DERNIÈRES ACTUALITÉS

« Star Wars : Rangers of the New Republic » : le projet est annulé.

Afin d'enrichir considérablement le catalogue de Disney+, la saga Star Wars va avoir droit à plusieurs séries (une dizaine) mais tout projet en développement n'est pas forcément concrétisé.

Spider-Man : no way home : une autre affiche !

Alors qu'il aura fallu attendre des mois pour obtenir enfin une affiche, Spider-Man : no way home se montre en peu de temps avec une troisième affiche du film.

Disney+ / Star : le programme de décembre 2021.

Comme chaque vendredi, découvrez les sorties de Disney+ et de Star pour ce mois de décembre 2021.

Encanto : le reportage sur les coulisses.

À quelques jours de sa sortie en France, plongeons dans les coulisses du film d'animation Encanto : la fantastique famille Madrigal. L'occasion d'en apprendre un peu plus sur l'aspect créatif d'une telle production.

West Side Story : les personnages se montrent.

Alors que les bandes-annonces se font peu nombreuses, West Side Story se montre plutôt gourmand en affiches.

Au bout de la nuit.

ACTUALITÉS



La note de Fabien
affiche poster bout nuit street kings

Réalisateur : David Ayer.
Scénariste : James Ellroy, Kurt Wimmer et Jamie Moss.
Producteur : Alexandra Milchan, Lucas Foster, Erwin Stoff et John Ridley.
Compositeur : Graeme Revell.
Société de production : Fox Searchlight Pictures, New Regency Productions, 3 Arts Entertainment, Dune Entertainment III, Emmett/Furla/Oasis Films et Yari Film Group.
Distributeur : Fox Searchlight Pictures.
Première mondiale : 3 avril 2008 (Hollywood).
Sortie USA : 11 avril 2008.
Sortie française : 25 juin 2008.
Titre original : Street kings.
Durée : 1h48.
Budget : 20 millions de dollars.
Recette mondiale : 66,5 millions de dollars.
Recette USA : 26,4 millions de dollars.
Entrées françaises : 385 837 entrées.

Résumé.

Tommy est un policier compétent mais qui dépasse les limites pour arriver à ses fins. Balancé par son ex équipier, il est soumis à une enquête des affaires internes lorsque son collègue est tué en intervention.

Achats.

Casting.

Tom « Tommy » Ludlow : Keanu Reeves (VF : Jean-Pierre Michaël).
Jack « King » Wander : Forest Whitaker (VF : Thierry Desroses).
James Biggs : Hugh Laurie (VF : Feodor Atkine).
Paul « Disco » Diskant : Chris Evans (VF : Maël Davan-Soulas).
Mike Clady : Jay Mohr (VF : Éric Aubrahn).
Terrence Washington : Terry Crews (VF : Bruno Henry).
Linda Washington : Naomie Harris (VF : Mbembo).
Grace Garcia : Martha Higareda (VF : Caroline Victoria).

En savoir plus.

Le titre d’origine était The Night Watchman. Le scénario a été écrit dans les années 1990.

Spike Lee, David Fincher ou encore Oliver Stone ont été envisagés à la réalisation.

image bout nuit street kings

Sean Penn a été envisagé pour le rôle principal.

Le tournage s’est déroulé en Californie.

Notre critique de Au bout de la nuit.

Une histoire de pourri, d’enquête, d’action… les ficelles habituelles pour un polar.

Le scénario tient la route pour le genre sans apporter de réelles nouveautés. On est pris par l’intrigue qui est à la fois une vengeance mais aussi une manière de se dédouaner d’une faute commise. C’est là en fait le seul enjeu du film. Est-ce que le policier va réussir à s’innocenter alors que dans le fond il est satisfait de ce qui est arrivé ? Un jeu d’équilibriste qui est prenant où on se demande qui va flancher le premier. On est aussi servi par quelques scènes d’action sans tomber dans une surenchère, ce qui est très appréciable. On se prend aussi au jeu pour débusquer le vrai du faux dans une affaire compliquée et dénonçant aussi certaines enquêtes trafiquées pour se donner une bonne image. Le scénario est bien construit et ne laisse aucun temps mort et ne souffrant d’aucune scène inutile.

image bout nuit street kings
image bout nuit street kings

Il y a du beau monde au casting et c’est un gage de qualité en terme d’interprétation. Les personnages, bien que réussis, manquent d’épaisseur pour les rendre attachants. Même si finalement ils n’ont pas à l’être vu que chacun semble avoir un double jeu. Tommy est l’anti-héros, modifiant les scènes de crime à son avantage pour effacer ses infractions. Pris entre deux feux, il veut autant la justice que s’en sortir tant ses actions, si elles étaient révélées, le mettraient en prison. Il est intéressant à ce titre là. On salue aussi Chris Evans, qui joue le partenaire d’enquête et qui cherche à rester sur le droit chemin en se rendant compte que ce n’est pas toujours profitable. Il y a aussi Forest Whitacker qui incarne le chef qui veut couvrir ses hommes pour le bien des enquêtes en fermant les yeux sur les irrégularités. On regrette juste que le rôle d’Hugh Laurie, inspecteur aux affaires internes, d’être trop peu présent alors qu’il est celui qui avait le plus de potentiel.

On ne peut pas nier que la réalisation est vraiment pêchue. Ce dynamisme apporte beaucoup d’intensité et de tension. Le film ne fait effectivement pas dans la dentelle mais parvient à rester convaincant, loin du tape à l’œil qu’on a l’habitude de voir pour une production de ce type. Il n’y a pas non plus une violence exacerbée mais ce n’est pas un long-métrage à mettre devant tous les yeux pour autant. La bande originale apporte aussi beaucoup et pose une ambiance digne d’un thriller, renforçant le poids de l’image.

image bout nuit street kings
image bout nuit street kings

Au bout de la nuit est un polar fort.

La note de Fabien
banniere-dp-vers-dlp
Fabien Le Lagadec
Rédacteur en chef de Disney-Planet.Fr et rédacteur sur Disneyland-Planet, ma vie tourne entre autre autour du cinéma. Vivant à la montagne (vive les Vosges !), promenade en nature et sessions photos font parties de mes passions.