amazon disney

Affiche Poster indien ville little indian big city disney touchstone

Fiche technique.

Réalisateur : Hervé Palud.
Scénariste : Igor Aptekman et Philippe Bruneau, Thierry Lhermitte et Hervé Palud (adaptation).
Producteur : Louis Becker et Thierry Lhermitte.
Compositeur : Tonton David, Manu Katché et Geoffrey Oryema.
Société de production : Canal+, Ice Films, Procirep, TF1 Films Production, Touchstone Pictures.
Distributeur : Agence Méditerranéenne de Location de films (A.M.L.F.), Touchstone Pictures (USA).
Sortie USA : 22 mars 1996.
Sortie française : 14 décembre 1994.
Titre américain : Little Indian, Big City.
Durée : 90 minutes.
Budget : 5,3 millions d’euros.
Recette mondiale : 70,5 millions de dollars.
Recette USA : 1 millions de dollars.
Entrées françaises : 7 870 802 entrées.

Résumé.

Stéphane Marchado, boursier parisien et investi corps et âme à son travail, est sur le point d’épouser en secondes noces Charlotte. Mais pour pouvoir l’épouser, il doit se rendre en Amazonie afin de régulariser son divorce avec son ex-compagne Patricia. Cette dernière lui apprend qu’il est le père de Mimi-Siku, 13 ans, un petit indien vivant avec elle depuis sa naissance. Le jeune garçon rêve de voir la Tour Eiffel, et il arrive à convaincre son père de l’emmener à Paris avec lui. Ce sera alors le début des ennuis, avec un fils qu’il doit apprendre à connaitre en même temps qu’il doit lui enseigner les rudiments de la vie civile… Tout d’abord “encombré” par ce fils qui lui cause bien des soucis, ce n’est finalement pas celui qu’on pense qui va donner une leçon de vie à l’autre.

Univers.

>> Personnages
>> Clins d’oeil
>> Faux raccords
>> Répliques
>> Bande originale
>> DVD / Blu-Ray
>> Livres
>> Jouets
>> Jeux vidéo
>> Funko Pop

Achats.

Casting.

Stéphane Marchadot : Thierry Lhermitte.
Richard Montignac, l’ami de Stéphane : Patrick Timsit.
Mimi-Siku : Ludwig Briand.
Charlotte : Arielle Dombasle.
Patricia : Miou-Miou.
Marie, la femme de Richard : Sonia Vollereaux.
Roustan, patron de Stéphane et Richard : Marc de Jonge.
Sophie (fille de Richard et Marie) : Pauline Pinsolle.
Jonathan (fils de Richard et Marie) : Stanley Zana.
Maître Dong, prof de Yoga de Charlotte : Dominique Besnehard.

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en cliquant ici.

En savoir plus.

Concernant les lieux de tournage du film, à Paris ont été tournés certaines scènes dans le XVIème arrondissement, notamment au pont de Bir-Hakeim. Une autre partie du film a également été tournée en Amérique du Sud, au Venezuela, au sein du Parc national Canaima. Le Salto Sapo et la lagune ont également servi de lieu de tournage au film Le Jaguar avec Patrick Bruel et Jean Reno.

En 1996, sort un jeu vidéo adapté du film, pour la console Game Boy de Nintendo, développé par Titus Interactive. Ce jeu de plateformes consiste à faire évoluer Mimi-Siku à travers différents niveaux, dans la jungle amazonienne et dans la ville.

image indien ville little indian big city disney touchstone

Thierry Lhermitte s’est chargé de la promotion du film à l’étranger, notamment aux États-Unis où il s’est très bien vendu. Le film a obtenu le Trophée du film français en 1994 et le prix Gorges de Beauregard en 1995 dans la catégorie Meilleurs producteurs (pour Thierry Lhermitte et Louis Becker).

Sentant le potentiel du film, Disney décidé de le diffuser aux Etats-Unis, en version doublée, sous le label Touchstone Pictures.

image indien ville little indian big city disney touchstone

Notre critique de Un indien dans la ville.

Quelques comédies françaises ont vu le jour dans les années 1990, et font toujours date dans le paysage audiovisuel français, les multiples rediffusions en sont la preuve. Un indien dans la ville en fait partie, et reste sans nul doute à ce jour, l’une des plus populaires. Un casting très réussi, composé entre autres de Thierry Lhermitte, Arielle Dombasle ou Patrick Timsit, nous promettant un bon moment de comédie. Le jeune acteur interprétant Mimi-Siku, Ludwig Briand, lui, n’a pas souhaité continuer par la suite sa carrière de comédien, ayant néanmoins déclaré avoir eu beaucoup de plaisir à tourner ce film.

image indien ville little indian big city disney touchstone

Si de prime abord, le scénario de ce film prête à sourire, il illustre néanmoins tout du long, jusqu’à la fin, une petite leçon de vie. Un boursier parisien, prenant à peine le temps de vivre, s’apprêtant à épouser une femme fantasque, découvre peu à peu le sens véritable de la vie, au contact de son fils indien, dont il ignorait jusqu’alors l’existence. S’il pensait simplement faire découvrir Paris et la Tour Eiffel au petit Mimi-Siku, suite à une promesse qu’il lui a faite, et pouvoir reprendre le cours de sa vie par la suite, comme si de rien n’était, il en sera tout autre. La lassitude d’un travail avide de sens et de signification profonde, d’un collègue oppressant, oppressif et sans aucune personnalité, la prise de conscience de ne pas connaitre aussi bien la femme que l’on s’apprête à épouser, l’erreur que l’on se préparait donc à commettre… Aurait-il malgré tout fini par donner un autre sens à sa vie, serait-il resté “tête baissée” dans son quotidien sans se retourner, s’il n’avait pas connu Mimi-Siku ? Se serait-il rendu compte de qui était réellement la vraie femme de sa vie ? Au-delà de la comédie aux situations désopilantes, notamment quand Mimi-Siku tente d’apprendre la vie en société, riche en moments cocasses, cette petite comédie nous démontre que, ce que l’on prend pour un poids, un embarras, peut parfois se révéler être une leçon de vie, une façon de voir les choses différemment, voire nous faire tout changer, bousculer notre existence.

image indien ville little indian big city disney touchstone

Les prestations de la plupart des acteurs donnent un ensemble homogène et fonctionnent très bien. Le long-métrage s’inscrit dans la mouvance de son époque. Si certains peuvent penser que cette comédie a mal vieilli, il s’avère qu’elle se laisse encore regarder avec plaisir. Thierry Lhermitte et Patrick Timsit sont convaincants dans leur duo de collègues habitués à “l’amour vache”. Arielle Dombasle est très à l’aise dans son rôle de femme “mystiquement perchée”. Le jeune Ludwig Briand fut remarquable dans son interprétation du jeune Mimi-Siku.

Quant à la bande originale du film, qui a oublié la célèbre chanson de Tonton David, “Chacun sa route”, qui lui colle désormais à la peau ?