Cinéma Super Mario Bros.

Super Mario Bros.

banniere-dp-vers-dlp

affiche poster super mario bros disney hollywood

Fiche technique.

Réalisateur : Rocky Morton et Annabel Jankel.
Scénariste : Parker Bennett, Terry Runte et Ed Solomon.
Producteur : Jake Eberts et Roland Joffé.
Compositeur : Alan Silvestri.
Société de production : Hollywood Pictures, Allied Filmmakers,Cinergi Pictures Entertainment, Lightmotive,Nintendo,Pathé et Touchwood Pacific Partners.
Distributeur : Buena Vista Pictures.
Sortie USA : 28 mai 1993.
Sortie française : 23 juin 1993.
Titre original : Super Mario Bros.
Durée : 1h45.
Budget : 48 millions de dollars.
Recette mondiale : Inconnue.
Recette USA : 20,9 millions de dollars.
Entrées françaises : 391 800 entrées.

Résumé.

Mario et Luigi découvrent un monde parallèle dirigé par Koopa. Ils tentent de sauver Daisy.

Univers.

>> Répliques

Achats.

Casting.

Mario Mario : Bob Hoskins (VF : Daniel Russo).
Luigi Mario : John Leguizamo (VF : Emmanuel Curtil).
Daisy : Samantha Mathis (VF : Claire Guyot).
Roi Koopa : Dennis Hopper (VF : Dominique Collignon-Maurin).
Iggy : Fisher Stevens (VF : Pascal Renwick).
Spike : Richard Edson (VF : Michel Dodane).
Lena : Fiona Shaw (VF : Perrette Pradier).
Daniella : Dana Kaminski (VF : Inconnue).
Toad : Mojo Nixon (VF : Inconnue).
Goomba Toad : John Fifer (VF : Inconnue).
Scapelli : Gianni Russo (VF : Benoît Allemane).

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en streaming en cliquant ici.

En savoir plus.

Super Mario Bros est l’adaptation du jeu vidéo du même nom.

Le premier scénario du film a été validé par Nintendo pour prêter le personnage de Mario. Nintendo pensait que la marque suffirait pour attirer le public. Le scénario se voulait bien plus dramatique et sérieux dans un road trip de Mario et Luigi. De nombreux éléments des jeux vidéo étaient présents.

Lorsque le scénario fut réécrit, cela s’orienta vers la comédie et un monde plus loufoque.

image super mario bros disney hollywood

Danny DeVito et Dustin Hoffman ont été envisagé dans le rôle de Mario ; Arnold Schwarzenegger et Michael Keaton pour celui de Koopa ; Tom Hanks pour celui de Luigi.

La marionnette de Yoshi existe en différentes versions selon les besoins du tournage. La version la plus élaborée coûte 500 000 dollars.

Les effets visuels du film ont été réalisé avec le logiciel Flame, une première pour l’époque, devenu maintenant un logiciel incontournable de la post-production.

image super mario bros disney hollywood

Suite à l’échec du film, Nintendo n’a plus souhaité porter ses jeux vidéo à l’écran avant 2019 et Détective Pikachu.

Le tournage s’est déroulé de mai à juillet 1992 en Caroline du nord.

Notre critique de Super Mario Bros.

Une adaptation de jeu vidéo est rarement une réussite. Mais bon, pourquoi pas tenter avec Mario.

image super mario bros disney hollywood

Essayons de prendre ce qu’on nous présente. Ce n’est déjà pas bien intéressant… Le scénario n’a ni queue ni tête. On est à la fois dans dans de la pure comédie pour gamins tout en voulant faire du sérieux. L’histoire jongle de manière bancale entre les genres et est terriblement brouillonne. On espère en finir rapidement avec cette calamité. Le coté des deux héros qui veulent sauver la demoiselle en détresse d’un grand vilain en quête de pouvoir, tout est prévisible et caricatural.

image super mario bros disney hollywood

Regardons maintenant le film comme ce qu’il devait être : l’adaptation de l’univers des jeux vidéo Mario Bros. Premier constat : c’est quoi cette horreur ? Ce massacre ? Cette honte ? Alors que Mario a toujours été dans un monde coloré et féerique, nous avons droit ici à une version urbaine, moderne, dans un univers parallèle avec strictement aucun lien avec la franchise. On retrouve quelques éléments mais cela s’arrête à Mario et Luigi. Bowser et Daisy sont absents, Yoshi est devenu un bébé tyrannosaure, les champignons sont néfastes ici, les Koopa sont des grands humains à tête de dinosaure… Tout le succès du jeu vidéo est ici massacré sur l’autel de… scénaristes et réalisateurs drogués ? En fait, Super Mario Bros est presque une sorte de prequel à l’univers mais en version ratée.

image super mario bros disney hollywood

En effet, la réalisation est du pur nanar, les décors sonnent faux, la direction artistique pourrait presque ressembler à du Tim Burton mais en bâclé, la bande originale d’Alan Silvestri est décevante au possible… On pourrait retenir juste les effets visuels réussis pour l’époque. Pour tenter de justifier le tout, l’intrigue tente de s’inscrire dans un contexte structuré en disant que les dinosaures ont évolué à part jusqu’à devenir humain mais en gardant des mentalités de reptiles. Affligeant.

image super mario bros disney hollywood

Le casting est pourtant de renom mais on sent que les acteurs se demandent ce qu’ils font dans un tel film. Mario et Luigi sont loin de l’image qu’on a dans les jeux vidéo, Daisy est intéressante dans le sens qu’elle est mieux que la Princesse Peach toujours en détresse, et Koopa n’est qu’un méchant caricatural et pas crédible du tout. Il est dommage de ne pas avoir sauver les meubles en essayant de respecter un minimum l’univers.

image super mario bros disney hollywood

Super Mario Bros est un navet, un nanar, une honte innommable.

La note de Fabien

En bref

Horriblement catastrophique... Game Over.
Fabien Le Lagadec
Rédacteur en chef de Disney-Planet.Fr et rédacteur sur Disneyland-Planet, ma vie tourne entre autre autour du cinéma. Vivant à la montagne (vive les Vosges !), promenade en nature et sessions photos font parties de mes passions.