Spider-Man : Far from home.

, par
Affiche poster spider man far from home disney marvel

Fiche technique.

Réalisateur : Jon Watts.
Scénariste : Chris McKenna et Erik Sommers.
Producteur : Kevin Feige.
Compositeur : Michael Giacchino.
Société de production : Marvel Studios.
Distributeur : Walt Disney Studios Motion Pictures.
Sortie USA : 5 juillet 2019.
Sortie française : 3 juillet 2019.
Titre original : Spider-Man : Far from home.
Durée : 2h10.
Budget : Inconnu.
Recette mondiale : Inconnue.
Recette USA : Inconnue.
Entrées françaises : Inconnue.

Résumé

Alors qu’il est en excursion scolaire en Europe, Peter Parker se fait recruter par Nick Fury afin de s’allier avec Mystério pour combattre les Elémentaux.

Univers.

>> Personnages
>> Clins d’oeil
>> Faux raccords
>> Répliques
>> Bande originale

>> Livres
>> Jouets
>> Jeux vidéo
>> Funko Pop

Achats.

A venir.

Casting

Peter Parker / Spider-Man : Tom Holland (VF : Hugo Brunswick).
Quentin Beck / Mystério : Jake Gyllenhaal (VF : Rémi Bichet).
Ned Leeds : Jacob Batalon (VF : Inconnue).
Michelle “MJ” Jones : Zendaya (VF : Victoria Grosbois).
Harold “Happy” Hogan : Jon Favreau (VF : Yann Guillemot).
Nick Fury : Samuel L. Jackson (VF : Thierry Desroses).
Maria Hill : Cobie Smulders (VF : Laura Blanc).
May Parker : Marisa Tomei (VF : Inconnue).
Dimitri : Numan Acar (VF : Inconnue).

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en cliquant ici.

En savoir plus.

Suite au succès du premier film, Marvel annonce la suite des aventures de Spider-Man.

Image spider-man far from home disney marvel

En juin 2018, Tom Holland révèle sur son compte Instagram le titre du film.

Notre critique de Spider-Man : Far from home.

Alors qu’Avengers : Endgame est encore dans certaines têtes, la phase 3 du Marvel Cinematic Univers prend fin officiellement avec Spider-Man : Far from home. Une conclusion digne de la saga ?

Image spider man far from home disney marvel

Après les événements tragiques du dernier opus Marvel, forcément il est intéressant de voir les répercussions que cela engendre sur l’entourage. Quoi de mieux que de centrer le film sur Peter Parker qui ne se remet toujours pas de la mort de Tony Stark. Ce sont les grands thèmes du film : faire son deuil, se relever, rendre hommage à un disparu. Il faut l’avouer, les scènes sont pour la plupart assez touchantes lorsque Peter se remémore son mentor et ami. Comment faire face ? Comment le rendre fier ? Comment devoir porter sur ses épaules l’héritage de Tony ? Des sujets graves et sérieux où on s’identifie rapidement quand on a traversé les mêmes épreuves. Une intrigue qui va rester le fil conducteur avec son évolution. Même malgré son décès, Iron Man est quand même fortement présent dans le film, aussi bien par les hommages multiples (peintures, spots TV…) que par les quelques rares flash-backs du personnage. Mais le moment le plus fort est quand Mystério porte des lunettes et que la ressemblance est frappante avec Stark.

Image spider man far from home disney marvel

Mais derrière tout ce sérieux, Marvel oblige, l’humour est aussi présent. Heureusement, beaucoup moins présent que dans Endgame. Puis ça colle bien avec l’univers de Spidey. Certaines scènes sont amusantes et permettent de justement aller de l’avant. Un subtil équilibre entre drôlerie et sérieux que Spider-Man : Far from home réussit à merveille.

Peter grandit et son amour pour MJ aussi. Le long-métrage va mettre en avant non par une ni deux mais trois romances. Commençons par Happy qui s’amourache de tante May. C’est crédible tant le bras droit de Tony devenait de plus en plus présent dans la vie des Parker. Puis nous avons également une idylle entre Ned et Betty. De quoi donner une touche d’humour et une place plus importante au meilleur ami du héros même si ce couple ne sert pas trop à l’intrigue générale. Enfin et surtout, la relation entre Peter et MJ occupe une position importante tout au long du film. C’est amusant de voir un Peter maladroit et timide face à une MJ assez froide mais qui va finir par se révéler. Pour une fois, les romances sont globalement intéressantes.

