fbpx
Cinéma Summer of Sam.

Summer of Sam.

-

Affiche Poster summer sam disney touchstone

Fiche technique.

Réalisateur : Spike Lee.
Scénaristes : Victor Colicchio et Michael Imperioli.
Producteurs : Jon Kilik et Spike Lee.
Compositeur : Terence Blanchard.
Société de production : Touchstone Pictures, 40 Acres & A Mule Filmworks et Hostage Productions.
Distributeur : Buena Vista Pictures .
Sortie USA : 2 juillet 1999.
Sortie française : 5 janvier 2000.
Titre original : Summer of Sam.
Durée : 2h22.
Budget : 22 millions de dollars.
Recette mondiale : Inconnue.
Recette USA : 19,3 millions de dollars.
Entrées françaises : 101 996 entrées.

Résumé

Durant l’été 1977, New-York souffre d’une canicule mais également d’un tueur en série qui massacre des jeunes femmes dans le quartier du Bronx. La presse en fait ses unes et le surnomme “Le fils de Sam”, créant un climat de panique, tandis que les meurtres continuent.

Univers.

>> Répliques

Achats.

Casting

Vinny : John Leguizamo (VF : Ludovic Baugin).
Richie : Adrien Brody (VF : Stéphane Ronchewski).
Joey T : Michael Rispoli (VF : Jean-François Vlérick).
Dionna : Mira Sorvino (VF : Inconnue).
Ruby : Jennifer Esposito (VF : Véronique Volta).
Bobby Del Fiore : Brian Tarantina (VF : Eric Missoffe).
Woodstock : Saverio Guerra.
Eddie : Mike Starr (VF : Jacques Frantz).
Anthony : Al Palagonia (VF : Luc Boulad).
Gloria : Bebe Neuwirth (VF : Odile Schmitt) .
Brian : Ken Garito (VF : Didier Cherbuy).

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en streaming en cliquant ici.

En savoir plus.

Summer of Sam s’inspire d’une histoire vraie de l’été 1977 à New York où David Berkowitz a commis plusieurs meurtres (douze sont comptabilisés).

Le rôle de Dionna a été écrit pour Jennifer Esposito mais elle tiendra finalement le rôle de Ruby. A l’origine, Ruby devait être jouée par Sarah Michelle Gellar.

Image summer sam disney touchstone

John Leguizamo improvise beaucoup de ses scènes ce qui satisfait le réalisateur Spike Lee.

Le rôle de Richie était prévu pour Michael Imperioli mais il refusa le rôle à cause de son planning de tournage avec Les Soprano. Les rôles principaux étaient à l’origine destinés à Leonardo DiCaprio et Benicio Del Toro.

Idina Menzel joue la petite amie de Richie mais ses scènes ont été supprimées au montage.

Notre critique de Summer of Sam.

Quand on regarde un film de Spike Lee, il faut s’accrocher la plupart du temps.

Image summer sam disney touchstone

Summer of Sam en fait partie. Alors qu’on s’attend à voir un film sur un tueur en série et donc être tenu en haleine et sous tension pendant 2h15, il n’en est rien. Qu’est- ce qu’on s’ennuie… L’histoire n’est pas captivante du tout, aucune émotion et surtout, remplie de séquences bouche-trous.

Image summer sam disney touchstone

En effet, le scénario est très brouillon, on ne sait pas trop ce qu’on regarde tant ça part dans un peu tous les sens. Le tueur en série est à peine présent et on le voit assez rapidement, faisant sauter le mystère sur qui il est et sur ses motivations (qui sont en plus très alambiquées). À la place, l’histoire mise sur le sexe… Et beaucoup trop de scènes sexuelles sans intérêts si ce n’est à destination de se rincer l’œil sûrement.

Alors il y a quelques tentatives de montrer comment la société se monte les uns contre les autres avec l’homosexualité, un look marginal qui fait peur aux gens… tout est condensé sur le seul personnage de Richie. Là encore, c’est juste pour combler le vide du scénario.

Image summer sam disney touchstone

Le casting de Summer of Sam est tout juste correct même si la plus grande surprise vient de Adrian Brody dans le rôle de Richie. En face se trouve John Leguizamo qui incarne Vinny. Mais lui comme les autres, les personnages ne sont pas approfondis au point qu’on s’en moque complètement. Puis le couple du film est une alternance de “je t’aime moi non plus” assez lourdingue à force car l’intrigue amoureuse occupe une grande place dans le film. Chose qui aurait pu être utile vu que c’est la cible du tueur en série sauf que jamais ils ne seront visés.

Image summer sam disney touchstone

Comme souvent avec Spike Lee, sa réalisation est particulière avec des lenteurs, des insertions de plans qui ne servent à rien, une photographie bancale… Quant à la bande originale, le disco est évidemment mis en avant vu la période ainsi que d’autres chansons d’époque. C’est surtout dans les scènes de tuerie que le choix a été fait de mettre des chansons rythmées plutôt qu’une musique sombre pour souligner les meurtres.

Image summer sam disney touchstone

Summer of Sam n’a rien de palpitant et surtout met l’aspect tueur en série complètement de côté pour y mettre tout et n’importe quoi à la place. Autrement dit, rien.

La note de Fabien

En bref

Un film de tueur en série où il est à peine présent, un comble.

PUB

ACTUALITÉS

PUB

PUB