fbpx
Cinéma The wonderful ice cream suit.

The wonderful ice cream suit.

-

Affiche Poster  wonderful ice cream suite disney touchstone

Fiche technique.

Réalisateur : Stuart Gordon.
Scénariste : Ray Bradbury.
Producteurs : Roy E. Disney, Stuart Gordon et Laura J. Medina.
Compositeur : Mader.
Société de production : Touchstone Pictures.
Distributeur : Buena Vista Pictures.
Sortie USA : 23 janvier 1998.
Sortie française : Inconnue.
Titre original : The Wonderful Ice Cream Suit.
Durée : 1h17.
Budget : Inconnu.
Recette mondiale : Inconnue.
Recette USA : Inconnue.
Entrées françaises : Inconnue.

Résumé

Gomez rêve de s’acheter un magnifique costume blanc. N’ayant pas assez d’argent, il se cotise avec quatre autres personnes afin de le financer et chacun portera le costume à tour de rôle. Sauf que ce costume permet également de réaliser les souhaits de celui qui le porte.

Univers.

>> Bande originale

>> Répliques

Achats.

Casting

Gomez : Joe Mantegna (VF : Inconnue).
Martinez : Clifton Collins Jr. (VF : Inconnue).
Villanazul : Gregory Sierra (VF : Inconnue).
Dominguez : Esai Morales (VF : Inconnue).
Vámonos : Edward James Olmos (VF : Inconnue).
Ruby Escadrillo : Liz Torres (VF : Inconnue).
Leo Zellman : Howard Morris (VF : Inconnue).
Sid Zellman : Sid Caesar (VF : Inconnue).
Celia Obregon : Mercedes Ortega (VF : Inconnue).

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en streaming en cliquant ici.

En savoir plus.

The wonderful ice cream suit s’inspire d’une nouvelle de Ray Bradbury de 1958 : The Magic White Suit. Il en est également le scénariste.

Il fut projeté une seule fois sur grand écran en 1998 au Sundance Film Festival. Il fut ensuite diffusé directement à la télévision.

Image wonderful ice cream suite disney touchstone

Le tournage s’est déroulé en Californie.

Notre critique de The wonderful ice cream suit.

L’histoire ne semble pas voler bien haut mais pourrait offrir une bonne comédie.

Image wonderful ice cream suite disney touchstone

Le début de The wonderful ice cream suit confirme les craintes, c’est un peu du grand n’importe quoi. Réunir des inconnus pour s’acheter et se partager un costume et tout le monde accepte. Il y a du niveau il faut l’admettre mais pas le meilleur… On découvre enfin que le costume réalise les rêves de son porteur. Bon, soit… Mais le film ne devient donc qu’un enchaînement de séquence de chacun des protagonistes dans des scènes parfois sympathiques (comme la chanson à la guitare qui est belle) et très souvent ridicules (comme la scène du torero avec… une voiture). L’humour est terriblement mauvais et rend l’ensemble pathétique.

Image wonderful ice cream suite disney touchstone

Si au moins les acteurs de The wonderful ice cream suit arrivaient à faire les choses bien. Mais non, tout est dans l’exagération, tout est surjoué et rien n’est crédible. Les personnages sont tout aussi rédhibitoires et exaspérants. Il faut dire qu’ils sont bien caricaturaux mais si cela pouvait marcher, ce n’est pas le cas de tous les films.

Image wonderful ice cream suite disney touchstone

La réalisation souffre cruellement de qualités. Des angles de caméras en forte contre-plongée sans raison, des gros plans à la limite de la sitcom de bas étage, un rythme trop élevé et totalement inutile… La bande originale se veut latine mais n’est pas mémorable.

Image wonderful ice cream suite disney touchstone

The wonderful ice cream suit n’est pas une glace, c’est un navet. Seule la scène de la chanson vaut le coup d’œil.

La note de Fabien

En bref

Des gens ont payé pour faire ce film ?

PUB

ACTUALITÉS

PUB

PUB