Cinéma X-Men : l'affrontement final.

SUIVEZ-NOUS

11,581FansJ'aime
596SuiveursSuivre
294SuiveursSuivre
605AbonnésS'abonner

X-Men : l’affrontement final.

Affiche Poster x-men affrontement final last stand disney marvel fox

Fiche technique.

Réalisateur : Brett Ratner.
Scénariste : Simon Kinberg et Zak Penn.
Producteur : Avi Arad, Lauren Shuler Donner et Ralph Winter.
Compositeur : John Powel.
Sociétés de production : 22th Century Fox, Marvel Entertainment, The Donners’ Company, Dune Entertainment, Ingenious Film Partner.
Distributeur : 20th Century Fox.
Sortie USA : 26 mai 2006.
Sortie française : 24 mai 2006.
Titre original : X-Men : The Last stand.
Durée : 1h39.
Budget : 210 millions de dollars.
Recette mondiale : 459,2 millions de dollars.
Recette USA : 238,5 millions de dollars.
Entrées françaises : 2 824 519 entrées.

Résumé

Après que le gouvernement américain ait découvert un remède contre les pouvoirs des mutants, Erik et les X-Men tentent chacun de s’en emparer.

Univers.

Achats.

Casting

Logan / Wolverine : Hugh Jackman (VF : Joël Zaffarano).
Charles Xavier / Professeur X : Patrick Stewart (VF : Pierre Dourlens).
Erik Lensherr / Magnéto : Ian McKellen (VF : Bernard Dhéran).
Marie / Malicia : Anna Paquin (VF : Caroline Victoria).
Ororo Munroe / Tornade : Halle Berry (VF : Géraldine Asselin).
Jean Grey : Famke Janssen (VF : Juliette Degene).
Scott Summers / Cyclope : James Marsden (VF : Damien Boisseau).
Raven Darkholme / Mystique : Rebecca Romjin Stamos (VF : Pascale Jacquemont).
Dr. Hank McCoy / Le Fauve : Kelsey Grammer (VF : Jean-Claude De Goros).
Bobby Drake / Iceberg : Shawn Ashmore (VF : Patrick Mancini).
John Allerdyce / Pyro : Aaron Stanford (VF : Boris Rehlinger).
Kitty Pryde : Ellen Page (VF : Barbara Kelsch).
Cain Marko / Le Fléau : Vinnie Jones (VF : Patrick Béthune).
Peter Rasputin / Colossus : Daniel Cudmore (VF : Inconnue).
Warren Worthington III / Angel : Ben Foster (VF : Alexandre Gillet).

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en streaming en cliquant ici.

En savoir plus.

Avec un budget de 210 millions de dollars, X-Men : l’affrontement final est l’un des films les plus coûteux au monde à sa sortie.

Le scénario a été écrit en 7 mois.

Le caméo de Stan Lee a lieu au tout début du film, lorsque la jeune Jean soulève plusieurs éléments du sol.

Image x-men affrontement final last stand disney marvel fox

Une partie du Golden Gate a été recréée physiquement (sa taille était l’équivalent d’un terrain de basket) alors que l’autre a été construite digitalement.

Josh Holloway s’est vu proposer le rôle de Gambit.

Le logo Marvel du générique de début est entièrement composé de planches de BD qui reprennent les dialogues utilisés dans le film.

Image x-men affrontement final last stand disney marvel fox

Jason Flemyng aurait pu jouer Le Fauve.

X-Men : l’affrontement final regroupe quatre nommés aux Oscars dont Hugh Jackman, Ian McKellen, Ellen Page et Shohreh Aghdashloo ainsi que deux lauréats dont Halle Berry et Anna Paquin.

Halle Berry a accepté de reprendre son rôle à la seule condition que son temps à l’écran soit revu à la hausse. Le fait que Bryan Singer ne dirige pas le film a également été un élément déterminant.

Cyclope est un des personnages majeurs des comics sur Dark Phoenix. En raison de l’emploi du temps chargé de James Marsden, les équipes ont décidé que Jean Grey devait le tuer à l’écran.

Image x-men affrontement final last stand disney marvel fox

La scène du pont de San Francisco a coûté 35 millions de dollars.

