amazon disney

walt disney animation disney toon studios affiche winnie ourson 2 grand voyage poster winnie pooh grand adventures search christopher robin

Fiche technique.

Réalisateur : Karl Geurs.
Scénaristes : Carter Croker et Karl Geurs.
Producteur : Karl Geurs et Gina Shay.
Compositeur : Carl Johnson.
Société de production : Disney Television Animation et DisneyToon Studios.
Distributeur : Walt Disney Home Video.
Sortie USA : 5 Aout 1997 en DVD.
Sortie française : 21 Octobre 1997 en DVD.
Titre original : Pooh’s Grand Adventure : The search for Christopher Robin.
Durée : 1h13.

Résumé.

Un matin, Winnie l’Ourson découvre un pot de miel devant sa maison, mais, ne sachant pas lire, il ne sait pas à qui il appartient. C’est alors que Maître Hibou apprend à Winnie et à ses amis que Jean Christophe a été enlevé par une mystérieuse créature qui vit sur le mont Crane. Aidés d’une carte, ils partent à sa recherche et découvrent au fil des aventures des talents cachés au fond d’eux.

Achat.

Casting.

Winnie l’ourson : Jim Cummings (VF : Roger Carel).
Porcinet : John Fiedler (VF : Roger Carel).
Tigrou : Paul Winchell (VF : Patrick Préjean).

En savoir plus.

Le film a été jugé trop effrayant pour paraître au cinéma et est donc sorti directement en DVD partout dans le monde.

Notre avis.

Bien que le film soit une suite directe du premier et célèbre long-métrage Les aventures de Winnie l’ourson, l’ambiance est assez angoissante voire effrayante pour le public visé. Effectivement, une bonne partie du film se déroule dans des décors lugubres où les couleurs sont plus sombres que pastels. La scène d’introduction dans laquelle Jean-Christophe doit annoncer quelque chose à Winnie est triste voire mélancolique, mais le décalage avec la crédulité du petit ours fait que cela ne se ressent pas ou peu chez les enfants. Enfin, le « méchant » du film apparaît de façon cauchemardesque et cadavérique qui effraie beaucoup les protagonistes.
Malgré cela, nous trouvons que cet opus apporte de l’originalité à la franchise, en abordant des thèmes plus adultes, mais tout en restant dans l’univers de l’ourson.

En effet, les personnages restent touchants et leur lien d’amitié est bien travaillé. Ils sont tous mis en difficulté tout au long du film, mais apprennent à se surpasser et à prendre plus confiance en eux.

Nous sommes restés mitigés en ce qui concerne la musique du film, car bien que la bande-son soit dynamique grâce aux nombreuses scènes d’actions, la bande originale ne reste pas en mémoire et est moins touchante que celle du premier opus. De même pour l’esthétique des dessins qui est moins bien soignée que le premier long-métrage alors qu’il a été réalisé trente ans plus tard, mais cela ne gâche en rien le visionnage.