fbpx


Cinéma Star Wars : Episode VIII - Les derniers Jedi.

Star Wars : Episode VIII – Les derniers Jedi.

shopdisney
Affiche Poster Star Wars 8 Dernier Jedis Last Lucasfilm Disney

Fiche technique.

Réalisateur : Rian Johnson.
Scénariste : Rian Johnson.
Producteur : Ram Bergman, Jamie Christopher et Kathleen Kennedy.
Compositeur : John Williams.
Société de production : Lucasfilm et Walt Disney Pictures.
Distributeur : Walt Disney Studios Motion Pictures.
Sortie USA : 15 décembre 2017.
Sortie française : 13 décembre 2017.
Titre original : Star Wars : Episode VIII – The last Jedi.
Durée : 2h32.
Budget : 200 millions de dollars.
Recette mondiale : 1,3 milliards de dollars.
Recette USA : 620,1 millions de dollars.
Entrées françaises : 7 013 852 entrées.

Résumé.

Rey prend connaissance de ses capacités et veut se faire entraîner par Luke Skywalker tandis que la rébellion tente de survivre et que Kylo doit faire face à ses choix.

Univers.

Achats.

Casting.

Rey : Daisy Ridley (VF : Jessica Monceau).
Luke Skywalker : Mark Hamill (VF : Bernard Lanneau).
Finn : John Boyega (VF : Diouc Koma).
Kylo Ren : Adam Driver (VF : Valentin Merlet).
Poe Dameron : Oscar Isaac (VF : Benjamin Penamaria).
Leia Organa : Carrie Fisher (VF : Béatrice Delfe).
Vice-amirale Amilyn Holdo : Laura Dern (VF : Rafaèle Moutier).
Rose Tico : Kelly Marie Tran (VF : Inconnue).
Chewbacca : Joonas Suotamo.
C-3PO : Anthony Daniels (VF : Jean-Claude Donda).
R2-D2 : Jimmy Vee.
Capitaine Phasma : Gwendoline Christie (VF : Julie Dumas).
Suprême leader Snoke : Andy Serkis (VF : Féodor Atkine).
Général Hux : Domhnall Gleeson (VF : Jean-Pierre Michaël).
DJ : Benicio del Toro (VF : Inconnue).
Leader Snoke : Andy Serkis (VF : Féodor Atkine).

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en streaming en cliquant ici.

En savoir plus.

Star Wars : Episode VIII – Les derniers Jedi aura connu trois dates de sorties. Tout d’abord prévu en décembre 2017, il est ensuite avancé au 26 mai 2017 avant de finalement retourner à sa case d’origine avec le 15 décembre 2017.

Suite au décès de Carrie Fisher le 27 décembre 2016, toutes les scènes la concernant avaient déjà été tournées.

Mark Hamill a eu de nombreux désaccords avec le réalisateur concernant le film et son personnage de Luke Skywalker.

Le titre de travail du film était “Space Bear”.

star wars dernier jedi last disney lucasfilm

La scène où le casque est brisé par Kylo Ren, en réalité, c’est le réalisateur qui a piétiné dessus afin de lui donner cet aspect là.

Joaquin Phoenix a refusé le rôle de DJ. C’est finalement Benicio Del Toro qui l’incarne.

La présence de Yoda dans le film est une vraie marionnette et non une créature en images de synthèse. Les artistes ont repris le moule d’origine, c’est la peintre de l’époque qui a refait la marionnette et c’est toujours Frank Oz qui en a assuré l’animation.

Les princes d’Angleterre William et Harry font une apparition en tant que stormtrooper.

star wars dernier jedi last disney lucasfilm
STAR WARS: THE LAST JEDI John Boyega is Finn and Kelly Marie Tran is Rose (with BB-8)

Lorsque Luke regarde le double soleil à la fin du film est un hommage à la fin du troisième épisode (lorsqu’il est bébé et est en direction d’un double soleil) et à l’ouverture du quatrième épisode où il est un jeune adulte faisant la même chose.

Le tournage s’est déroulé du 15 février au 10 juillet 2016 en Croatie, Irlande, Angleterre et Etats-Unis.

