Speed.

banniere-dp-vers-dlp

affiche poster speed disney fox

Fiche technique.

Réalisateur : Jan de Bont.
Scénariste : Graham Yost et Joss Whedon.
Producteur : Mark Gordon et Allison Lyon Segan.
Compositeur : Mark Mancina.
Société de production : 20th Century Fox et The Mark Gordon Company.
Distributeur : 20th Century Fox.
Sortie USA : 10 juin 1994.
Sortie française : 24 août 1994.
Titre original : Speed.
Durée : 1h55.
Budget : 30 millions de dollars.
Recette mondiale : 350,4 millions de dollars.
Recette USA : 121,2 millions de dollars.
Entrées françaises : 2 403 508 entrées.

Résumé.

Après avoir déjouer une prise d’otages, l’officier Jack se retrouve confronter au jeu d’un tueur : un bus est piégé et ne doit pas descendre sous la barre des 50 miles à l’heure sous peine d’exploser.

Univers.

Achats.

Casting.

Jack Traven : Keanu Reeves (VF : Thierry Ragueneau).
Annie Porter : Sandra Bullock (VF : Juliette Degenne).
Howard Payne : Dennis Hopper (VF : Patrick Floersheim).
Harold « Harry » Temple : Jeff Daniels (VF : Mathieu Rivolier).
Herb McMahon : Joe Morton (VF : Greg Germain).
Stephens : Alan Ruck (VF : Lionel Henry).
Norwood : Richard Lineback (VF : Jacques Bouanich).

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en streaming en cliquant ici.

En savoir plus.

Speed est un remake du film Super Express 109 de Jun’ya Satō de 1975. Le premier titre du film était Minimum Speed.

Sur la première version du scénario, la scène de l’ascenseur n’était pas présente et la fin du film était le bus qui détruisait le panneau “Hollywood”. Paramount Pictures était le studio à la tête du projet mais pensait pas que le public apprécierait un film de deux heures dans un bus. Le scénario passa donc à 20th Century Fox à condition de rajouter des scènes d’action ailleurs que dans le bus, c’est ainsi que les séquences d’ouverture dans l’ascenseur et de conclusion dans le métro ont été ajoutées. Temple était le méchant de base avant que cela ne soit attribué à Hopper.

Quenti Tarantino était le réalisateur d’origine.

image speed disney fox

Johnny Depp, Stephen Baldwin, Tom Hanks, Wesley Snipes, Woody Harrelson, Tom Cruise et Bruce Willis ont été envisagé dans le rôle de Jack ; Halle Berry, Rosanna Arquette, Joan Cusack, Melanie Griffith, Brooke Shields, Demi Moore, Gwyneth Paltrow, Michelle Pfeiffer, Sharon Stone et Lea Thompson pour celui d’Annie ; Jack Nicholson et Robert De Niro pour celui d’Howard Payne ; Ed Harris pour celui de Harry Temple.

Il a fallu onze bus lors du tournage pour le fameux bus du film.

Keanu Reeves a réalisé la grande majorité de ses cascades comme de sauter dans le bus en marche.

image speed disney fox

La scène du bus qui saute au-dessus de la partie manquante de l’autoroute est venue de la part du réalisateur en découvrant une autoroute en travaux. Dans la réalité, le bus a effectué un décollage à l’aide d’une rampe mais n’a jamais sauté une telle section mais bien au-dessus de la route qui fut effacée numériquement. Un harnais suspendu protégeait le cascadeur pour l’atterrissage afin d’éviter de lui briser la colonne vertébrale.

La scène où Annie change de place dans le bus suite à du chewing-gum a été une improvisation de Sandra Bullock.

image speed disney fox

Les studios ont demandé à Keanu Reeves de se couper les cheveux afin de ressembler plus à un policier en action. En voyant à quel point il s’était rasé la tête, ils ont envisagé de repousser le tournage pour qu’il ait plus de cheveux avant de se raviser.

