Vers la fin du Disney+ Premier Access ?

ACTUALITÉS



Avec la pandémie qui touche le monde depuis 2020 et qui a bousculé l’industrie cinématographique, les studios ont du s’adapter pour pouvoir sortir leurs films tout en préservant un équilibre financier.

La firme aux grandes oreilles a alors tenté plusieurs approches en déprogrammant des films au cinéma pour les diffuser uniquement sur Disney+, sa plateforme de streaming. Le film Mulan a été le premier à ouvrir le bal en septembre 2020 avec une somme de 30 dollars a déboursé : le Disney+ Premier Access. Décrié à une époque où les cinémas rouvraient timidement leurs portes, la maison mère s’en est quand même satisfait.

logo disney +

Puis en 2021, les pontes ont décidé une autre approche qui aura créé de nombreuses polémiques au sein de l’industrie du cinéma : la simultanéité. Comprenez par là une sortie en salles mais aussi sur Disney+ (moyennant toujours un surcoût de 30 dollars). Même si les fans des salles obscures n’ont jamais approuvé cette méthode, certains consommateurs ont été conquis, permettant de regarder le film chez soi et en baissant les coûts lorsqu’il s’agissait de famille (au lieu d’acheter chacun un ticket de cinéma). Ainsi, Raya et le dernier dragon, Cruella, Black Widow et Jungle Cruise ont adopté cette formule. Le box-office en salles aura été quand même rassurant sans oublier évidemment un complément financier non négligeable avec Disney+.

Mais à l’heure où les cinémas du monde entier ont rouverts et où Disney est en procès avec Scarlett Johansson qui évoque une rupture de contrat en ayant sorti Black Widow sur Disney+ (et donc une perte de salaire), Bob Chapek, le PDG de The Walt Disney Company, continue d’expérimenter.

affiche poster shang chi légende dix anneaux ten rings disney marvel

Avec Free Guy en août 2021 mais surtout avec Shang-Chi et la légende des dix anneaux des studios Marvel en septembre 2021, il a été décidé de leur fournir une fenêtre de 45 jours exclusivement au cinéma avant de pouvoir être disponible sans surcoût sur Disney+. L’un comme l’autre, les spectateurs ont répondu présent et le box-office s’est fait ressortir. De ce fait, la suite de 2021 va donc conserver cette nouvelle façon de faire, à l’exception de Encanto qui n’aura droit qu’à une fenêtre de 30 jours avant de rejoindre la plateforme de streaming juste à temps pour Noël.

Le Disney+ Premier Access semble donc mis de côté ou bien il sera complètement supprimé. À noter qu’en France, nous n’avons pas cette méthode et que donc la chronologie des médias va encore s’appliquer, à savoir plusieurs mois entre la sortie en salles du film et son arrivée sur notre Disney+.

banniere-dp-vers-dlp