amazon disney

la garde du roi lion actu disney

Fiche technique.

Réalisateur : Howy Parkins.
Scénariste : Inconnu.
Producteur : Inconnu.
Compositeur : Inconnu.
Société de production : Inconnu.
Distributeur : Disney Channel.
Sortie USA : Novembre 2015.
Sortie française : Janvier 2016.
Titre original : The Lion Guard : Return to the Roar.
Durée : Inconnue.
Budget : Inconnu.
Recette mondiale : Inconnu.
Recette USA : Inconnu.
Entrées françaises : N/A.

Résumé.

Kion, fils de Simba et de Nala, réunit une bande d’animaux afin de protéger la terre des lions.

Extrait.

Casting.

Kion : Max Charles (VF : Inconnu).
Zazu : Jeff Bennett (VF : Inconnu).
Beshte : Dusan Brown (VF : Inconnu).
Tiifu : Sarah Hyland (VF : Inconnu).
Janja : Andrew Kishino (VF : Inconnu).
Mufasa : James Earl Jones (VF : Inconnu).
Simba : Rob Lowe (VF : Inconnu).
Cheezi : Vargus Mason (VF : Inconnu).
Rafiki : Khary Payton (VF : Inconnu).
Zuri : Madison Pettis (VF : Inconnu).
Mzingo : Jonny Rees (VF : Inconnu).
Kiara : Eden Riegel (VF : Inconnu).
Bunga : Joshua Rush (VF : Inconnu).
Timon : Kevin Schon (VF : Inconnu).
Pumbaa : Ernie Sabella (VF : Inconnu).

En savoir plus.

The Lion Guard : Return to the Roar est un téléfilm diffusé sur les chaines Disney afin d’introduire la série La Garde du Roi Lion, inspirée du film Le Roi Lion et attendue pour début 2016 sur Disney Junior.

The Lion Guard : Return to the Roar est une suite au film Le Roi Lion 2 : L’honneur de la tribu.

Ernie Sabella, la voix de Pumbaa, James Earl jones, la voix de Mufasa, Jeff Bennett, la voix de Zazu ainsi que d’autres doubleurs ont déjà prêté leur voix aux personnages dans la franchise à travers les films et produits dérivés.

Notre avis.

Après avoir dérivé en série un bon nombre de ses plus grands films d’animation dans les années 90 et début 2000, Disney décide aujourd’hui de revenir sur les devants de la scène télévisuelle avec une nouvelle franchise très attendue et surtout inspirée d’un des ses plus grands succès cinématographiques : La Garde du Roi Lion !

Avec une référence aussi qualitative que Le Roi Lion, autant dire tout de suite que cette garde est attendue au tournant surtout que Disney n’a pas hésité à vendre la licence comme respectueuse du film dont il s’inspire.

Téléfilm d’une quarantaine de minutes servant d’introduction à la série, La Garde du Roi Lion : Un Nouveau Cri nous donne donc un premier aperçu sur ce nouvel univers qui nous attend. Alors Kion, notre nouveau héros, est-il à la hauteur de la mission qui lui incombe ?

Disney Disney Junior la garde du roi lion un nouveau cri

Se voulant fidèle à l’esprit original de la franchise, La Garde du Roi Lion : Un Nouveau Cri, tente de partir sur de bonnes bases en reprenant certains ingrédients qui ont fait le succès du film original.

C’est donc avec plaisir que l’on retrouve toute une galerie de personnages déjà connue du grand public, un bon moyen de réunir les parents qui ont grandi avec ces références devant cette série visant un public jeune voir très jeune.

De Simba à Rafiki, en passant par Timon et Pumbaa et même Mufasa, qui s’invite au scénario en tant qu’esprit, les enfants des années 90 et leurs parents ne devraient donc pas être totalement perdus parmi les quelques nouveaux héros de cette aventure !

https://disney-planet.fr/wp-content/uploads/2016/01/star_wars_8_repousse_decembre_2017.jpg
Rafiki est de la partie !

Autre ingrédient du succès, l’histoire et celle de La Garde du Roi Lion a le mérite de s’intégrer plutôt bien dans la narration de ses prédécesseurs.

