CinémaVincent.

Vincent.

affiche poster vincent disney

Fiche technique.

Réalisateur : Tim Burton.
Scénariste : Tim Burton.
Producteur : Rick Heinrichs.
Compositeur : Ken Hilton.
Société de production : Walt Disney Productions.
Distributeur : Buena Vista Distribution Company.
Sortie USA : 1er octobre 1982.
Sortie française : Inconnue.
Titre original : Vincent.
Durée : 6 minutes.

Résumé.

Vincent est un enfant de 7 ans comme les autres, mais qui, intérieurement, s’imagine être Vincent Price. Envoûté et tourmenté par les œuvres d’Edgar Allan Poe, il s’inspire de son univers pour se construire une double personnalité complètement détachée de sa vie réelle.

Achats.

Casting.

Narrateur : Vincent Price (VF : Henri Virlogeux).

Images.

En savoir plus.

Vincent est un court-métrage utilisant la technique d’animation d’image par image ( le « stop motion »), une méthode que Tim Burton réutilisera plus tard avec ses longs métrages L’étrange Noel de Monsieur Jack et Les Noces funèbres.

Vincent est un film d’animation autobiographique, car on peut noter une ressemblance entre le personnage de Vincent et Tim Burton.

image vincent disney

On remarque ensuite que Vincent est obsédé par Edgar Allan Poe, tout comme Burton durant son enfance. D’ailleurs, le court métrage se finit avec la citation de la dernière strophe du poème Le Corbeau d’Edgar Allan Poe. En effet, Vincent s’inspire de ce poème dans lequel le personnage principal s’identifie et sombre dans la folie tout comme le narrateur dans Le Corbeau. Puis, le choix de l’interprétation du narrateur par l’acteur Vincent Price n’est pas un hasard puisque celui-ci n’est autre que l’idole de Tim Burton. Les films d’épouvante de Price (L’abominable Docteur Phibes, Le Corbeau) ont en effet bercé l’enfance du réalisateur. Enfin, on peut constater que ce film renferme tout l’univers du réalisateur et noter plusieurs clins d’œil du court-métrage dans ses futurs films (L’étrange Noel de Monsieur Jack, Les Noces funèbres ou encore Beetlejuice).

image vincent disney

Vincent est réalisé en noir et blanc et cette caractéristique est voulue par Burton afin de rendre hommage aux vieux films de son enfance et de pouvoir jouer avec les contrastes d’ombre et de lumière du cinéma allemand.

Tim Burton a reçu deux prix pour la réalisation de Vincent, le premier lors d’un festival à Chicago et le dernier lors du Festival international du film d’animation d’Annecy, en France.

Notre critique de Vincent.

Voilà un court qui se démarque vraiment du lot et surtout du style Disney. L’ambiance se veut plus lugubre avec un petit garçon rêvant d’horreur et adorant des maîtres de l’épouvante. Il se perd dans son imagination et montre ainsi isolé et incompris. On sent que Tim Burton a reflété sa jeunesse.

image vincent disney

Le style graphique est aussi très novateur pour les studios aux grandes oreilles. Réalisé intégralement en stop motion, on voit là une nouvelle forme d’expression appuyé en plus par un noir et blanc et un éclairage jouant sur les ombres. Le style Tim Burton en plein essor. Sans oublier la narration tout en rime telle une poésie qui a un beau travail d’écriture.

image vincent disney

Vincent est aussi particulier qu’impressionnant.

La critique de pumpkin queen

Vincent est un petit bijou de l’univers de Tim Burton. La technique de réalisation d’image par d’image est bien maîtrisée pour une première tentative et le scénario est typique du style Burton. C’est d’ailleurs un OVNI parmi les autres productions Disney, car même si le court-métrage a été produit par la Walt Disney Productions, les thèmes abordés par Tim Burton n’entrent pas dans l’univers connu de Mickey.

[collapse]

 

La note de Fabien
La note de pumpkin queen