amazon disney

Affiche Poster zombies disney channel original movie

Fiche technique.

Réalisateur : Jeffrey Hornaday.
Scénariste : David Light et Joseph Raso.
Producteurs : Effie Brown, Jeffrey Hornaday, David Light et Joseph Raso.
Compositeur : George S. Clinton.
Sociétés de production : Disney Channel.
Distributeur : Disney Channel.
Sortie USA : 16 février 2018.
Sortie française : 12 mai 2018.
Titre original : Z-o-m-b-i-e-s.
Durée : 1h34.
Budget : Inconnu.

Résumé.

Tout se passait bien à Seabrooke où Addison est une humaine qui rêve de devenir cheerleader. Jusqu’au jour où le lycée doit accueillir les jeunes du quartier voisins de Zombieland. Zed, un étudiant qui est aussi un zombie, tombe amoureux d’Addison. Mais le regard des autres ne va pas les aider.

Univers.

>> Personnages
>> Clins d’oeil
>> Faux raccords
>> Répliques
>> Bande originale
>> DVD / Blu-Ray
>> Livres
>> Jouets
>> Jeux vidéo
>> Funko Pop

Achats.

A venir.

Casting.

Zed : Milo Manheim (VF : Inconnu).
Addison : Meg Donnelly (VF : Inconnue).
Bucky : Trevor Tordjman  (VF : Inconnue).
Eliza : Kylee Russell (VF : Inconnue).
Bree : Carla Jeffery (VF : Inconnue).
Bonzo : James Godfrey (VF : Inconnue).
Zoey : Kingston Foster (VF : Inconnue).
Lacey : Emilia McCarthy (VF : Inconnue).
Tracey : Mickeey Nguyen (VF : Inconnue).
Stacey : Jasmine Renee Thomas (VF : Inconnue).

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en cliquant ici.

En savoir plus.

Z-o-m-b-i-e-s s’inspire d’un téléfilm de Disney de 2012 qui n’a jamais été diffusé : Zombies and Cheerleaders.

Image zombies disney channel original movie
©John Medland

Le tournage a commencé en mai 2017 sur une durée de dix semaines à Toronto.

Notre critique de Z-o-m-b-i-e-s.

Disney Channel continue avec ses comédies musicales en utilisant cette-fois ci un univers qu’on n’aurait jamais associé aux studios aux grandes oreilles : les zombies. Rassurez-vous, Disney passe par là et les zombies sont beaucoup plus amicaux que dans la croyance populaire. Après une petite introduction en animation expliquant le pourquoi du comment (même si la raison est très fantaisiste), nous découvrons comment les zombies ont la capacité de se maîtriser grâce à un bracelet technologique.

Passé ces détails, on entre très vite dans l’histoire de Z-o-m-b-i-e-s. Disney a misé ici sur le rejet de l’autre à cause de ses différences. En clair, les zombies incarnent tout ce qui fait peur à autrui. De cette manière, chaque spectateur qui se sent différent peut ainsi s’identifier à eux. L’intention est louable et permet de ne pas se focaliser que sur un seul “rejet”. Evidemment, on ajoute à tout cela une romance qui est peut-être trop subite mais qui reste convaincante sur la longueur du métrage. On retrouve alors du Roméo et Juliette, avec d’un côté Zed le zombie et de l’autre Addison l’humaine, chacun étant partagé entre le désir de se lancer et celui du regard des autres qui les découragent. C’est cliché mais ici ça fonctionne bien. Enfin, que ce soit les zombies ou les humains (en la seule personne d’Addison), ils tentent de changer le regard des autres et de montrer que chacun peut vivre ensemble malgré ses différences.

Image zombies disney channel original movie
©John Medland

Bien que le casting soit jeune, il s’en sort à merveille. A commencer par les deux protagonistes principaux que sont Meg Donnelly qui incarne l’innocence de l’adolescence et la volonté de faire évoluer les mentalités, et Milo Manheim qui apporte le côté décalé au film mais avec une bonne sensibilité. On s’attache très vite à eux. Pour les personnages secondaires, tout aurait pu aller aussi bien si “l’antagoniste” du film, Bucky (interprété par Trevor Tordjman) n’était pas si caricatural à l’extrême dans son comportement.

A l’instar de High School Musical : Premiers pas sur scène et Descendants, Z-o-m-b-i-e-s dispose d’une bande originale réussie variant entre le hip hop et la pop, offrant des chansons endiablées et d’autres plus intimistes. En revanche, le film repose beaucoup sur ses tête d’affiches, accaparant à eux deux quasiment toutes les chansons.

Image zombies disney channel original movie

L’autre aspect qui frappe dans ce film est l’opposition totale entre les deux mondes. D’un côté, Zombieland qui représente le quartier défavorisé, des couleurs ternes et de l’autre, séparé par un mur, Seabrook où tout est beau, aux tons pastels et qui vit avec les idées préconçues sur les zombies.

Z-o-m-b-i-e-s est donc une belle réalisation de la part de Disney Channel Original Movies !