Au temps de Mufasa, la garde du roi lion était une équipe de lions composés des meilleurs éléments du royaume. C’est ainsi que le plus fort, le plus féroce, le plus courageux, le plus rapide et celui qui a la vue la plus perçante des lions avaient la lourde tache de protéger les terres du domaine. Mais le pouvoir est rapidement monté à la tête de l’un de ces lions, un prénommé Scar, qui décima la garde et tenta de renverser le roi. Désormais, c’est au tour de Kion, second fils de Simba, de prendre les commandes d’une nouvelle équipe et de protéger, à son tour, le royaume de ces ancêtres.

https://disney-planet.fr/wp-content/uploads/2016/01/star_wars_8_repousse_decembre_2017.jpg

Malheureusement, ce n’est pas toujours en mixant les meilleurs fruits que l’on obtient les meilleurs smoothies et ce n’est pas le retour de la célèbre expression Hakuna Matata et les quelques musiques présentes dans le téléfilm qui feront la différence. Malgré de bonnes bases, La Garde du Roi Lion : Un Nouveau Cri peine à convaincre.

Et la déception commence assez rapidement avec le doublage français ! Si les voix des personnages emblématiques restent globalement dans les normes, c’est plutôt la profondeur et le ton qui manquent parfois cruellement de conviction.

Accentué par des expressions faciales bien trop pauvres, ou au contraire mis en avant par un manque de cohésion avec ces dernières, ce manque de jeu dans la voix fait perdre à l’histoire l’émotion, aussi bien triste que joyeuse, qu’elle aurait pu transmettre aux téléspectateurs.

En parlant d’animation, il n’y a pas que sur l’expression des visages que celle-ci semble perfectible.

En effet, certaines animations, notamment le déplacement des personnages, semblent parfois un peu trop “brut” et manque de finesse. Un détail dommageable surtout que l’univers visuel de la garde, évidemment plus pauvre que celui du film, n’en demeure pour autant pas moins agréable à regarder !

Disney Disney Junior la garde du roi lion un nouveau cri
Visuellement, c’est quand même jolie !

Quant à l’histoire, elle semble au départ être l’un des points forts de cette nouvelle aventure, mais elle va, au final, souffrir du manque de temps imposé par le format (40 minutes) et d’une mise en scène bien trop low-cost pour convaincre.

Ainsi, certains éléments clés de l’histoire comme, par exemple, le premier cri de Kion en tant que gardien aurait mérité un traitement visuel bien plus conséquent. Ce rugissement, censé être la marque de fabrique de la série, censé faire de Kion un “homme” ou encore un chef de clan apparaît à l’écran bien trop simplement pour véritablement mettre en avant la symbolique de la chose. Il en est de même pour la scène finale, qui comporte d’ailleurs un clin d’oeil de situation au film, ou encore pour le dernier cri de Kion face aux hyènes.

Si certaines scènes manquent de puissances, d’autres manquent également de temps ! La constitution de la garde, moment où Kion décide qui fera partie de son équipe, s’étale par exemple sur seulement 5 minutes du film. Difficile dans ses conditions de s’attacher aux personnages clés, et qui plus est nouveau, de cette aventure. Et ce n’est pas le rythme bien trop rapide sur lequel s’enchaînent les séquences qui arrivera à inverser la tendance.

https://disney-planet.fr/wp-content/uploads/2016/01/star_wars_8_repousse_decembre_2017.jpg

Terminons avec les musiques de ce pilote. Omniprésentes, comme dans le film, elles ont une certaine ressemblance contextuelle avec celle du long-métrage.

Ainsi si Zuka Zama rappelle le célèbre Hakuna Matata et que la chanson de hyène n’est pas sans rappeler Soyez prêtes, elles n’ont cependant rien à voir musicalement parlant avec les compositions du grand Elton John. Si elles peuvent séduire les plus jeunes d’entre nous, elles auront du mal à convaincre les plus grands et ne resterons  surement pas dans les mémoires, à l’exception peut-être de Zuka Zama, bien plus fidèle à l’oreille à l’esprit du film.

Notons d’ailleurs à ce propos que la chanson de Kion est interprétée par une voix bien trop féminine pour être cohérente et convaincante. Un détail qui vient appuyer le défaut de doublage relevé précédemment. Dommage !

Disney Disney Junior la garde du roi lion un nouveau cri

Au final, La Garde Du Roi Lion : Un Nouveau Cri est une petite déception ! Si l’idée de base était pourtant bonne et aurait pu faire renaître de manière glorieuse la franchise du Roi Lion, force est de constater qu’une narration trop rapide, qu’un manque d’ambition aussi bien dans l’animation que dans la mise en scène et qu’un doublage plus que perfectible nuisent bien trop profondément à l’ensemble pour convaincre. Il ne reste maintenant qu’à espérer que la série en elle-même ne souffre pas des mêmes maux.