DERNIÈRES ACTUALITÉS

« Star Wars : Rangers of the New Republic » : le projet est annulé.

Afin d'enrichir considérablement le catalogue de Disney+, la saga Star Wars va avoir droit à plusieurs séries (une dizaine) mais tout projet en développement n'est pas forcément concrétisé.

Spider-Man : no way home : une autre affiche !

Alors qu'il aura fallu attendre des mois pour obtenir enfin une affiche, Spider-Man : no way home se montre en peu de temps avec une troisième affiche du film.

Disney+ / Star : le programme de décembre 2021.

Comme chaque vendredi, découvrez les sorties de Disney+ et de Star pour ce mois de décembre 2021.

Encanto : le reportage sur les coulisses.

À quelques jours de sa sortie en France, plongeons dans les coulisses du film d'animation Encanto : la fantastique famille Madrigal. L'occasion d'en apprendre un peu plus sur l'aspect créatif d'une telle production.

West Side Story : les personnages se montrent.

Alors que les bandes-annonces se font peu nombreuses, West Side Story se montre plutôt gourmand en affiches.

Y, le dernier homme.

ACTUALITÉS



La note de Fabien
affiche poster y dernier homme last man disney

Créateur : Eliza Clark.
Réalisateur : Destiny Ekaragha, Louise Friedberg, Daisy von Scherler Mayer, Mairzee Almas, Cheryl Dunye, Karena Evans et Lauren Wolkstein.
Scénariste : Eliza Clark, Donnetta Lavinia Grays et Katie Edgerton.
Producteur : Kristy Reed et Eliza Clark.
Compositeur : Herdís Stefánsdóttir.
Société de production : Color Force et FX Productions.
Distributeur :  FX Network / Disney+ Star.
Première diffusion USA : 13 septembre 2021.
Première diffusion française : 22 septembre 2021.
Période : 2021.
Titre original : Y : the last man.
Durée moyenne d’un épisode : 50min.
Nombre de saisons : 1 saison.
Nombre d’épisodes : 10 épisodes.

Résumé.

Après qu’un virus ait éradiqué tous les mâles de la planète, les femmes doivent survivre. Pourtant, dans ce monde post-apocalyptique, un seul homme a survécu.

Casting.

Jennifer Brown : Diane Lane (VF : Martine Irzenski).
Agent 355 : Ashley Romans (en) (VF : Corinne Wellong).
Yorick Brown : Ben Schnetzer (VF : Jim Redler).
Kimberly Cunningham : Amber Tamblyn (VF : Chantal Baroin).
Dr Allison Mann : Diana Bang (VF : Adeline Chetail).
Hero Brown : Olivia Thirlby (VF : Alice Taurand).
Beth DeVille : Juliana Canfield (VF : Jennifer Fauveau).
Sam Jordan : Elliot Fletcher (VF : Simon Koukissa).
Nora Brady : Marin Ireland (VF : Ingrid Donnadieu).
Roxane : Missi Pyle (VF :Inconnue).

En savoir plus.

Y, le dernier homme est l’adaptation des bandes dessinées du même nom de Brian K. Vaughan et Pia Guerra.

Le projet est lancé en 2015 mais il faut attendre 2020 que la production se lance.

image y dernier homme last man disney

Barry Keoghan a été envisagé pour le rôle de Yorick Brown.

La série est annulée à l’issue de sa première saison.

Le tournage s’est déroulé d’octobre à 2020 à juillet 2021 au Canada.

Notre critique de Y, le dernier homme.

Une autre série post-apocalyptique mais avec une originalité qui peut rendre tout ça très intéressant.

