DERNIÈRES ACTUALITÉS

Super Noël : Tim Allen reprend le rôle pour la série.

Le Père Noël repart pour de nouvelles aventures !

Real Steel : une série du film en développement.

Nouveau dérivé d'un long-métrage !

Fresh : nouveau film de Disney+.

Une nouvelle rencontre amoureuse !

Mort sur le Nil : les affiches des personnages.

Hercule Poirot et ses suspects se montrent !

Bob’s burgers : la bande-annonce du film !

La série d'animation débarque au cinéma !

The East.

ACTUALITÉS



La note de Fabien
affiche poster east

Réalisateur : Zal Batmanglij.
Scénariste : Zal Batmanglij et Brit Marling.
Producteur : Michael Costigan, Jocelyn Hayes, Brit Marling, Ridley Scott et Tony Scott.
Compositeur : Harry Gregson-Williams et Halli Cauthery.
Société de production : Dune Entertainment et Scott Free Productions.
Distributeur : Fox Searchlight Pictures.
Première mondiale : 20 janvier 2013 (Sundance).
Sortie USA : 31 mai 2013.
Sortie française : 10 juillet 2013.
Titre original : The East.
Durée : 1h57.
Budget : 6,5 millions de dollars.
Recette mondiale : 2,9 millions de dollars.
Recette USA : 2,3 millions de dollars.
Entrées françaises : 10 417 entrées.

Résumé.

Sarah est une agente infiltrée dans un groupe anarchiste pour la préservation de l’environnement. Elle commence par être convaincue et se retrouve piégée entre deux mondes.

Achats.

Casting.

Sarah : Brit Marling (VFB : Claire Tefnin).
Izzy : Ellen Page (VFB : Maia Baran).
Benji : Alexander Skarsgård (VFB : Nicolas Matthys)
Paige : Julia Ormond (VFB : Colette Sodoyez).
Sharon : Patricia Clarkson (VFB : Rosalia Cuevas).
Luca : Shiloh Fernandez (VFB : Maxime Donnay).
Doc : Toby Kebbell (VFB : Philippe Allard).

En savoir plus.

Les scénaristes ont pratiqué durant deux mois le freeganisme en compagnie de partisans de ce mouvement afin de mieux intégrer le concept à leur histoire.

image east

Le tournage s’est déroulé de novembre 2011 à décembre 2012 en Louisiane.

Notre critique de The East.

Un sujet digne d’un thriller tout en ayant des messages à faire passer, de quoi être plus qu’intrigant.

image east
image east

Dur en effet de ne pas se faire avoir par le scénario tant il est captivant. On suit ainsi différentes thématiques. La première évidemment est la protection de l’environnement et de la santé. On y voit ainsi le gaspillage alimentaire, les effets secondaires des médicaments, l’empoisonnement de l’eau… Des sujets dénonciateurs d’un mal actuel de la société. Ensuite, on voit évidemment la réponse d’un groupe anarchiste qui tente de faire éclater la vérité par des actions coup de points. Les membres ne sont pas dépeints comme des fous furieux et on valide leurs idéaux même si leur mode d’action est parfois intense. Enfin, le côté infiltration d’une agente qui se trouve coincée entre le bien fondé de sa mission mais aussi d’être choquée par ce qu’elle découvre. Dommage que ce ne soit pas plus approfondie pour être plus torturée.

Car en effet, Sarah est passionnante. Elle tient vraiment le film sur ses épaules et on voit que son regard change au fil du temps et ça se fait subtilement. D’attaquante elle devient défenseur mais veut quand même ne pas franchir des lignes rouges. Un travail moral et éthique convaincant et servi par une actrice talentueuse. Il en est de même pour le chef du groupe. En plus d’être très bien joué, il est aussi très bien construit. Ce n’est pas un gourou ni un gros bras et encore moins un sadique dangereux. Il a des convictions et cherche juste à retourner la situation en s’attaquant aux destructeurs de l’environnement. On apprécie vraiment qu’il échappe à la caricature car on peut plus facilement s’identifier à lui. Les autres rôles sont tout aussi réussis et apportent vraiment quelque chose à l’intrigue.

image east
image east

Un thriller se doit d’être haletant et c’est chose réussie. La réalisation est excellente. Même si elle ne propose rien d’originale, elle remplit son rôle grâce à un bon rythme et une ambiance pesante. On ne tombe pas non plus dans la grosse action. C’est un équilibre parfait entre infiltration et dénonciation. Un autre gros point fort du film réside en sa bande originale de toute beauté. Elle a un petit côté angoissant et parfois avec une lueur d’espoir. C’est donc un très bon accompagnement sonore qui appuie vraiment les images et les propos du film.

The East est un très bon film.

La note de Fabien
banniere-dp-vers-dlp
Fabien Le Lagadec
Rédacteur en chef de Disney-Planet.Fr et rédacteur sur Disneyland-Planet, ma vie tourne entre autre autour du cinéma. Vivant à la montagne (vive les Vosges !), promenade en nature et sessions photos font parties de mes passions.