Le tournage s’est déroulé de septembre à décembre 1993 en Californie.

Notre critique de Speed.

Un film d’action se déroulant dans un bus, un film qui semble bien mystérieux.

image speed disney fox

C’est souvent avec des sujets basiques qu’on fait les meilleurs films. On a déjà vu des huit-clos au cinéma mais rarement dans un bus. Certes, toute l’intrigue ne se déroule pas exclusivement à l’intérieur mais le fait d’être enfermé dans ce moyen de transport en mouvement apporte tout ce qui pourrait qualifier le film en quelques mots : sous tension.

image speed disney fox

En effet, on n’a pas le temps de se reposer un seul instant tant le rythme est soutenu et on n’arrive pas à décrocher tant on a peur de perdre quelque chose. Divisé en trois parties pour trois lieu différent (ascenseur, bus et métro), le scénario de Speed est très bien construit avec son lot d’actions (très bien mesurées en plus), quelques touches d’humour subtils pour détendre et bien approprié, un jeu de chasse du chat et de la souris pour savoir qui va réussir à piéger l’autre et une enquête policière. Côté écriture, tout est parfait. On pourrait regretter la romance trop prévisible entre les deux héros qui, malgré les événements, arrive beaucoup trop vite.

image speed disney fox

Trois acteurs renommés de nos jours qui à l’époque n’avaient pas la même notoriété. Jack joue le policier tête brûlée et casse-cou mais cela colle bien avec l’esprit du film. On ne le voit qu’une seule fois craquer et c’est dommage de ne pas avoir plus pousser dans cette voie là également afin de ne pas en faire un super-héros indestructible. Keanu Reeves est quand même parfait dans le rôle, convaincant et le fait qu’il fasse ses propres cascades donnent plus de crédibilité au personnage. À ses côtés, Annie est celle qui se retrouve au mauvais endroit au mauvais moment mais qui a une personnalité intéressante et s’embarque dans une aventure bien malgré elle en prenant les commandes du bus. Sandra Bullock excelle dans ce film et montre l’étendue de son talent.

image speed disney fox

Le troisième larron est l’antagoniste. Même s’il est correctement joué, il est un peu trop cliché tout en ayant cependant un côté machiavélique réfléchi. Sa psychologie n’est pas assez développé pour en faire un grand méchant. Dans les autres rôles, à part le capitaine de police et le binôme de Jack (joué par Jeff Daniels qui s’en sort très bien), les passagers du bus ne sont pas tous exploités se limitant en réalité qu’à une poignée malgré un bus rempli.

image speed disney fox

Un film d’action qui dispose d’une bonne réalisation comme ici, il faut le souligner. Malgré certains passages un peu exagérés, on s’en sort bien et le rythme est vraiment prenant tout comme la qualité des scènes. Rester dans un bus en mouvement n’aura jamais été aussi percutant car toute l’action se déroule autour et à l’intérieur, permettant peu de folies de mise en scène et pourtant on en a plein les yeux. On retiendra évidemment la scène du saut du bus au-dessus “du vide” qui est une belle prouesse de cascadeur. Mais tout n’est pas parfait et le long-métrage regorge de défauts où on voit aisément les doublures d’acteurs, les caméras, les câbles qui tirent des éléments, les maquettes… Mention spéciale à la bande originale sublime qui donne ici un thème principal devenu culte du cinéma, revenant plusieurs fois dans le film avec quelques variantes qui donnent de l’intensité, de la tension ou de l’émotion.

image speed disney fox

Speed est un film somme toute très bon et captivant, audacieux et qui est devenu culte.

La note de Fabien

En bref

Un film à voir et un pari osé mais gagnant !
Fabien Le Lagadec
Rédacteur en chef de Disney-Planet.Fr et rédacteur sur Disneyland-Planet, ma vie tourne entre autre autour du cinéma. Vivant à la montagne (vive les Vosges !), promenade en nature et sessions photos font parties de mes passions.