Image spider man far from home disney marvel

Faisons le tour de quelques personnages de Spider-Man : Far from home. Peter Parker sera le premier de notre liste. Le super-héros adolescent est en plein doute et cela rend le personnage beaucoup plus intéressant. La perte de Tony l’a profondément marqué et il a du mal à s’en remettre. Il tient à le rendre fier à titre posthume mais Peter est ce qu’il est et sa naïveté et sa maladresse jouent en sa défaveur. On prend presque pitié pour lui et on voudrait le consoler. Il ne se sent pas l’âme d’un Avengers et veut rester “la petite araignée du quartier” et non le sauveur du monde. Une remise en question qui trouvera une partie de la réponse à la fin du film. De l’autre côté, on suit aussi l’adolescent amoureux qui a tout un plan pour avouer ses sentiments à MJ mais rien ne se déroule comme prévu. Une problématique qui va s’accentuer lorsqu’il doit choisir de passer du temps avec MJ qui commence à s’ouvrir et la mission que lui a confié Fury. Mais le plus intéressant dans le personnage est qu’il a des ressemblances avec son mentor sans s’en rendre compte. Comme Happy, on a le sourire lors d’une scène car on retrouve un Tony jeune dans le comportement de Peter. Au final, Tom Holland est encore plus performant que dans ces précédentes apparitions. De plus, le héros dispose de nouveaux costumes même s’ils ne sont pas aussi sensationnels qu’auparavant.

Image spider man far from home disney marvel

Le second gros rôle du film est bien sûr Mystério. Un nouveau super-héros qui a du style et ses propres motivations. Les scènes qu’il partage avec Peter sont d’ailleurs sublimes en émotions où on voit qu’il veut aider l’adolescent à surmonter ses ennuis. Quentin Beck de son vrai nom est plus qu’il n’y parait au premier abord. On en apprend plus sur lui au fil de l’intrigue et cela en fait un personnage “mystérieux” justement. Son interprète Jake Gyllenhaal est assez correct même si on a déjà vu mieux de sa part.

Image spider man far from home disney marvel

Passons en revue rapide les autres protagonistes de Spider-Man : Far from home. MJ prend plus d’ampleur et il est appréciable de voir la fille sous l’armure qu’elle dégage. Son personnage évolue et va sûrement beaucoup apporter dans les prochains films de l’homme-araignée. Le meilleur ami Ned est toujours aussi tordant à chacune de ses apparitions. Nick et Maria sont toujours égaux à eux-même pour déjouer les plans de l’antagoniste. Terminons par Happy qui est attendrissant et prêt à tout pour aider Peter.

Un film de super-héros sans effets spéciaux n’est pas un film de super-héros. Ils ont mis les bouchées doubles ici tant les séquences d’actions sont truffées d’images de synthèses. Mention spéciale pour tous les passages mêlant la réalité et le virtuel où Peter est projeté de scènes en scènes sans trop savoir dans quel monde il est.

Pour Spider-Man : Far from home , l’intrigue nous fait voyager à travers l’Europe avec Prague, Venise, Londres… Un petit road trip sympathique même si on n’échappe pas à tous les clichés vus par les américains. En attendant, la séquence à Venise est assez impressionnante. Quant à celle de Londres, on regrette de ne pas voir plus la ville tant on se contente d’être sur Tower Bridge.

Image spider man far from home disney marvel

La bande originale n’est pas bien brillante cette fois-ci. On apprécie entendre quelques mélodies connues de la franchise mais on aurait aimé que la partition soit plus épique.

Comme souvent avec Marvel, il faut s’attendre à une scène post-générique. Justement, serait-ce une scène humoristique ou une scène d’ouverture pour la future phase du MCU ? On s’oriente plutôt sur cette dernière avec l’arrivée de personnages qui vont probablement prendre part à la future grosse intrigue. Mais surtout, on retrouve un ancien personnage qui est un magnifique clin d’oeil à la trilogie de Sam Raimi. Quant à l’image conclusive, Spider-Man aura fort à faire lors de sa prochaine apparition.

Image spider man far from home disney marvel

Spider-Man : Far from home est un très bon film sur l’homme-araignée tout en étant une conclusion satisfaisante à la saga de l’Infini.

Pixar Planet DisneyPixar Planet Disney