fbpx


Disney + The Mandalorian.

The Mandalorian.

Affiche Poster mandalorian disney+ lucasfilm

Fiche technique.

Créateur : Jon Favreau.
Producteurs : Jon Favreau, Dave Filoni, Colin Wilson.
Compositeur : Ludwig Göransson.
Société de production : Lucasfilm.
Distributeur : Disney +.
Première diffusion USA : 12 novembre 2019.
Première diffusion française : 31 mars 2020.
Période : 2019.
Titre original : The Mandalorian.
Durée moyenne d’un épisode : 40min.
Nombre de saisons : 1.
Nombre d’épisodes : 8 épisodes.

Résumé.

Le mandalorien, un chasseur de primes, se voit confier comme mission de tuer une personne. En découvrant que c’est un enfant, il décide de le protéger.

Casting.

Le Mandalorien / Dyn Jarren : Pedro Pascal (VF : Dominique Guillo).
Cara Dune : Gina Carano (VF : Céline Ronté).
Kuiil : Nick Nolte (VF : Jacques Frantz).
Greef Karga : Carl Weathers (VF : Rody Benghezala).
IG-11 : Taika Waititi (VF : Stéphane Ronchewski).
Moff Gideon : Giancarlo Esposito (VF : Serge Faliu).

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos de la série en streaming en cliquant ici.

En savoir plus.

The Mandalorian se déroule cinq ans après Star Wars – Épisode VI : le retour du Jedi.

Image mandolorian star wars disney lucasfilm

Dès novembre 2017, Disney annonce la création d’une série en prises de vues réelles dans la franchise Star Wars pour sa nouvelle plateforme Disney+. Quelques mois plus tard, Jon Favreau est annoncé comme producteur et scénariste.

En octobre 2018, est annoncé comme réalisateurs Dave Filoni, Taika Waititi (Thor : Ragnarok), Bryce Dallas Howard (actrice dans Jurassic World et Peter et Elliott le dragon), Deborah Chow (Mr Robot, Jessica Jones) et Rick Famuyiwa (Dope).

La saison 2 est en cours d’écriture en juillet 2019 alors que la saison 1 n’est même pas encore diffusée.

Image mandolorian star wars disney lucasfilm

Afin de préserver le secret de la présence de “Baby Yoda”, aucun produit dérivé n’était disponible à l’avance. C’est pourquoi les produits officiels n’arriveront que quelques semaines après la diffusion de la saison 1.

Le tournage s’est déroulé d’octobre 2018 à février 2019 en Californie.

Liste des épisodes.

Saison 1

1×01 – Chapitre 1 (VO : Chapter 1).
1×02 – Chapitre 2 : L’Enfant (VO : Chapter 2 : The Child).
1×03 – Chapitre 3 : Le Péché (VO : Chapter 3 : The Sin).
1×04 – Chapitre 4 : Le Sanctuaire (VO : Chapter 4 : Sanctuary).
1×05 – Chapitre 5 : Mercenaire (VO : Chapter 5 : The Gunslinger).
1×06 – Chapitre 6 : Le Prisonnier (VO : Chapter 6 : The Prisoner).
1×07 – Chapitre 7 : La Confrontation (VO : Chapter 7 : The Reckoning).
1×08 – Chapitre 8 : Rédemption (VO : Chapter 8 : Redemption).

[collapse]

Notre critique de The Mandalorian – Saison 1.

Alors que la nouvelle trilogie vient de se terminer au cinéma, Disney+ avait pour production principale The Mandalorian, série tirée de la franchise Star Wars. Beaucoup de mystères l’entourait et très peu d’informations avait filtré.

Image mandolorian star wars disney lucasfilm

Composé de huit épisodes, la première saison ne fait pas que poser les bases, elle développe une autre partie de l’univers. Se déroulant après l’Épisode VI : le retour du Jedi, on suit les aventures de “Mando”, un chasseur de primes qui a pour mission de capturer, vivant ou mort, une personne de “50 ans”. On ne va pas vous spoiler car cette personne a fait le tour du net depuis, devenant une icône de cette fin d’année : Baby Yoda. C’est la surprise du final du premier épisode.

