fbpx
Cinéma X-Men.

X-Men.

-

Affiche Poster x-men disney marvel fox

Fiche technique.

Réalisateur : Bryan Singer.
Scénaristes : Tom DeSanto, Bryan Singer, David Hayter.
Producteurs : Lauren Shuler Donner, Ralph Winter.
Compositeur : Michael Kamen.
Sociétés de production : 20th Century Fox, Bad Hat Harry Productions, Marvel, Donners’ Company.
Distributeur : 20th Century Fox.
Sortie USA : 14 juillet 2000.
Sortie française : 16 août 2000.
Titre original : X-Men.
Durée : 1h44.
Budget : 75 millions de dollars.
Recette mondiale : 296,3 millions de dollars.
Recette USA : 157,3 millions de dollars.
Entrées françaises : 1 862 436 entrées.

Résumé

Magnéto tente de faire muter les plus hauts dirigeants humains de New-York alors que Professeur X cherche une paix durable aidé de Wolverine, Cyclope et Jean Grey.

Univers.

>> Personnages
>> Clins d’oeil
>> Faux raccords
>> Répliques
>> Bande originale

>> Livres
>> Jouets
>> Jeux vidéo
>> Funko Pop

Achats.

Casting

Logan/Wolverine : Hugh Jackman (VF : Joël Zaffarano).
Charles Xavier / Professeur X : Patrick Stewart (VF : Pierre Dourlens).
Erik Lensherr / Magnéto : Ian McKellen (VF : Bernard Dhéran).
Marie / Malicia : Anna Paquin (VF : Caroline Victoria).
Ororo Munroe / Tornade : Halle Berry (VF : Géraldine Asselin).
Jean Grey : Famke Janssen (VF : Juliette Degene).
Scott Summers / Cyclope : James Marsden (VF : Damien Boisseau).
Raven Darkholme / Mystique : Rebecca Romjin Stamos (VF : Pascale Jacquemont).

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en streaming en cliquant ici.

En savoir plus.

Russell Crowe, Mel Gibson, Jean-Claude Van Damme, Viggo Mortensen ou Keanu Reeves auraient pu être Wolverine.

La scène avec le jeune garçon qui sourit à Cyclope dans la gare, a été improvisée. En effet, le garçon était un grand fan du personnage et ne pouvait s’empêcher de lui sourire, même pendant les prises.

Natalie Portman, Kirsten Dunst ou Christina Ricci ont été pressenties pour le rôle de Malicia.

Sir Patrick Stewart n’avait jamais entendu parler des X-Men avant le tournage. Il a reçu chez lui une caisse entière de bandes dessinées pour l’aider à comprendre son rôle.

Hugh Jackman a fait la plupart de ses cascades.

Christopher Lee avait un temps été considéré pour le rôle de Magnéto.

Image x-men marvel fox disney

Le costume de Mystique est composé de 110 prothèses qui prenaient neuf heures à être appliquées.

Matt Damon, Ethan Hawke et Ben Affleck ont été approchés pour le rôle de Cyclope.

Hugh Jackman a déclaré que Wolverine était le rôle qu’il avait préféré jouer.

Image x-men marvel fox disney

Depuis X-Men, Hugh Jackman a pris l’habitude de prendre des douches glacées avant chaque journée de tournage. Il l’a fait pour chaque film de la franchise.

La plupart des acteurs ont lu les BDs pour se préparer à leur rôle alors que l’équipe du film leur avait déconseillée pour les besoins du tournage.

Ray Park, Dark Maul dans Star Wars : Épisode I – La Menace fantôme (George Lucas, 1999), joue le rôle du crapaud.

Janet Jackson aurait pu incarner Tornade alors que son frère, Michael Jackson aurait souhaité jouer Professeur X.

Dix costumes ont été nécessaires pour le personnage de Wolverine.

Image x-men marvel fox disney

Sir Ian McKellen et Sir Patrick Stewart se sont connus à la Royal Shakespeare Company. Leur relation dans la vie leur a été utile pour le film.

Hugh Jackman était persuadé que le nom de Wolverine était lié à l’animal du loup. Après s’être longtemps documenté pour son personnage, il a appris sur le tournage que son personnage s’inspirait en réalité d’un blaireau.

Le ring où Logan se bat en début de film est semblable à celui où Angel évolue dans X-Men : Apocalypse.

Le caméo de Stan Lee se situe à la 52e minute du film, lorsque le Sénateur Kelly sort de l’eau et marche au milieu des vacanciers étendus sur le sable.

Notre critique de X-Men.

S’il est le premier film X-Men en prises de vues réelles à être sorti sur les écrans, il ne figure pas comme le premier dans l’ordre de lecture. 43 ans après X-Men : Le Commencement et un an avant X-Men 2, le présent film met en avant les prémices de la rencontre entre Wolverine et ses confrères. Préambule sur la communauté des mutants, il possède des images aussi belles que celles qui nous sont présentées de nos jours. L’ouverture poignante du film dans le camp d’Auschwitz en est un parfait exemple ainsi que l’ingénieux plan de combat qui s’anime aux dires des X-Men.

En revanche, le casting de certains acteurs est raté. Le personnage de Marie, joué par Anna Paquin est insupportable. Entre un jeu surfait, des mimiques à en pleuvoir et des cris aussi stridents qu’une girl next door de film d’horreur, la performance de la jeune actrice est désolante. La propulser en fil conducteur du film X-Men n’est pas l’idée la mieux amenée, et nuit fortement au reste de l’équipe. De plus, la nécessité dans l’intrigue de Dent-de-Sabre n’est à ce jour toujours pas connue. Il rate tout ce qu’il entreprend et ne permet aucune avancée à l’histoire. Si son but est d’engendrer quelques rires, c’est sans grand succès. Heureusement que la petite guerre-guerre entre Scott et Logan est là pour instaurer un peu d’humour typiquement Marvelien et de dynamisme au tout.

Image x-men marvel fox disney

Pour ce qui est du contexte, la réouverture d’Ellis Island, ancien lieu d’arrivée des immigrés européens, est un symbole fort et un lien évident avec l’inconnu, la peur de la nouveauté et de l’adaptation. Belle comparaison avec les mutants donc. Comme une majeur partie de l’histoire des super-héros, tout tourne autour de la sphère politique. Les stratégies diplomatiques qui visent à faire des mutants des monstres pour provoquer la peur, seront plus que jamais d’actualité.

Néanmoins, il est dommage d’instaurer un point de vue manichéen au sein même de la sphère des mutants. Les mauvais sont aussi laids que méchants ; le Crapaud et l’homme des cavernes, alors que les bons, habillés de seyantes combinaisons, œuvrent pour ce qu’ils considèrent être le bien.

Même si les scènes de combat manquent un peu de vivacité, la séquence dans laquelle Tornade implore l’orage et lance un éclair sur le Crapaud est dotée d’une belle réalisation. On a l’impression farouche d’y observer une référence à la série La Quatrième dimension (CBS, 1959), qui a inspirée l’attraction de La Tour de la terreur (The Twilight Zone, Tower of Terror) dans les parcs Disneyland. Tout n’est donc qu’un éternel retour à l’empire Disney, et ce pour notre plus grand plaisir.

La note de Marine

En bref

Un premier volet en dent de scie.

PUB

ACTUALITÉS

PUB

PUB