Cinéma The 6th man.

The 6th man.

-

Affiche Poster 6th sixth man disney touchstone

Fiche technique.

Réalisateur : Randall Miller.
Scénariste : Christopher Reed et Cynthia Carle.
Producteur : David Hoberman.
Compositeur : Marcus Miller.
Société de production : Touchstone Pictures, All Net Productions et Mandeville Films.
Distributeur : Buena Vista Pictures.
Sortie USA : 28 mars 1997.
Sortie française : Inconnue.
Titre original : The 6th Man / The Sixth Man.
Durée : 1h48.
Budget : 11 millions de dollars.
Recette mondiale : Inconnue.
Recette USA : 14,7 millions de dollars.
Entrées françaises : Inconnue.

Résumé

Antoine et Kenny Tyler sont des stars de basketball dans leur université. Malheureusement Antoine fait une crise cardiaque et Kenny devient le capitaine de l’équipe. Antoine revient sous forme de fantôme pour le guider vers la victoire mais aussi l’aider dans sa vie.

Univers.

>> Répliques

Achats.

Casting

Kenny Tyler : Marlon Wayans (VF : aucune).
Antoine Tyler : Kadeem Hardison (VF : aucune).
R.C. St. John : Michael Michele (VF : aucune).
Coach Pederson : David Paymer (VF : aucune).
Mikulski : Kevin Dunn (VF : aucune).
Malik Major : Lorenzo Orr (VF : aucune).
Danny O’Grady : Travis Ford (VF : aucune).
Zigi Hrbaček : Vladimir Ćuk (VF : aucune).
Gertz : Gary Jones (VF : aucune).
Luther Lasalle : Jack Karuletwa (VF : aucune).

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en streaming en cliquant ici.

En savoir plus.

The 6th man est le dernier film du chef électricien Duncan MacGregor. C’est pour cette raison que le film lui est dédié.

Shawn Wayans a été envisagé pour le rôle d’Antoine Tyler. Il aurait ainsi pu jouer aux côtés de son frère Marlon, faisant ainsi les deux frères à la vie et à l’écran.S

Image 6th sixth man disney touchstone

Le tournage s’est déroulé d’avril à mai 1996 à Seattle et à Vancouver.

Notre critique de The 6th man.

Tout semble se diriger vers un film dramatique et fort en émotions.

Image 6th sixth man disney touchstone

On va s’attarder d’abord sur ce point. Oui, The 6th man sait très bien jouer sur l’impact émotionnel de la perte d’un proche et sur l’hommage qu’il faut lui rendre. Certaines scènes sont très fortes, jouant sur la corde sensible sans tomber dans la caricature ou la tragédie. C’est ainsi poignant et bouleversant par moment. Du début à la fin, on a ainsi droit à un bel enchaînement de tristesse et de joie. C’est ainsi un très gros point fort du film.

Image 6th sixth man disney touchstone

Cependant, il y a aussi un sacré point faible à The 6th man. Afin de détendre l’atmosphère, les scénaristes ont voulu aller vers la comédie. C’est bien là le souci : il n’y en avait pas besoin du tout. On tombe trop dans des gags clichés qui ne font pas beaucoup rire. La présence du fantôme qui peut interagir avec le monde réel tombe souvent à l’eau. Même si l’idée aurait pu être intéressante, il aurait fallu que ce soit beaucoup plus subtil et léger.

Image 6th sixth man disney touchstone

Car l’autre inconvénient de ce choix artistique, ce sont les effets spéciaux vraiment bas de gamme, grossiers et pas du tout convaincants. On décroche trop facilement de l’écran devant certains effets très kitsch. Quant à Antoine qui apparaît en fantôme, l’utilisation d’un projecteur sur lui est très simpliste mais le rendu est assez efficace. La réalisation est cependant très bonne, apportant un bon rythme et un bon équilibre entre sérieux et amusement. Les matchs de basket sont également réussis et agréables à voir.

Image 6th sixth man disney touchstone

The 6th man dispose de deux personnages aussi attachants que bien construits : Antoine et Kenny. Le lien fraternel qui les unit est très fort, de leur enfance (qui ouvre le film) à leur vie d’adultes avant de basculer ensuite entre le monde des morts et des vivants. Ils ont tous les deux plusieurs scènes marquantes et vraiment très touchantes. Les deux acteurs s’en sortent avec brio même si le personnage d’Antoine est plus là pour le côté comique et celui de Kenny pour le sérieux. On regrettera que le personnage de la journaliste ne soit pas plus étoffé.

Image 6th sixth man disney touchstone

La bande originale est à l’image du film, émouvante et bien ajustée. Les musiques appuient d’autant plus l’histoire et favorisent à verser une larme pour les plus sensibles.

The 6th man est un très bon film mais qui aurait pu être excellent avec l’absence de comédie et de gags.

La note de Fabien

En bref

Assez intéressant quand il reste sérieux.

PUB

NOTRE AVIS SUR LE FILM !

ACTUALITÉS

PUB

PUB