De l’autre côté.

ACTUALITÉS



La note de Fabien
affiche poster autre côté just beyond disney

Créateur : Seth Grahame-Smith.
Producteur : Seth Grahame-Smith, David Katzenberg, Stephen Christy et Ross Richie.
Compositeur : Carlos Rafael Rivera.
Société de production : 20th Century Fox Television.
Distributeur : Disney+.
Première diffusion USA : 13 octobre 2021.
Première diffusion française : 13 octobre 2021.
Période : 2021.
Titre original : Just beyond.
Durée moyenne d’un épisode : 28min.
Nombre de saisons : 1 saison.
Nombre d’épisodes : 8 épisodes.

Résumé.

Une série d’anthologie horrifique enfantine.

Casting.

Jack : Gabriel Bateman (VF : Inconnue).
Bonnie : Riki Lindhome (VF : Inconnue).
Lily : Izabela Vidovic (VF : Inconnue).
Fiona : Rachel Marsh (VF : Inconnue).
Ms. Fausse : Christine Ko (VF : Inconnue).
Principal Grace : Charlene Amoia (VF : Inconnue).
Zoe : Claire Andres (VF : Inconnue).
Trevor Larkin : Cyrus Arnold (VF : Inconnue).
Madison : Sarah Borne (VF : Inconnue).

En savoir plus.

De l’autre côté est l’adaptation des bandes dessinées du même nom de R.L. Stine.

image autre côté just beyond disney

Le projet est annoncé en mai 2020.

Notre critique de De l’autre côté.

R.L Stine est connu pour sa saga littéraire Chair de poule mais cette production s’attarde sur sa série de bandes dessinées du même genre.

On remarque qu’effectivement, si on est un habitué de l’ambiance qu’il propose, on n’est pas dépaysé avec cette série. Comme chaque épisode est indépendant, cela permet aux scénaristes de partir sur plusieurs thématiques aussi bien d’épouvantes que fantastiques, à travers les fantômes, les aliens, les dimensions parallèles, la sorcellerie… Un panel agréable qui offre de la diversité. De plus, il y a une légère tension par épisode afin de faire frémir les jeunes spectateurs à savoir les pré-adolescents, là où les tout petits ne seront pas à l’aise et où les plus grands se divertiront sans pour autant s’inquiéter outre mesure. Donc en terme d’ambiance, c’est assez réussi surtout qu’il y a du mystère bien géré.

image autre côté just beyond disney
image autre côté just beyond disney

L’écriture est également de bonne qualité. Un format court permet d’aller à l’essentiel sans négliger les bases. On a ainsi à chaque fois un début, un milieu et une fin sans avoir un sentiment d’aller trop vite pour poser l’intrigue et la résoudre. Cependant, chaque épisode n’est pas au même niveau en terme d’intérêt. Si certains sont prenants (comme le premier épisode ainsi que l’épisode 6 par exemple), d’autres sont trop légers à l’instar de l’épisode 2 et 3. La série s’ancre aussi à notre époque avec l’utilisation des technologies ainsi que les problèmes d’adolescents (besoin de reconnaissance, famille troublée, la discrimination…). Ce mélange n’est pas toujours judicieux tant il y a une sorte de vertu pédagogique en arrière-plan alors qu’on avait juste envie « de se faire peur ». Vu la cible de cette série, les personnages principaux sont des adolescents pour être à leur image. Les acteurs et actrices s’en sortent vraiment bien et certains sont promis à un bon avenir par leur performance.

La réalisation est aussi à la hauteur des attentes. Il y a de la variété dans les lieux, un bon rythme et des effets visuels réussis, loin de l’aspect kitch de ce genre de production. On met juste un bémol sur certains rendus un peu bancal comme les perruques de quelques actrices qui sonnent vraiment trop faux. Même critique sur la bande originale qui manque de saveur alors que c’était l’occasion de se faire plaisir par un style sonore propice à l’épouvante ou au fantastique mais elle se veut bien trop discrète pour être prenante.

image autre côté just beyond disney
image autre côté just beyond disney

De l’autre côté s’offre une première saison respectable qui donne envie d’en voir plus avec on l’espère un cran encore au-dessus pour vraiment marquer les esprits.

La note de Fabien