Car oui, faire une série où la moitié de l’humanité a péri, ne laissant que les femmes, on sent un énorme potentiel en tentant quelque chose de nouveau. Dommage qu’une idée arrive à être saccadé à ce point. En effet, on va suivre en gros trois grosses intrigues inégales. Tout d’abord avec le survivant, évidemment. Sauf qu’on tourne en rond dans de l’inintéressant avec ce périple à travers les USA en compagnie d’une super espionne et que le gars s’en moque d’être potentiellement la solution à la survie de l’espèce, il fait juste des caprices et veut retrouver sa copine. De plus, on n’aura jamais de réponses dans cette saison sur le pourquoi il a survécu et pourquoi tous les mâles sont morts. Bref, du vide pour du vide

image y dernier homme last man disney
image y dernier homme last man disney

Puis nous avons la seconde intrigue gouvernemental limite complot paranoïaque de prise de pouvoir en tout sens. Il était intéressant de voir comment un gouvernement peut tenir et se reconstruire pour sauver une nation en péril, dirigée par une membre du congrès qui est a priori l’unique survivante politique. Malheureusement, ça devient du grand n’importe quoi surtout quand la vraie présidente dans la ligne de direction refait surface. Au lieu de se mettre d’accord, c’est juste une guerre d’ego pour prendre le pouvoir. Bref, du déjà vu.

Enfin, la troisième intrigue est la plus ridicule qui soit. On va suivre un groupe de survivantes qui a viré secte avec en tête de liste une femme tête à claque aux possibles. Alors que l’humanité est sur le point de s’éteindre, son seul leitmotiv est d’endoctriner toutes les femmes au fait que la source du mal est l’Homme, que tous leurs malheurs viennent des hommes (même si ce n’est pas le cas), et quand elle apprend qu’il y a un mâle survivant, elle veut l’éliminer pour éradiquer les hommes pour de bon. Une idée de scénario totalement barjot et grotesque à souhait. Ce n’est même pas du féminisme (alors que la série veut tendre en ce sens) car là on a le pire du cliché suprémaciste. Si ça ne s’arrêtait qu’à ça… ce même personnage qui veut prendre par la force tout ce qu’elles peuvent trouver quitte à tuer d’autres femmes pour ça (alors qu’avant c’était les hommes les plus dangereux au monde…) jusqu’à même saccager des ressources alimentaires précieuses juste car celles qui les avaient étaient encore en peine d’avoir perdus leurs proches masculins.

image y dernier homme last man disney
image y dernier homme last man disney

Globalement, la série est donc, on peut le dire, complètement ratée. Déjà, les trois premiers épisodes sont beaucoup trop poussifs. Pour une série de ce genre, on s’attendait à plus mouvementé mais non, au contraire, c’est très lent et plombe trop le rythme pour être captivé. Il faut limite attendre le dernier épisode pour que ça bouge plus mais dans une conclusion sans réponses. Toute cette première saison a pris trop de temps à mettre les choses en place pour en plus en détruire une bonne partie sur la fin. En clair, tout ça pour rien. Un autre des soucis revient aussi qu’on est perdu dans la chronologie. On n’arrive pas à se situer sur l’écoulement du temps depuis la crise mondiale. Curieusement, nous ne sommes pas vraiment dans un monde post-apocalyptique digne de ce nom tant tout le monde semble le vivre bien.

Autre raté de la série : son casting. Pas nécessairement mauvais (et encore, sur certaines…) mais personne ne dégage assez de charisme pour être marquant. Le même reproche peut être fait aux différents personnages. L’agent 355 (oui elle n’a pas de nom) qui est la super espionne impitoyables et super héroïne a tout du déjà-vu et est trop caricaturale. Yorick, le survivant homme, est tête à claque, égoïste et sans saveur. Alors qu’il est le dernier survivant, on s’attendait à mieux pour son personnage. La présidente par intérim avait du potentiel à son tour mais se retrouve noyée par une construction bancale de son personnage. Enfin, les autres protagonistes sont aussi peu travaillés qu’on ne s’attache à aucun d’entre eux. Même le petit singe qui suit Yorick est une calamité visuelle tant les effets numériques pour le créer font faux. Sûrement trop difficile d’en prendre un vrai pour les quelques scènes où on le voit…

image y dernier homme last man disney
image y dernier homme last man disney

Y, le dernier homme est encore plus catastrophique que la vision du monde qui y était dépeinte. Finalement son annulation est complètement justifiée. Dommage qu’un si bon concept ait été gâché.

La note de Fabien
banniere-dp-vers-dlp
Fabien Le Lagadec
Rédacteur en chef de Disney-Planet.Fr et rédacteur sur Disneyland-Planet, ma vie tourne entre autre autour du cinéma. Vivant à la montagne (vive les Vosges !), promenade en nature et sessions photos font parties de mes passions.