GenreAction et catastropheUn cri dans l'océan.

Un cri dans l’océan.

affiche poster cri ocean deep rising disney

Réalisateur : Stephen Sommers.
Scénariste : Stephen Sommers.
Producteur : John Baldecchi, Barry Bernardi et Laurence Mark.
Compositeur : Jerry Goldsmith.
Société de production : Hollywood Pictures, Calimari Productions et Cinergi Pictures Entertainment.
Distributeur : Buena Vista Pictures Distribution.
Sortie USA : 30 janvier 1998.
Sortie française : 24 juin 1998.
Titre original : Deep Rising.
Durée : 1h46.
Budget : 45 millions de dollars.
Recette mondiale : Inconnue.
Recette USA : 11,2 millions de dollars.
Entrées françaises : 320 672 entrées.

Résumé.

Finnegan a pour contrat d’emmener des mercenaires sur un paquebot de croisière. Sur place, tous les passagers sont morts et ils deviennent les proies d’une créature marine.

Achats.

Casting.

John Finnegan : Treat Williams (VF : Philippe Vincent).
Trillian St. James : Famke Janssen (VF : Ivana Coppola).
Simon Canton : Anthony Heald (VF : Gabriel Le Doze).
Joey “Tooch” Pantucci : Kevin J. O’Connor (VF : Daniel Lafourcade).
Hanover : Wes Studi (VF : Sylvain Lemarié).
Atherton : Derrick O’Connor (VF : Hervé Jolly).
Mulligan : Jason Flemyng (VF : Guillaume Orsat).
Mamooli : Cliff Curtis (VF : Luc Boulad).
Mason : Clifton Powell (VF : Bruno Dubernat).
T-Ray Jones : Trevor Goddard (VF : Inconnue).
Vivo : Djimon Hounsou (VF : José-Philippe Dalmat).

En savoir plus.

Un cri dans l’océan devait initialement sortir en mai 1997.

Le scénario d’origine du film avait pour nom Tentacle.

image cri ocean deep rising disney

Harrison Ford a été envisagé pour le rôle de Finnegan ; Claire Forlani pour celui de Trillian St. James et elle a même fait trois jours de tournage avant de partir pour divergence créative.

La scène finale du film devait servir de lancement au film King Kong qui était en discussion dans les studios et qui devait être réalisé également par Stephen Sommers.

Le tournage s’est déroulé de juin à octobre 1996 au Canada.

Notre critique de Un cri dans l’océan.

On sent venir le film d’action et d’horreur bien classique.

image cri ocean deep rising disney

Preuve en est que le scénario n’a rien réinventé et reprend tous les codes du genre mais en arrivant à faire encore moins bien. On est digne d’un téléfilm d’après-midi avec un peu plus de budget. Pour le reste, les péripéties sont du grand n’importe quoi, la tension est absente, c’est un jeu de fusillades dans tous les sens sans intérêt et des répliques à couper au couteau. On a plus l’impression que c’est un film de potes sans grande imagination qui ont pondu le scénario en quelques minutes. Le pire est qu’on devine rapidement qui va survivre à la fin du film dès le début.

image cri ocean deep rising disney

Dans le casting, on va dire que seuls Treat Williams et Famke Janssen sont assez crédibles tandis que les autres manquent de conviction voire un jeu d’acteur quasi absent. Mais bon passons. Enfin, on aurait passé si les personnages valaient le détour car ils sont tous superficiels. Finnegan est ici le super-héros tandis que Trillian débute comme cambrioleuse et ses compétences sont vite oubliées pour en faire juste un protagoniste lambda. Sans oublier évidemment le personnage comique qui n’est là que pour dire des inepties censées détendre l’atmosphère. Quant aux vilains méchants, ce sont juste des muscles sans cervelles qui abusent de la testostérone.

image cri ocean deep rising disney

Qui dit film d’action et d’horreur, dit une mise en scène en ce sens. Alors ce n’est clairement pas le cas et c’est juste un jeu d’utiliser un budget pour faire tout sauter. Dommage que la réalisation n’offre aucune émotion ni dangerosité et on est presque devant un nanar. Concernant les effets visuels, ils sont assez convaincants (sans être une merveille) mais on se contente juste de voir des tentacules griffues tout du long alors bon, ça ne fait pas super peur. Bémol aussi sur la bande originale qui ne donne pas assez d’immersion.

image cri ocean deep rising disney

Un cri dans l’océan est plutôt un cri d’ennui sans intérêt.

La note de Fabien

Si cet article vous a plu, n'hésitez pas à le partager !

Vous pourriez être intéressés par ces articles