fbpx


Cinéma Tin Toy.

Tin Toy.

shopdisney
affiche poster tin toy disney pixar

Fiche technique.

Réalisateur : John Lasseter.
Scénariste : John Lasseter.
Producteurs : William Reeves.
Société de production : Pixar Animation Studios.
Distributeur : Buena Vista Home Entertainment.
Première USA : 2 août 1988.
Sortie USA : 30 décembre 1988.
Sortie française : Inconnue.
Titre original : Tin Toy.
Durée : 5min06.
Budget : 300 000 dollars.

Résumé.

Un petit jouet homme-orchestre en fer-blanc, Tinny, tente d’échapper à un bébé.

Univers.

>> Personnages
>> Clins d’oeil

Achat.

Images.

Vidéos.

À venir.

En savoir plus.

Il a été conçu pour le SIGGRAPH, une convention sur les avancées technologique.

Jusqu’à ce film, Pixar travaillait sur un logiciel d’animation conçu par Lucasfilm : Motion Doctor. Cependant ce logiciel présentait de nombreux inconvénients, dont une lenteur énorme.

image tin toy disney pixar

En 1986, l’équipe pixarienne se fait un séjour californien afin de développer un nouveau logiciel : MENV, pour Modeling Environment. Ce logiciel a été élaboré pour des animateurs. Il va aussi permettre de gérer les étapes de l’animation et pouvoir se développer au fur et à mesure des besoins techniques.

Pour Tin Toy, de nombreuses améliorations fut apportées. Il fut aussi élaboré Render-man, le moteur de rendu utilisé par le studio.

Ce court-métrage va être un défi pour le monde de l’animation en image de synthèse : le premier être humain, à savoir un bébé. L’histoire naitra de John Lasseter qui regardera une vidéo de son neveu en train de machouiller des jouets. Il va alors écrire une histoire mettant en scène un bébé avec ses jouets, mais du point de vue des jouets.

L’animation du bébé demanda beaucoup d’effort pour en faire quelque chose de réaliste. Lasseter et son équipe achetèrent une poupée dans magasin de jouet et numérisèrent la tête sur leur ordinateur. A l’aide d’un logiciel d’analyse des muscles du visage, ils purent récréer les expressions faciales.

image tin toy disney pixar

Tinny provint de l’imagination de Lasseter et de sa passion pour les jouets. Il s’inspira de jouets en fer blanc lors d’un voyage au Japon. Il décida d’en faire un homme-orchestre, ce qui allait donner un travail sonore au film. Contrairement à Red’s Dream et Luxo Jr, ce court-métrage va beaucoup plus se rapprocher d’une mise en scène cinématographique.

Chaque pixarien créa son jouet qui fut dissimulé sous le canapé.

Une suite de 30 minutes était prévu pour montrer à Disney leur capacité à faire un long métrage, mais Disney refusa le concept. Cela n’empêcha pas les pixariens de réfléchir à un nouveau défi : un long-métrage en images de synthèse.

Notre critique de Tin Toy.

Si Toy Story a pu naître, c’est grâce à ce court-métrage.Certes l’animation n’est pas encore optimale et le bébé fait assez peur (première modélisation humaine), mais l’ambiance est là, avec cette peur que ressent Tinny avant d’accepter son rôle de jouet.

image tin toy disney pixar

Bien que ce soit un objet, Pixar réussit à nous émouvoir devant ce petit bonhomme en fer blanc.

REVIEW OVERVIEW

La note de Fabien

En bref

Bien que visuellement on sent l'âge, l'histoire est amusante.
amazon-music