DERNIÈRES ACTUALITÉS

Nightmare Alley : une nouvelle bande-annonce du film.

Réputé pour son style visuel, Guillermo del Toro revient bientôt sur nos écrans.

Oussekine : la bande-annonce de la série française.

Disney+ complète à nouveau son catalogue mais avec une production française cette fois-ci.

Week-end Family : la série française de Disney+.

On sait que Disney+ est le nouveau fer de lance de la firme aux grandes oreilles et le catalogue continue de s'agrandir.

Shang-Chi : la suite et une série en développement.

Alors que Shang-Chi et la légende des dix anneaux ouvrait pour de bon la phase 4 du MCU au cinéma, le nouveau super-héros ne va pas s'arrêter en si bon chemin.

Morbius : un premier extrait.

Dès début 2022, l'univers de Spider-Man s'assombrit !

The wrestler.

ACTUALITÉS



La note de Fabien
affiche poster wrestler

Réalisateur : Darren Aronofsky.
Scénariste : Robert D. Siegel.
Producteur : Darren Aronofsky, Scott Franklin, Evan Ginzburg, Ari Handel, Mark Heyman, Vincent Maraval, Agnès Mentre et Jennifer Roth.
Compositeur : Clint Mansell.
Société de production : Wild Bunch, Protozoa Pictures, Saturn Films et Top Rope.
Distributeur : Fox Searchlight Pictures.
Première mondiale : 5 septembre 2008 (Venise).
Sortie USA : 17 décembre 2008.
Sortie française : 18 février 2009.
Titre original : The wrestler.
Durée : 1h49.
Budget : 6 millions de dollars.
Recette mondiale : 44,7 millions de dollars.
Recette USA : 26,2 millions de dollars.
Entrées françaises : 244 114 entrées.

Résumé.

Randy, dit « Le Bélier », est un catcheur professionnel en fin de carrière. Après une crise cardiaque, il cherche à reprendre contact avec sa fille et s’attache également à une strip-teaseuse.

Achats.

Casting.

Robin Ramzinski, dit Randy « Le Bélier » Robinson : Mickey Rourke (VF : Michel Vigné).
Pam / Cassidy : Marisa Tomei (VF : Virginie Méry).
Stephanie Ramzinski : Evan Rachel Wood (VF : Marie Tirmont).
Lenny : Mark Margolis (VF : Philippe Dumond).
Wayne : Todd Barry (VF : Vincent de Bouard).
Nick Volpe : Wass Stevens (VF : Julien Kramer).
Scott Brumberg : Judah Friedlander (VF : Dan Herzberg).

En savoir plus.

Nicolas Cage a été envisagé dans le rôle principal.

Mickey Rourke a remporté le Golden Globe du meilleur acteur pour ce film.

image wrestler

Bruce Springsteen a composé une chanson spécialement pour le film.

Le tournage s’est déroulé de janvier à mars 2008 dans le New Jersey.

Notre critique de The wrestler.

Un film sur le catch, c’est souvent assez cliché mais celui-ci semble différent.

image wrestler
image wrestler

En effet, si au final le scénario est assez prévisible, on est vraiment pris par l’histoire. Cette dernière se divise en deux grosses moitiés. La première relate la vie de catcheur, la fraternité existant entre les participants, les coulisses de ce sport et spectacle à la fois. On y voit aussi les sacrifices ainsi que la fin de carrière d’un homme. C’est enrichissant et loin de la caricature qu’on voit régulièrement. La seconde moitié montre la vie d’après d’un catcheur. Frôlant la mort, il veut se racheter auprès de sa fille. Un long parcours qui l’attend avec ses hauts et ses bas, ses travers et une quête de rédemption. Ce film dramatique joue bien comme il faut sur les émotions, sans tomber dans l’excès et les larmes. Cela reflète bien le parcours de certaines personnes.

Quand on pense à Mickey Rourke, on pense surtout grand gaillard plein de muscles. Ici, même si son physique sert l’intrigue, l’acteur livre une très belle prestation. Son personnage est vraiment bien construit, le rendant attachant. Là encore, loin du cliché du gros bras sans cervelle. C’est vraiment un homme qui veut s’offrir une autre image aux yeux de sa fille et il offre beaucoup de sentiments. À ses côtés, Pam est une strip-teaseuse toute aussi attachante. Elle est le grand soutien du Bélier et apporte une image moins stéréotypée de la profession. Leur binôme fonctionne vraiment bien. Enfin, la fille du héros est peu présente dans l’histoire malgré une importance pour le développement du personnage de Randy. Elle est très bien joué et a beaucoup de potentiel en revoyant un père parti dont elle n’avait pas une bonne image.

image wrestler
image wrestler

On connait Darren Aronofsky pour ses fresques oniriques et il se lance ici dans quelque chose de plus sobre mais tout aussi maîtrisé. La mise en scène est très bonne mais il manque peut-être d’une petite touche artistique supplémentaire pour se démarquer davantage du lot. On ne voit pas le temps passé grâce à un bon rythme et une certaine habileté de la caméra qui reprend des éléments de cadrage pour faire un parallèle entre la vie de catcheur et celle d’un « retraité ». La bande originale n’est pas mauvaise et l’utilisation de certaines chansons donnent un certain cachet même si c’est celle de son générique de fin qui vaut le détour.

The wrestler est une agréable surprise.

La note de Fabien
banniere-dp-vers-dlp
Fabien Le Lagadec
Rédacteur en chef de Disney-Planet.Fr et rédacteur sur Disneyland-Planet, ma vie tourne entre autre autour du cinéma. Vivant à la montagne (vive les Vosges !), promenade en nature et sessions photos font parties de mes passions.