Image mandolorian star wars disney lucasfilm

De là s’ensuit des épisodes qui ne sont pas si indépendants que ça. Refusant de livrer l’enfant, étant traqué, Mando cherche de quoi s’enfuir et aussi gagner sa vie. Chaque épisode a son histoire tout en assurant un fil conducteur assez marqué, ne pouvant alors pas vraiment isoler une partie de son tout pour le voir à part. Le scénario est ainsi prenant, présentant les personnages en les faisant évoluer, revenir sur d’autres épisodes, assurant ainsi une continuité réussie.

Image mandolorian star wars disney lucasfilm

L’ambiance proposée est parfaite, alternant les scènes de combats dynamiques avec des passages plus posées (à l’image du chapitre 4) tout en offrant du grand spectacle qui n’a rien à envier aux longs-métrages. On se laisse facilement embarquer et on a envie d’en découvrir davantage jusqu’à l’épisode final qui laisse entrevoir une saison 2 encore plus élevée.

Image mandolorian star wars disney lucasfilm

The Mandalorian a donc pour héros principal un chasseur de primes. On s’attache rapidement à lui par son humanité, son passé (qu’on découvre petit à petit) et le credo des Mandaloriens comme le fait de ne jamais retirer son casque. Il n’est alors qu’une voix mais qui parvient à dégager suffisamment d’émotions, palliant l’absence de visage pour s’exprimer. Cara Dune incarne la stormtrooper déserteuse. Incarnant la guerrière, elle est un soutien de taille pour Mando sans tomber non plus dans le cliché de la femme soldat. Surtout, elle ne sert à aucune romance et ça c’est appréciable. Kuiil est un alien qui va aider le héros à maintes reprises et sa manière d’être le rend touchant. Le droïde IG-11 est bien différent de ce qu’on a déjà vu dans Star Wars et on arrive vite à éprouver quelque chose pour lui, surtout dans le dernier épisode où on le découvre sous un nouveau jour. Greef Karga qui dirige la Guilde est retord mais avec des valeurs, faisant de lui un gentil méchant. Enfin, l’antagoniste est Moff Gideon, avec une certaine prestance et un charisme digne d’un grand vilain.

Image mandolorian star wars disney lucasfilm

Mais comment ne pas évoquer le personnage qui va devenir culte, l’atout charme de cette série et qui fera chavirer les cœurs : Baby Yoda. Même s’il n’a aucun nom dans la série, c’est le nom que tout le monde lui donne parmi les spectateurs. Mignon à souhait, le personnage possède énormément de potentiel, tout simplement car malgré ses 50 ans, c’est encore un enfant. Surtout, il possède des pouvoirs… de Jedi : déplacement d’objets, soins… Un enfant surpuissant mais qui ne sait pas encore trop ce qu’il fait. Il ne parle pas, le rendant alors encore plus craquant car tout passe par ses yeux et ses oreilles. Surtout, il apporte la touche comique à la série sans trop en faire. Sa simple présence, ses simples réactions, suffisant à faire rire sans être dans la caricature de l’humour. On se doute que la saison 2 va encore plus explorer ce qu’il est et on pourrait donc en découvrir plus sur l’espèce qu’a été Yoda.

Image mandolorian star wars disney lucasfilm

Chaque chapitre de la série a son propre réalisateur. Malgré l’approche de chacun, on reste dans un univers cohérent et un style identique. Techniquement, c’est propre, c’est beau, c’est parfait. On sent que le budget est présent derrière avec des effets visuels convaincants, de vrais décors (et variés qui plus est) et le charme de retrouver Baby Yoda sous forme de marionnette, le rendant ainsi beaucoup plus réel que s’il était en images de synthèse. La bande originale est également de bonne facture avec un thème principal simple mais percutant.

Image mandolorian star wars disney lucasfilm

La saison 1 de The Mandalorian tient toutes ses promesses, ayant réussi à garder un secret intact sur son personnage central et qui fait de cette série une grande surprise de 2019. La saison 2 va donc encore explorer ce concept et on espère en découvrir bien plus sur Baby Yoda.

La note de Fabien

En bref

Saison 1 excellente !