au prisonnier avant le tournage.

Le tournage s’est déroulé en Californie.

Notre critique de Dodgeball ! Même pas mal !.

Une comédie sur la balle au prisonnier, on se demande dans quoi on s’embarque.

image dodgeball même pas mal disney fox

Dans une partie très bonne en tout cas ! Il est impressionnant de voir comment ce loisir si enfantin peut avoir également un aspect sérieux en haute compétition et à quel point il faut se démener pour l’emporter. On est emporté par une histoire vraiment bien écrite qui arrive à en faire une comédie réussie avec des situations cocasses et amusantes mais qui arrive à avoir sa part de sérieux.

image dodgeball même pas mal disney fox

En effet, derrière certains gags et quelques passages un peu lourd (heureusement ils sont peu fréquents), Dodgeball ! Même pas mal ! met en avant la solidarité et l’amitié. Ne voulant pas voir leur salle de sport disparaître, les membres fidèles se regroupent afin de s’unir face à l’adversité. Cette dernière qui n’est autre qu’un grand centre sportif high-tech. On peut y voir une dénonciation des grands groupes qui détruisent les plus petits, opposant ici l’appât du gain, le profit et l’image du culturiste avec la camaraderie, la débrouille et l’esprit bon enfant.

image dodgeball même pas mal disney fox

Au passage, on découvre également le côté sportif car oui, c’est devenu un sport. On y voit des règles plus poussées, l’entraînement, la compétition, le folklore des équipes… Le film suit ainsi une structure assez classique de “perdants” qui vont grimper au sommet contre toute attente en défiant les favoris. Mais le contexte et l’utilisation de la balle au prisonnier rend le tout beaucoup plus captivant.

image dodgeball même pas mal disney fox

Deux noms de la comédie se retrouvent ici. Tout d’abord Ben Stiller qui joue l’antagoniste du film. Il a ici tendance à en faire beaucoup trop, à l’image de son personnage qui se veut prétentieux, égocentrique, dragueur lourdingue, jouant sur le superficiel et le paraître. Tout est bon pour le détester mais en même temps, c’est son rôle. Nous retrouvons également Vince Vaugh, toujours impeccable et jouant dans la sobriété mais avec une pointe d’attachement tant son personnage l’est. Le cœur sur la main, il veut se battre pour préserver sa salle. Il est plein de bonnes volontés et se rend compte qu’il est doué dans ce sport.

image dodgeball même pas mal disney fox

Les personnages secondaires ne sont pas en reste avec quand même des archétypes. Entre le jeune naïf timide, la revancharde, le coach grognon, le timbré… tout y est. Mais ce mélange rend l’équipe d’autant plus intéressante et hétéroclite où certains pourront s’identifier. Avec comme message que c’est ensemble qu’on peut faire bouger les choses, peu importe son niveau à la base.

image dodgeball même pas mal disney fox

Le scénario est aussi bien construit que sa réalisation. Le film offre un rythme excellent pour ne pas nous décrocher de l’écran. On a droit à quelques passages basés sur l’émotion (sans pour autant aller bien loin) et un esprit humoristique jusqu’au tournoi final qui fait monter la tension. La balle au prisonnier n’aura jamais été aussi prenante grâce à une mise en scène digne d’un match sportif. La bande originale est dynamique et colle bien avec tout le reste.

image dodgeball même pas mal disney fox

Dodgeball ! Même pas mal ! est une très belle comédie familiale qui permet de passer un excellent moment.

La note de Fabien

En bref

Un divertissement parfait !