Cinéma The faculty.

The faculty.

amazon funko

Affiche Poster faculty disney dimension

Fiche technique.

Réalisateur : Robert Rodriguez.
Scénariste : Kevin Williamson.
Producteur : Elizabeth Avellan et Robert Rodriguez.
Compositeur : Marco Beltrami.
Société de production : Dimension Films et Los Hooligans Productions.
Distributeur : Miramax.
Sortie USA : 25 décembre 1998.
Sortie française : 2 juin 1999.
Titre original : The faculty.
Durée : 1h44.
Budget : 15 millions de dollars.
Recette mondiale : 63,2 millions de dollars.
Recette USA : 40,3 millions de dollars.
Entrées françaises : 1 522 329 entrées.

Résumé.

Les professeurs d’un lycée changent curieusement de comportement. Quelques étudiants suspectent une invasion d’aliens.

Univers.

>> Répliques

Achats.

Casting.

amazon funko

Zeke Tyler : Josh Hartnett (VF : Damien Boisseau).
Casey Connor : Elijah Wood (VF : Charles Pestel).
Delilah Profitt : Jordana Brewster (VF : Barbara Tissier).
Stokely Mitchell : Clea DuVall (VF : Marjorie Frantz).
Marybeth Louise Hutchinson : Laura Harris (VF : Marie-Eugénie Maréchal).
Stan Rosado : Shawn Hatosy (VF : Damien Ferrette).
Coach Joe Willis : Robert Patrick (VF : Pierre Laurent).
Principale Valerie Drake : Bebe Neuwirth (VF : Micky Sebastian).
Elizabeth Burke : Famke Janssen (VF : Catherine Le Hénan).
Professeur Edward Furlong : Jon Stewart (VF : Denis Boileau).

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en streaming en cliquant ici.

En savoir plus.

Le scénario de The faculty a été écrit en 1990 mais c’est avec le succès de Scream que les studios furent intéressés pour le produire.

À l’origine, le titre du film était The Feelers.

Gillian Anderson a été envisagée pour le rôle de Valerie Drake ; Charisma Carpenter et Jessica Alba pour celui de Delilah. Sarah Michelle Gellar a refusé un rôle.

Image faculty disney dimension

C’est durant ce tournage qu’Elijah Wood a entendu parler d’un casting en cours pour la trilogie Le Seigneur des Anneaux.

Le tournage s’est déroulé au Texas.

Notre critique de The faculty.

Un film mélangeant science-fiction et horreur dans un lycée, à tester.

Image faculty disney dimension

Il ne faut pas s’attendre à un chef d’oeuvre du genre ni à un film hors du commun. Pourtant, le résultat passe vraiment bien grâce à une histoire bien construite et évolutive sans tomber des scènes trop grotesques. Commençons par l’aspect science-fiction.

Image faculty disney dimension

Évidemment, c’est le thème au premier plan de The faculty. Les aliens qui débarquent en infestant les humains comme hôte pour ensuite se répandre, ça n’a rien de sensationnel et c’est du déjà-vu. Il ne faut pas s’attendre à plus pour autant. On ne sait pas d’où ils viennent, comment ils sont arrivés là ni quel est leur vrai but. Mais on est quand même face à un alien avec sa manière de contrôler les gens, de réagir différent selon les situations, de s’adapter, de manipuler… Puis nous avons quand même droit à voir un alien en “chair et en os” grandeur nature.

Image faculty disney dimension

Cependant, la science-fiction est éclipsée par son ambiance. C’est pesant, sous tension et nous entrons dans le film d’horreur. Il y a des morts mais cela reste marginal. C’est plus ce qui règne tout au long du film qui permet de le catégoriser dans le genre épouvante. On ne sait plus qui est infecté par un alien ou non, qui triche avec qui… C’est un juste équilibre des genres qui se marient bien.

Image faculty disney dimension

Autre point commun à beaucoup de films d’horreurs : il faut des adolescents. Forcément, vu que l’intrigue de The faculty se passe dans un lycée, on est servi. Mais on évite toutes les caricatures des personnages. Chacun va jouer son rôle pour tenter de survivre et de déjouer l’invasion des aliens. Les protagonistes sont assez bien construits et arrivent à donner un minimum d’attachement. On ne peut même pas dire qu’il se détache un héros ou une héroïne type. Ils ont tous leur moment de gloire. On évite également les romances classiques entre des jeunes. Josh Hartnett, Elijah Wood… chacun des acteurs et des actrices s’en tirent plus que bien et sont convaincants dans ce qu’ils ressentent.

Image faculty disney dimension

The faculty est une bonne surprise.

La note de Fabien

En bref

Un mélange d'horreur et de science-fiction bien réussi.

Si cet article vous a plu, n'hésitez pas à le partager !

banniere-dp-vers-dlp

Fabien Le Lagadec
Rédacteur en chef de Disney-Planet.Fr et rédacteur sur Disneyland-Planet, ma vie tourne entre autre autour du cinéma. Vivant à la montagne (vive les Vosges !), promenade en nature et sessions photos font parties de mes passions.