Notre critique de Star Wars : Episode VIII – Les derniers Jedi.

Deux ans après le retour de la franchise Star Wars avec l’épisode VII qui aura autant donné de plaisirs de retrouver l’univers que de déceptions d’avoir une sorte de copier/coller de l’épisode IV, Rian Johnson se voit confier la barre de cet épisode VIII qui a besoin de rassurer les fans et de briller.

Image Star Wars Dernier Jedi Last Disney Lucasfilm

Autant le dire tout de suite, cette fois-ci, nous avons droit à une histoire qui est inédite. Comme le laissait présager la promotion du film à travers les affiches et bandes-annonces, le bien et le mal s’affrontent avec ambiguïté cette fois-ci. Que ce soit Rey, Kylo ou Luke, la force est retournée dans plusieurs sens et tranche enfin avec le manichéisme habituel. C’est ici plus travaillé même si ça aurait mérité encore plus d’approfondissement. 2h30 de film à tenir mais qui passe assez vite grâce à un scénario très bien construit, alternant plusieurs phases, plusieurs péripéties qui changent beaucoup de choses, peu de choses trop prévisibles. Malgré une première heure un peu longuette mais qui plante les intrigues du film, la grosse seconde partie se veut plus mouvementée avec des révélations et de très bonnes surprises.

star wars dernier jedi last disney lucasfilm

Rian Johnson apporte sa pierre à l’édifice et offre une réalisation soignée avec de très beaux plans dignes d’un fond d’écran. Il y a un gros travail sur l’éclairage par moment pour sublimer tout ça. Quant aux scènes d’actions, on est vraiment pris dedans sans user de caméra à l’épaule qui donne le mal de mer (ou de l’espace). Quant on sait qu’il est à la tête de la future trilogie, cela n’augure que du bon.

Image Star Wars Dernier Jedi Last Disney Lucasfilm

Après les avoir introduit dans le film précédent, les personnages prennent ici une autre saveur et on s’intéresse beaucoup plus à l’histoire. Le film tourne surtout entre Rey et Kylo avec Luke en son centre. Finn se voit doté d’une nouvelle partenaire, donnant la petite touche humoristique du film (comme le fait également BB-8) et Poe reste égal à lui-même avec son tempérament de fonceur. Alors que le film marque la dernière apparition “réelle” de Carrie Fisher en Leia, son personnage manque de panache et est bien loin de ce qu’elle pourrait faire. Quant à Snoke, il marque sa présence à l’écran et en fait un antagoniste qui manque encore d’un petit quelque chose pour être mythique, Kylo faisant plus peur avec son incapacité à contrôler ses excès de colère.

star wars dernier jedi last disney lucasfilm

La science-fiction a son lot d’effets spéciaux et Star Wars : Episode VIII – Les Derniers Jedi ne déroge pas à la règle en proposant comme à son habitude de beaux visuels qui ne font pas tape à l’oeil ou trop virtuel (à l’instar des épisodes I, II et III). Nous retrouvons également avec plaisir du concret, que ce soit des marionnettes ou des animatroniques. Il est juste dommage que la nouvelle créature Porg est plus là pour amadouer les gens (et sûrement les produits dérivés) car elle n’apporte aucune utilité. En revanche, il ne faut pas s’attendre à de l’exotisme dans ce film. Mis à part la grosse séquence de fin du film qui offre une planète intrigante et l’île de Luke et Rey, le reste se situe en intérieur ou dans les vaisseaux.

Image Star Wars Dernier Jedi Last Disney Lucasfilm

John Williams reste fidèle à la franchise et propose une bande originale qui se veut bonne avec de belles mélodies qui renforcent certaines scènes émotionnelles mais qui peut se révéler trop discrètes par moment.

Image Star Wars Dernier Jedi Last Disney Lucasfilm

Cette troisième trilogie Star Wars s’offre donc un second épisode magnifique, faisant de lui une pépite. L’épisode IX va donc devoir mettre la barre encore plus haute pour conclure magistralement cette nouvelle séquence.

REVIEW OVERVIEW

La note de Fabien

En bref

Le meilleur "Star Wars" de la saga !
amazon-music