amazon disney

Affiche Poster histoire vraie straight story disney

Fiche technique.

Réalisateur : David Lynch.
Scénariste : John Roach et Mary Sweeney.
Producteur : Neal Edelstein, Alain Sarde, Mary Sweeney, Pierre Edelman et Michael Polaire.
Compositeur : Angelo Badalamenti.
Société de production : Asymmetrical Productions, The Picture Factory, Walt Disney Pictures, The Straight Story Inc, Canal +, Les films Alain Sarde et Ciby 2000, Channel Four Films.
Distributeur : Buena Vista Pictures (USA) et Bac Films (France).
Sortie USA : 3 septembre 1999.
Sortie française : 3 novembre 1999.
Titre original : The straight story.
Durée : 1h52.
Budget : 10 millions de dollars.
Recette mondiale : 6,2 millions de dollars.
Recette USA : 6,2 millions de dollars.
Entrées françaises : 516 597 entrées.

Résumé.

Âgé de 73 ans, Alvin Straight décide de se rendre au chevet de son frère Lyle, qu’il n’a pas vu depuis dix ans des suites d’une violente dispute. Pour se rendre à l’autre bout du pays, il décide d’utiliser le seul moyen de locomotion qu’il juge à sa portée : une tondeuse à gazon.

Univers.

>> Personnages
>> Clins d’oeil
>> Faux raccords
>> Répliques
>> Bande originale
>> DVD / Blu-Ray
>> Livres
>> Jouets
>> Jeux vidéo
>> Funko Pop

Achats.

Casting.

Alvin Straight : Richard Farnsworth (VF : René Morard).
Rose Straight : Sissy Spacek (VF : Inconnue).
Lyle Straight : Harry Dean Stanton (VF : Inconnue).
Dorothy : Jane Galloway (VF : Inconnue).
Bud : Joseph A. Carpenter (VF : Inconnue).
Sig : Donald Wiegert (VF : Inconnue).

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en cliquant ici.

En savoir plus.

Le film est basé sur la véritable histoire d’Alvin Straight qui entreprit ce périple en 1994, trois ans avant sa mort.

Le titre original du film, The Straight Story, qui se traduit littéralement par Une histoire vraie est aussi un jeu de mots avec le nom de famille du protagoniste.

L’acteur principal, Richard Farnsworth, âgé de 79 ans lors du tournage, a été nominé aux Oscars dans la catégorie “Meilleur acteur”. Il est alors le plus vieil acteur nominé dans cette catégorie. Victime d’un cancer, il se suicidera à l’âge de 80 ans.

Image histoire vraie straight story disney

Henry Straight, le véritable frère d’Alvin, n’a pas souhaité que son nom apparaisse dans le film. C’est pour cela que le personnage du film lui correspondant se nomme Lyle.

Souffrant d’un problème à la hanche suite à son cancer, un siège spécial a été conçu afin de permettre à Richard Farnsworth de s’installer à bord du tracteur. Il a accepté le rôle pour l’admiration qu’il avait du personnage.

En France, le film fut distribué par les Studios Canal et non par la filiale de la Walt Disney Company. Ceci s’explique par le fait qu’un contrat existait entre les deux studios et Disney s’est vu propriétaire du film sans avoir participé réellement à sa production. D’où la très faible diffusion du long-métrage aux Etats-Unis.

Image histoire vraie straight story disney

John Hurt, Gregory Peck, James Coburn et Jack Lemmon ont été approchés pour le rôle principal.

Le film a reçu 4 nominations au Festival de Cannes de 1999 notamment pour la Palme d’or.

Notre critique de Une histoire vraie.

Rien qu’en lisant le titre, on sait déjà qu’on va s’attendre à une reconstitution d’un fait avéré. Le moins qu’on puisse dire, c’est que ce fait, un homme traversant des Etats des USA en tracteur, à de quoi surprendre et intrigué. Quand en plus le film est réalisé par David Lynch, on peut s’attendre à quelque chose de très particulier.

Image histoire vraie straight story disney

Et c’est plus que particulier, c’est… aussi captivant qu’observer une huître sur son rocher. Alors que Une histoire vraie a tout pour faire un road movie sur un homme qui est au bout de sa vie et qui veut revoir son frère, empruntant alors le seul moyen de locomotion qu’il peut conduire (ayant une mauvaise vue, des difficultés à se déplacer et pas le permis), on assiste en fait à pas grand chose. Les différents personnages qu’Alvin croise sur sa route n’apporte rien à l’histoire. C’est une succession de tableaux où on est censé en apprendre plus sur Alvin mais qui au final ne procure aucune émotion. Accompagné de dialogues très plats, l’histoire ne décolle jamais. Pire, le film est lent du début à la fin. Ce n’est pas nécessairement qu’il faille de l’action, mais certaines scènes traînent en longueur (rien que la scène d’ouverture). et sont pour la plupart inutiles. Il y a même parfois de longues poses dans les dialogues qui plombent ce qui aurait pu donner de l’émotion.

La réalisation de David Lynch n’aide pas à rendre le film plus intéressant. Le montage se veut tout aussi lent que son intrigue, donnant de longs plans fixes qui font qu’on décroche de l’écran et un rythme très étrange, alternant l’extrême lenteur a de rares scènes dynamiques mais inexplicables (comme la descente de la colline à forte vitesse où on voit des plans qui ne servent à rien). Il sait en revanche capter les beaux paysages américains mais cela ne remplit pas tout le film. De plus, l’utilisation abusive des fondus enchaînés et des fondus en noir ne font que rappeler le temps qui passe inexorablement. Quant à la scène finale, qui aurait pu justement être le climax parfait de l’émotion, on assiste à un naufrage reprenant tous les défauts du film.

Image histoire vraie straight story disney

Heureusement que l’acteur principal, Richard Farnsworth, arrive à être convaincant car tout le reste du casting ne brille pas par son jeu. Même Sissy Spacek qui incarne un personnage très attaché à son père, ne parvient pas à être touchante mais plutôt exaspérante. Le passé d’Alvin ne rend pas le personnage plus intéressant alors que c’était l’occasion pour lui de vraiment faire le bilan de sa vie.

Quant à la bande originale, à se demander pourquoi l’ambiance fait si italienne pour un film se déroulant dans des Etats sauvages des USA. Par de rare fois on a droit à une musique plus locale qui permet une meilleure immersion.

Une histoire vraie aurait pu être un très bon film mais une réalisation qui ne se prête pas à ce genre d’histoire, une intrigue pas du tout captivante et des émotions absentes, en font une grosse perte de temps.