DERNIÈRES ACTUALITÉS

Super Noël : Tim Allen reprend le rôle pour la série.

Le Père Noël repart pour de nouvelles aventures !

Real Steel : une série du film en développement.

Nouveau dérivé d'un long-métrage !

Fresh : nouveau film de Disney+.

Une nouvelle rencontre amoureuse !

Mort sur le Nil : les affiches des personnages.

Hercule Poirot et ses suspects se montrent !

Bob’s burgers : la bande-annonce du film !

La série d'animation débarque au cinéma !

Bienvenue à Cedar Rapids.

ACTUALITÉS



La note de Fabien
affiche poster bienvenue cedar rapids

Réalisateur : Miguel Arteta.
Scénariste : Phil Johnston.
Producteur : Jim Burke, Alexander Payne, Jim Taylor et Brian Bell Ed Helms.
Compositeur : Christophe Beck.
Société de production : Ad Hominem Enterprises.
Distributeur : Fox Searchlight Pictures.
Première mondiale : 23 janvier 2011 (Sundance).
Sortie USA : 11 février 2011.
Sortie française : 15 juin 2011.
Titre original : Cedar Rapids.
Durée : 1h27.
Budget : Inconnu.
Recette mondiale : 7,7 millions de dollars.
Recette USA : 6,9 millions de dollars.
Entrées françaises : 124 entrées.

Résumé.

Tim Lippe est assureur. Naïf et très gentil, il doit se rendre à un séminaire qui est loin de sa zone de confort.

Achats.

Casting.

Tim Lippe : Ed Helms (VFB : Tony Beck).
Dean Ziegler : John C. Reilly (VFB : Jean-Michel Vovk).
Joan Ostrowski-Fox : Anne Heche (VFB : Fabienne Loriaux).
Ronald Wilkes : Isiah Whitlock Jr. (VFB : Christophe Peyroux).
Bill Krogstad : Stephen Root (VFB : Benoît Van Dorslaer).
Orin Helgesson : Kurtwood Smith (VFB : Julien Roy).
Macy Vanderhei : Sigourney Weaver (VFB : Rosalia Cuevas)
Bree : Alia Shawkat (VFB : Carole Baillien).

En savoir plus.

Le tournage s’est déroulé dans le Michigan. Bien que Cedar Rapids se trouve dans l’Iowa, le Michigan offrait des avantages financiers pour le tournage.

image bienvenue cedar rapids

Notre critique de Bienvenue à Cedar Rapids.

Un sujet qui est bien classique mais qui pourrait donner lieu quand même à une bonne comédie.

image bienvenue cedar rapids
image bienvenue cedar rapids

Si le début part bien et pose de bonnes bases, le scénario finit par s’enliser faute de péripéties notables. En effet, les séquences s’enchaînent mais plus sous forme de tableaux humoristiques que vraiment avec un lien évolutif. Même si certains moments sont amusants, il n’y a rien d’hilarant ni aucune portée. C’est presque de l’ennui au fil du temps. Pourtant, il y a quelques passages plus sérieux et cela aurait donné un bon contraste si ça avait été plus approfondi. On apprécie notamment la scène où Tim valorise pleinement le travail d’assureur, loin du cliché qu’on a l’habitude de voir. L’écriture des dialogues n’est pas non plus très recherchée en se voulant trop simpliste voire vulgaire.

Les différents membres du casting s’en sortent bien sans livrer une performance inoubliable. Tim est quelqu’un de très gentil, qui a des rêves, des projets avec de bonnes valeurs. Ce périple va complètement le changer. Une transformation trop classique et bourrée de clichés. Il va se lâcher, se droguer, tromper, mentir, corrompre… bref, tous les aspects néfastes pour le rendre « amusant » aux yeux des autres. Ses trois « amis » qu’il se fait durant le séminaire ne sont pas extrêmement travaillés, entre le dragueur lourd d’un côté, la collègue amusante et le gars réglo de l’autre. Enfin, la présence de Sigourney Weaver dans un rôle secondaire très mineur n’apporte rien au film.

image bienvenue cedar rapids
image bienvenue cedar rapids

Le côté technique se veut très classique mais ça passe bien. Dommage juste que le déséquilibre entre humour et sérieux casse le rythme car il y avait matière à bien mieux gérer. On se retrouve aussi au même endroit presque tout le long du film mais comme c’est un séminaire, il y a de quoi bouger pas mal pour ne pas se sentir coincé. La bande originale est correcte et se réveille sur le tard pour apporter un peu plus d’émotions. Quant à la fin du film, elle est assez décevante, il manque quelque chose pour vraiment conclure.

Bienvenue à Cedar Rapids se regarde une fois mais sans plus.

La note de Fabien
banniere-dp-vers-dlp
Fabien Le Lagadec
Rédacteur en chef de Disney-Planet.Fr et rédacteur sur Disneyland-Planet, ma vie tourne entre autre autour du cinéma. Vivant à la montagne (vive les Vosges !), promenade en nature et sessions photos font parties de mes passions.