Films Live 20th Century Fox 28 jours plus tard.

28 jours plus tard.

amazon funko

affiche poster 28 jours plus tard days later disney fox

Fiche technique.

Réalisateur : Danny Boyle.
Scénariste : Alex Garland.
Producteur : Andrew Macdonald.
Compositeur : John Murphy.
Société de production : DNA Films et British Film Council.
Distributeur : Fox Searchlight Pictures.
Sortie anglaise : 1er novembre 2002.
Sortie USA : 27 juin 2003.
Sortie française : 28 mai 2003.
Titre original : 28 Days Later.
Durée : 1h53.
Budget : 8 millions de dollars.
Recette mondiale : 85,7 millions de dollars.
Recette USA : 45 millions de dollars.
Entrées françaises : 200 204 entrées.

Résumé.

Jim se réveille dans un hôpital londonien dans un monde où tout l’Angleterre est proche de l’extinction à cause d’un virus qui transforme les gens en zombie.

Univers.

>> Répliques

Achats.

Casting.

amazon funko

Jim : Cillian Murphy (VF : Adrien Antoine).
Séléna : Naomie Harris (VF : Géraldine Asselin).
Hannah : Megan Burns (VF : Inconnue).
Frank : Brendan Gleeson (VF : Sylvain Lemarié).
Major Henry West : Christopher Eccleston (VF : Éric Herson-Macarel).
Mark : Noah Huntley (VF : Bruno Dubernat).
Sergent Farrell : Stuart McQuarrie (VF : Pascal Casanova).

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en streaming en cliquant ici.

En savoir plus.

Ewan McGregor et Ryan Gosling ont été envisagés pour le rôle de Jim.

La ville de Londres autorisa de vider ses rues pour les besoins du tournage, celui-ci se faisant tôt les dimanches et ce pendant quelques minutes seulement. Pour cette durée courte, le tournage se faisait à l’aide de caméra DV Canon XL1, plus facilement maniable.

image 28 jours plus tard days later disney fox

La scène de l’explosion de la station service a fait intervenir des pompiers car la police n’avait pas été mise au courant du tournage malgré les autorisations effectuées.

Une autre fin du film montre la mort de Jim tandis que Séléna et Hannah partent en vie mais en laissant en suspens leur destin.

Le tournage s’est déroulé en Angleterre.

Notre critique de 28 jours plus tard.

Un film de zombies, du déjà-vu au cinéma, mais celui-ci offre une nouvelle particularité.

image 28 jours plus tard days later disney fox

En effet, les zombies courent ! Un petit détail anodin qui va au contraire révolutionner le genre car justement, le danger devient plus prononcé, plus intense, venant de n’importe où avec peu de chances d’y réchapper. Sur le papier, c’est l’idéal ! Sur l’écran, beaucoup moins. Malheureusement, on ne ressent jamais cette dangerosité dans le film tant ça reste plat. Le scénario n’arrive pas à insuffler quelque chose alors qu’on partait pourtant bien avec Londres désert.

image 28 jours plus tard days later disney fox

Le vrai souci du film repose sur son absence de portée plus élargie. L’aspect survie est peu avancée, on voit peu de zombies, l’humanité semble s’être éteinte en 28 jours et permet de justifier le peu de personnages à l’écran, mais il n’y a pas assez de profondeurs. Il n’y a pas non plus de réflexion sur la vie, le besoin de reconstruire… Pire, la seconde partie du long-métrage vire un peu au ridicule par moment jusqu’à sa conclusion peu recherchée et sombrant dans le classicisme.

Les personnages sont à l’image du scénario : mou du genou. Jim ne dégage aucun charisme (malgré les tentatives de Cillian Murphy de faire quelque chose), Séléna semble perdue malgré son caractère de survivante (et Naomi Harris fait, là aussi, au mieux), Hannah est transparente, le gradé militaire, comme les soldats d’ailleurs, sont caricaturaux et primitifs. Bref, rien qui permet de sauver le niveau.

image 28 jours plus tard days later disney fox

On peut donc espérer une réalisation qui en jette. À part les lieux emblématiques de Londres vides, qui semblent parfois trop propres pour être convaincants dans un monde apocalyptique, Danny Boyle ne parvient pas à offrir une mise en scène digne de ce nom. On retient surtout la granularité de l’image ainsi que son aspect terne, propre aux caméras DV qui ont servi au tournage, donnant un esthétique proche du documentaire. Mais cela ne permet pas de se démarquer vraiment du lot. La bande originale n’arrange rien en jouant trop sur la guitare électrique ou des musiques trop rythmées qui donnent un effet opposé.

image 28 jours plus tard days later disney fox

28 jours plus tard avait une idée de base plaisante de voir des zombies courir mais le film se veut trop plat pour être percutant.

La note de Fabien

En bref

Décevant vu le potentiel.

Si cet article vous a plu, n'hésitez pas à le partager !

banniere-dp-vers-dlp

Fabien Le Lagadec
Rédacteur en chef de Disney-Planet.Fr et rédacteur sur Disneyland-Planet, ma vie tourne entre autre autour du cinéma. Vivant à la montagne (vive les Vosges !), promenade en nature et sessions photos font parties de mes passions.