Two much.

, par et
Affiche Poster two much disney touchstone

Fiche technique.

Réalisateur : Fernando Trueba.
Scénaristes : Fernando Trueba et David Trueba d’après une nouvelle de Donald E. Westlake.
Producteur : Cristina Huete.
Compositeur : Michel Camilo.
Société de production : Touchstone Pictures, Fernando Trueba Producciones Cinematograficas, Lolafilms, Interscope Communications, Polygram Filmed Entertainment et Sociedad General de Television.
Distributeur : Buena Vista Pictures.
Sortie USA : 15 mars 1996.
Sortie française : 5 juin 1996.
Titre original : Two Much.
Durée : 1h58.
Budget : 24 millions de dollars.
Recette mondiale : 13,6 millions de dollars.
Recette USA : 1,1 millions de dollars.
Entrées françaises : 139 000 entrées.

Résumé

Art, un jeune galeriste, tombe simultanément amoureux de deux sœurs. Pour résoudre le problème, il décide de devenir lui-même son propre frère jumeau.

Univers.

>> Personnages
>> Clins d’oeil
>> Faux raccords
>> Répliques
>> Bande originale

>> DVD / Blu-Ray
>> Livres
>> Jouets
>> Jeux vidéo
>> Funko Pop

Achats.

Casting

Art Dodge / Bart Dodge : Antonio Banderas (VF : Guillaume Orsat).
Betty Kerner : Melanie Griffith (VF : Dorothée Jemma).
Liz Kerner : Daryl Hannah (VF : Inconnue).
Gene : Danny Aiello (VF : Inconnue).
Gloria : Joan Cusack (VF : Inconnue).
Sheldon : Eli Wallach (VF : Inconnue).

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en cliquant ici.

En savoir plus.

Two much est le remake d’un film français de 1984 intitulé Le jumeau et porté par Pierre Richard. Les deux sont l’adaptation du roman éponyme de Donald Westlake publié en 1975.

C’est grâce à ce film qu’Antonio Banderas et Melanie Griffith se sont connus et mariés en 1996.

Image two much disney touchstone

Le tournage s’est déroulé en Floride.

Notre critique de Two much.

Une comédie romantique qui peut être intéressante vu les situations possibles.

Image two much disney touchstone

Heureusement, l’histoire joue bien de son concept de base de devoir créer des péripéties de plus en plus tendues au fil du temps. Le héros est un manipulateur né qui doit gérer la propre situation dans laquelle il s’est mise. On va dire qu’on ne rit pas vraiment, il n’y a pas réellement d’aspect comique (ce qui pourrait être un des reproches au film). Au contraire, on se demande combien de temps il va pouvoir maintenir une double vie sans se faire prendre. Evidemment, les scénaristes ont saupoudré tout ça de romance en veux-tu en voilà avec les remords du héros.

Le souci de Two much revient donc en fait qu’il frôle entre le sérieux et le comique sans vraiment prendre part. Le ton est ainsi léger mais c’était plus le genre de film à devoir trancher sur quel camp il se situe.

Image two much disney touchstone

Antonio Banderas, qui a souvent des rôles de séducteur, se retrouve à nouveau dans un personnage où il va en réalité en incarner deux. Heureusement qu’il a des cheveux afin de dissocier par moment les deux “frères jumeaux” grâce à leur coiffure car les deux personnalités sont finalement trop proches. De plus, personne ne s’étonne que son frère et lui ne se retrouvent jamais ensemble dans la même pièce alors qu’à force on aurait pu se poser des questions. Les deux rôles féminins sont vraiment à l’opposé par contre, entre la femme naïve qui se marie au premier soir et de l’autre la femme plus posée et intelligente.

Image two much disney touchstone

Two much n’est donc pas “too much”, il se laisse apprécier à sa valeur mais cette dernière aurait pu être plus élevée encore.

Pixar Planet DisneyPixar Planet Disney