amazon disney

Affiche Poster benji malice hunted disney

Fiche technique.

Réalisateur : Joe Camp.
Scénariste : Joe Camp.
Producteur : Ben Vaughn.
Compositeur : Bety Box et Euel Box.
Société de production : Walt Disney Pictures, Embark Production, Millenium Productions, Mulberry Square Productions, Silver Screen Partners III.
Distributeur : Buena Vista Pictures.
Sortie USA : 17 juin 1987.
Sortie française : 3 février 1988.
Titre original : Benji the Hunted.
Durée : 1h28.
Recette mondiale : Inconnue.
Recette USA : 22,3 millions de dollars.
Entrées françaises : 840 866 entrées.

Résumé.

Benji est un chien qui se retrouve perdu dans la nature de l’Oregon. Assistant à la mort d’un couguar, il se retrouve à gérer quatre orphelins. Il cherche à les faire adopter à un autre couguar mais il va devoir affronter la nature sauvage.

Univers.

>> Personnages
>> Clins d’oeil
>> Faux raccords
>> Répliques
>> Bande originale
>> DVD / Blu-Ray
>> Livres
>> Jouets
>> Jeux vidéo
>> Funko Pop

Achats.

Casting.

Frank Inn : Lui-Même (VF : Inconnue).
Le chasseur : Red Steagall (VF : Inconnue).
Mary Beth McLaulin : Nancy Francis (VF : Inconnue).

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en cliquant ici.

En savoir plus.

Sept chiens ont incarné Benji.

Notre critique de Benji la malice.

Disney et les animaux c’est une grande histoire d’amour. Mais ici, on part dans une forme originale.

En effet, l’ensemble des dialogues du film se résument probablement à moins de cinq minutes. Le film est ainsi quasi muet, un tour de force ! Nous savourons ainsi la magie des animaux, le côté sauvage de la nature. Benji la malice fera sûrement couler des larmes tant l’émotion est présente à de nombreux moments. Certains passages sont même un peu sombres pour de très jeunes enfants tant c’est ancré dans la réalité. Ce n’est pas pour autant un documentaire animalier tant la manière d’être de Benji se rapproche d’un humain mais nous sommes dans un mélange des deux genres pour en faire quelque chose de terriblement appréciable.

Image benji malice hunted disney

Benji est ainsi un héros au grand coeur avec toute sa simplicité. Il est impossible de ne pas craquer pour ce chien qui devient le parent adoptif des bébés couguars. Comme on le disait, il est proche de l’humain tout en gardant une crédibilité. Il est souvent montré des vidéos d’animaux s’aidant mutuellement et c’est le cas ici. De plus, les petits couguars sont à croquer et apportent toute la douceur du film. Les rares humains montrés sont anecdotiques (à commencer par la journaliste). Le propriétaire de Benji est à peine vu et le chasseur n’est que très peu présent. Ainsi, tout le film est centré sur les animaux sans aucun point de vue extérieur.

Image benji malice hunted disney

Etant un film muet, la bande originale joue grandement en étant quasi omniprésente et distille ainsi les émotions nécessaires pour sublimer l’image dont la réalisation est parfaite pour mettre en avant la nature.

Benji la malice est donc un excellent film attendrissant !