fbpx

The revenant.

shopdisney
affiche poster revenant disney fox

Fiche technique.

Réalisateur : Alejandro González Iñárritu.
Scénariste : Alejandro González Iñárritu et Mark L. Smith.
Producteur : Megan Ellison, Steve Golin, Alejandro González Iñárritu, David Kanter, Arnon Milchan, Keith Redmon et James W. Skotchdopole.
Compositeur : Ryuichi Sakamoto, Alva Noto et Bryce Dessner.
Société de production : Regency Enterprises, RatPac Entertainment, New Regency Pictures, Anonymous Content, M Productions, Appian Way, Alpha Pictures, CatchPlay, Taiwanese Revenant, Alpha Pictures, Bona Film Group et Monarchy Enterprises S.a.r.l.
Distributeur : 20th Century Fox.
Première USA : 16 décembre 2015 (Hollywood).
Sortie USA : 25 décembre 2015.
Sortie française : 24 février 2016.
Titre original : The revenant.
Durée : 2h36.
Budget : 135 millions de dollars.
Recette mondiale : 533 millions de dollars.
Recette USA : 183,6 millions de dollars.
Entrées françaises : 3 846 911 entrées.

Résumé.

En 1823, après avoir été laissé pour mort suite à une attaque de grizzly, Hugh Glass cherche un moyen de survivre en montagnes en plein hiver.

Univers.

>> Répliques

Achats.

Casting.

Hugh Glass : Leonardo DiCaprio (VF : Damien Witecka).
John Fitzgerald : Tom Hardy (VF : Jérémie Covillault).
Andrew Henry : Domhnall Gleeson (VF : Mathieu Moreau).
Jim Bridger : Will Poulter (VF : Alexis Ballestros).
Jones : Lukas Haas (VF : Mathieu Delarive).
Hawk : Forrest Goodluck (VF : Diouc Koma).

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en streaming en cliquant ici.

En savoir plus.

The revenant est l’adaptation du roman The Revenant: A Novel of Revenge de Michael Punke publié en 2002.

Tiré d’un fait réel, Hugh Glass n’a pourtant pas été laissé pour mort dans des montagnes canadiennes en plein hiver. Il s’est retrouvé en réalité dans le Dakota du sud en plein été. En 1823, il traversa 300 km en six semaines pour être secouru. Il n’avait pas non plus de fils. John Fitzgerald, de son vrai nom Thomas Fitzpatrick, s’est engagé dans l’armée durant les événements du film. Glass a pardonné aux deux trappeurs qui l’ont laissé pour mort.

image revenant disney fox

Le projet débute dès 2001 mais le réalisateur finit par abandonner le film. Ce dernier n’est relancé qu’en 2011 mais le réalisateur tourne d’abord Birdman.

Leonardo DiCaprio a appris deux langues amérindiennes pour les besoins de son personnage : le Pawnee et l’Arikara. Cependant, malgré les 2h36, il ne parle que dix minutes.

Samuel L. Jackson et Christian Bale ont été envisagés dans le rôle de Hugh Glass ; Sean Penn pour celui de John Fitzgerald.

image revenant disney fox

Le film a été réalisé en lumière naturelle, compliquant alors les conditions de tournage. De base, le budget était de 60 millions avant de finir par être doublé au fil du temps dont des séquences filmées en Argentine qui n’étaient pas prévues pour cause de fonte de neiges au Canada.

Leonardo DiCaprio remporte ici son premier Oscar du Meilleur acteur.

Le tournage s’est déroulé d’octobre 2014 à août 2015 au Canada, Arizona et Argentine.

Notre critique de The revenant.

Un pitch qui semble du déjà-vu mais laissons-nous tenter par le contexte.

image revenant disney fox

Si on prend beaucoup de recul, effectivement The revenant ne renouvelle pas le genre dans son scénario. On a droit à une histoire de survie et de vengeance, des thèmes récurrents au cinéma qui ne surprennent plus trop. Pourtant, il y a quelque chose qui fait qu’on reste scotché à l’écran, tant l’ensemble est prenant et fort en intensité. On ressent beaucoup de dureté et la vengeance ne devient juste qu’un besoin de survivre. Les deux se combinent alors très bien.

image revenant disney fox

Au-delà de ça, nous avons également l’opportunité de découvrir la vie à cette époque, en particulier la vie de trappeurs. Rude, bravant les éléments, vivant avec le danger constant de l’attaque des tribus indiennes, tout y passe. C’est ça qui rend aussi le film si captivant. C’est un cadre qu’on a peu l’habitude de voir. Cela donne un certain charme appréciable même si ce n’est pas le genre de long-métrage qui va nous faire rire ou même juste sourire. C’est fort, sombre, et offrant quasi aucune onde positive.

image revenant disney fox

La force de ce film ne repose pas sur son histoire mais sur son acteur. C’est là qu’on voit qu’un acteur peut à lui-seul porter tout un film sur ses épaules et le glorifier. Leonardo DiCaprio est ici absolument bluffant et excellent. Le plus surprenant, c’est qu’il parle à peine ! Toute sa performance repose donc sur ses expressions, passant par un large panel allant de la souffrance à la haine. C’est presque même de la folie obsessionnelle nourrie par une rage intérieure. Son personnage est attachant dans le sens qu’il a une motivation profonde et compréhensible tout en ayant un instinct de survie impressionnant, jouant de ses connaissances d’éclaireur et de trappeur pour s’en sortir.

L’autre acteur qui est l’antagoniste est incarné par Tom Hardy méconnaissable. Il incarne un trappeur égoïste, manipulateur, avide et assassin. On le déteste rapidement mais il ne rentre pas dans les cases du stéréotypes. Il a une personnalité convaincante qui font de lui quelqu’un de méchant par son passif et son propre caractère. Autre acteur, même si secondaire, qui est intéressant est Will Poulter, un jeune trappeur influençable mais plein de regrets.

image revenant disney fox

Autre point fort du long-métrage : sa réalisation. Elle est magnifique ! La caméra déambule avec légèreté et joue le rôle de nos yeux grâce à des mini plans séquences de toute beauté où on devient complètement spectateur de l’action. L’immersion est alors plus grande. Le tournage dans des décors réels renforcent le poids de l’histoire. Certaines scènes se veulent dérangeantes quand même par leur cruauté mais donnant ainsi une véracité plus forte. Enfin, la bande originale ajoute de la gravité à la situation déjà peu jouissive même si elle n’offre pas de mélodies mémorables.

image revenant disney fox

The revenant est intense, prenant et on n’en revient pas indifférent.

La note de Fabien

En bref

Fort !