Pour donner 20 ans de moins à Patrick Stewart et Ian McKellen au début de X-Men : l’affrontement final, les équipes techniques ont compilé des photos de jeunesse des deux acteurs grâce au programme Lola.

Bryan Singer a dit avoir regretté de ne pas avoir été le réalisateur de ce film. En effet, il a préféré s’occuper du tournage de Le retour de Superman (2006).

Le mouvement qu’utilise Colossus pour lancer Wolverine dans les airs, se nomme le Fastball Special.

Au départ, Matthew Vaughn devait réaliser cet opus. Nombre de ses idées ont été gardées comme le casting de Kesley Grammer ou des scènes qu’il avait imaginé.

Notre critique de X-Men : L’affrontement final.

À l’inverse du précédent film qui faisait état de la peur du gouvernement américain face aux mutants, X-Men : l’affrontement final montre Hank McCoy, a.k.a Le Fauve, travaillant comme secrétaire d’état auprès du Président des États-Unis.

Image x-men affrontement final last stand disney marvel fox

L’opinion publique semble donc avoir changé de camp. En vérité, elle est de façade. Dans le même temps, la réouverture d’Alcatraz, ancienne prison hautement surveillée de la west coast, se transforme en clinique visant à guérir le gène mutant. L’ironie est donc évidente ; l’enfermement du lieu se comprend comme un piège qui se refermera inévitablement sur la communauté des mutants. Alors que d’un autre côté de l’écran, le saut d’Angel depuis un building est une métaphore de liberté et d’émancipation, il est évident que ces deux poids deux mesures ne peuvent mener qu’à l’affrontement ultime.

Image x-men affrontement final last stand disney marvel fox

Si X-Men 2 avait déçu par un traitement global bâclé, X-Men : L’affrontement final a su donner un second souffle aux éléments de mise en scène, et notamment aux personnages emblématiques de sa franchise. Scott et Logan ont totalement inversé leur rôle, que ce soit dans l’apparence physique et vestimentaire plus bestiale de Cyclope, que dans la façon de penser de Wolverine qui se révèle en véritable leader, lui qui a toujours eu tendance à renier les X-Men. Il en va de même pour Jean, qui renaît sous un jour beaucoup plus sombre en laissant place à son double incontrôlable. Toujours dans cette idée de dualité, on sent poindre l’inévitable confrontation.

Image x-men affrontement final last stand disney marvel fox

X-Men : l’affrontement final, superbement mis en scène, est doté d’une trame scénaristique qui tient le spectateur en haleine du début à la fin, sans jamais trop être dans le pathos mais bien dans l’action. Avec une séquence de fin digne d’un affrontement entre Sauvageons et Garde de nuit de Games of Thrones, tout est fait pour nourrir l’intérêt du public jusqu’à la dernière petite minute. Les scènes sont plus explosives, l’action plus posée, les rebondissements plus courants et les torsions à l’histoire également ; la recette Marvel est belle et bien réapparue sous son meilleur jour.

Image x-men affrontement final last stand disney marvel fox

N’oublions pas de mentionner les effets spéciaux absolument spectaculaires. Une maison qui s’envole au ralenti sous une gravité écrasante ne peut être qu’impressionnant. Pourtant, celle qui frappe au point de devenir LA scène du film, n’est autre que le soulèvement, par la pensée de Magnéto, du Golden Gate Bridge de San Francisco, le faisant s’envoler au dessus du détroit du même nom. Une séquence qui résume à elle seule l’entrain dont a bénéficié le film.

Image x-men affrontement final last stand disney marvel fox

Saluons donc les équipes qui ont fait un travail remarquable avec X-Men : l’affrontement final en allant au bout d’un processus dès le départ bien établi et sans fausse note, pour donner l’un des meilleurs opus de la saga.

La note de Marine

En bref

Le meilleur opus de la trilogie.

DERNIÈRES ACTUALITÉS

ACTUALITÉS PIXAR

Avec le code MAGIQUE20, bénéficiez de 20% de réduction sur une sélection d'articles

sur shopDisney dès 60€ d'achats jusqu'au 21 novembre !
>>Cliquez ici pour en profiter ! <<